Accueil Blog
Kiosque Inform. utiles Inform. Voyages
Fêtes
juives
Calendrier Fêtes Tourisme
terredisrael.com

Espace détente Histoires Georges Decouvrez Israel Sejour
en IL
Israel de A à Z Album photos Radio Tv Clips Prev. Conseil Perdu de Vue Ner Hazikaron Immobilier
 

Les rubriques du site

Judaïsme / Halakhot
Lois de Pessah 1
Lois de Pessah 2
Pessah-Halakhot
ISRAEL
"Nettoyage" de Pessah
ISRAEL
EVENEMENT: La Bénédiction du Soleil 2009
Shalom Bait
L'être humain et son féminin
10 commandements couple
L'harmonie du couple
ISRAEL
Egalité dans le couple ?
ISRAEL
La période de Nida
Education
Mots pour le dire
Choisissez un jouet
Le bon usage de la punition
Les 10 commandements de la discipline
A chaque âge sa discipline
Psychologie
Repenser l'éducation en IL
Alyah Boeