Accueil Blog
Kiosque Inform. utiles Inform. Voyages
Fêtes
juives
Calendrier Fêtes Tourisme
terredisrael.com

Espace détente Histoires Georges Decouvrez Israel Sejour
en IL
Israel de A à Z Album photos Radio Tv Clips Prev. Conseil Perdu de Vue Ner Hazikaron Immobilier
 
 

Sécurité civile en Israel

 

Conseils - Prévention

 

Les rubriques du site

Livre d'Or
Nous écrire
 
Site terredisrael et vous
 
Recherche par mots-clés
 
Livre d'Or du Site
 
La frequentation du site
 
 
Tremblements de terre en Israël
seisme en Israel
 

Extrait de : "Quand la Terre tremblera…" par Ambre Grayman pour Guysen Israël News

Les experts en géologie le répètent depuis longtemps : Israël n’est pas suffisamment préparé pour faire face à un important tremblement de terre. Située le long de la Vallée du Rift Africain - une grande faille géologique qui s’étend sur 4 800 km de la Syrie au Mozambique et passe par la mer Morte, sous les collines orientales de Jérusalem - Israël est cependant tout particulièrement exposé à ce type de cataclysme.

Bien que n’ayant subi aucun tremblement de terre majeur depuis le début du XXe siècle, les spécialistes envisagent très sérieusement l’éventualité d’un important tremblement de terre dans les années à venir.

En 2004, la terre avait ébranlé l’ensemble du pays et fait d’importants dégâts. L’épicentre du séisme — d’intensité moyenne, 5 sur l’échelle de Richter — avait été localisé au nord de la Mer Morte. Un mouvement de panique s’était emparé de la population brusquement confrontée à un risque naturel négligé jusqu’alors par le gouvernement, mais malheureusement bien réel.

Ce petit séisme, qui n’avait fait aucunes victimes, permit également aux géologues et aux responsables de la défense passive de constater l’état d’impréparation du pays en cas de catastrophe majeure.

Lors d’une conférence d’experts en géologie à Ashdod, ces derniers affirmaient qu’en l’état actuel des choses, un séisme de 7 degrés sur l’échelle de Richter pourrait causer la vie à 16 000 victimes, et faire plusieurs centaines de milliers de blessés et sans abri.

Recommandent d’intensifier les mesures préventives afin d’éviter un scénario catastrophe, les géologues sont notamment inquiets des graves conséquences que pourraient entraîner l’effondrement des bâtiments, dont seule une minorité répond aux critères fixés par les sismologues.

Selon le professeur Efraim Laor, responsable du comité de coordination national pour la préparation au tremblement de terre en Israël, près de 400 000 bâtiments, écoles et jardins d’enfants, ont été construits sur des sites renforcés, ainsi qu’un certain nombre de bâtiments industriels abritant des matériaux dangereux. Cependant d’innombrables structures demeurent non renforcées.

Pour le ministre des Infrastructures, Binyamin Ben-Eliezer les mesures nécessaires au renforcement des sites en question ne sont pas à l’ordre du jour budgétaire en raison de leur coût prohibitif.
“Les estimations prouvent que des milliers de personnes pourraient être affectés en cas d’un tremblement de terre, mais jusqu’à ce qu’un désastre se produise, il est peu probable que ces mesures soient considérées comme prioritaire dans le budget national” avait indiqué un Ben-Eliezer, réaliste et pessimiste.

Et bien que le gouvernement ne soit pas totalement irresponsable — il avait en effet ordonné la création d’un comité national de prévention en 2002 — les actions réalisées jusque-là ne se résument qu’à de rares cours de préparation dans les écoles et des campagnes d’informations publiques encore plus discrètes.

En attendant, les chercheurs œuvrent dans l’ombre pour imaginer des systèmes d’alerte qui permettraient à la population d’avoir quelques secondes pour fuir, seul moyen de sauver des vies, étant donné que les séismes sont toujours impossibles à prévoir précisément.

Le Pr Jay Finneberg et son équipe de l’Université Hébraïque ont ainsi réussi à localiser les ‘ondes silencieuses’ qui précèdent de quelques heures ou de quelques jours tout tremblement de terre majeur, et que certains animaux perçoivent. Ces ondes annonceraient celles beaucoup plus rapides — de nature sonique et supersonique — provoquées par le choc résultant du frottement entre deux plaques tectoniques, le long d’une faille.

‘L’Alerte sismique — développé par la société Avtipus de Meir Gitlis — est quand à elle basée sur les principes sismologiques en vigueur dans les dispositifs mondiaux de contrôle de tremblement de terre. Des pendules réagissent naturellement aux vibrations et envoient un signal par un circuit électrique à une puce électronique.
En fonction de la fréquence des vibrations, la puce électronique est alors en mesure de déterminer l’imminence d’un tremblement de terre.
Grâce à ce détecteur, les gens pourraient être prévenus, environ une demie minute avant, du tremblement de terre. Un bref instant qui pourrait faire toute la différence en donnant aux gens la possibilité de se mettre à l’abri.

C’est justement sur ce principe que se fonde le nouveau rapport présenté à Binyamin Ben-Eliezer par un groupe de géologues et de sismologues attachés à l’Institut national de géologie israélien.

Ils ont récemment proposé au ministre d’équiper Israël d’un système national d’alerte sismique.

Ce fut le docteur Danny Watch, ancien chercheur de l’institut, qui évoqua le premier cette idée. Elle fut ensuite reprise et soutenue par ses collègues jusqu’à ce que le directeur de l’Institut, Benny Begin, charge le professeur Ariel Heimann de faire progresser le projet.
Depuis plusieurs mois, Heimann a donc examiné les systèmes d’alertes sismiques dans le monde afin d’adapter un système identique à Israël.

Le système, déjà installé au Japon, aux USA, et en Turquie, comporte de nombreux avantages, outre celui de prévenir la population lors d’un tremblement de terre. Il possède en effet la capacité de mener des actions parallèles particulièrement précieuses en cas de catastrophe naturelles comme le fait de couper automatiquement les arrivées de gaz, ou d’électricité, de stopper les ascenseurs, de fermer les valves d’alimentation des matériaux à risque, de sauvegarder les données informatiques ou encore d’empêcher les avions d’atterrir…

Selon Heimann, Israël a la capacité technologique ainsi que l’infrastructure sismique nécessaire pour mettre en place un tel système.
Mais Israël en a-t-elle la capacité économique ? C’est bien la question, car le système devrait coûter plusieurs millions de dollars, et son fonctionnement continuel, presque autant. De quoi décourager les dirigeants israéliens qui doivent faire face à de si nombreux autres dangers…

Mais face à l’ampleur du risque, les économies de bout de chandelles semblent de mauvais goût.
Selon Heimann en effet, la population du nord et du centre du pays ainsi que celle de Jérusalem sont exposés aux tremblements en raison des deux lignes de failles qui coupent Israël en deux. (Dans le nord, une autre ligne de faille coupe la terre d’est en ouest depuis le port méditerranéen de Haïfa aux villes de Djénine et Naplouse avant d’atteindre le Jourdain).

“Le rapport sera présenté aux décisionnaires, et selon nous, ils feraient une grosse erreur en ne décidant pas de lancer une étude de faisabilité susceptible d’étudier les aspects budgétaires économiques et sociaux d’un tel système ” a indiqué le professeur Rivka Amit, responsable du département d’ingénierie géologique à l’Intitut géologique national.

“Un tremblement de terre puissant ne se produira pas souvent dans notre région, mais il
doit être tenu compte du fait qu’il se produira, et cela sera douloureux pour notre pays”.

Source : The Geophysical Institute of Israel
 
Si vous voulez connaitre la liste des derniers tremblements de terre dans le monde : cliquez ici
 
Tremblement de terre en IL Sommes nous prêts ? Consignes de sécurité Préventions
 
   
 

Nos rubriques
Le Blog de terredisrael
Calendrier fetes Juives
Perdu de vue
Les cartes de voeux
Le Livre d'Or
Espace Culture
Espace Detente
Fetes Juives

Le Kiosque
Radio TV

Les cartes de voeux
Liens utiles
Liens Voyages
Israel de A a Z
Visite d'Israel
Vacances en IL
La Ste israelienne

Prevention
Communautes juives

Album Photos
Ner Hazikaron
Immobilier
Judaisme
Etre fier ...
Origine du conflit MO

Copyright - www.terredisrael.com
Les articles publiés dans le Site relèvent de la seule propriété de www.terredisrael.com
Seul le droit de courte citation reste permis avec lien directionnel actif de l’article avec le nom de l’auteur en entête obligatoire.
Ceux qui souhaitent copier une partie ou l’intégralité d'un article, sont priés d'en faire la demande par mail. Merci
Le site est édité par la
Sté Terredisrael Ltd. Israel
(Sté Num 513928770) -
Contact : Yossi TAIEB

Email: contact@terredisrael.com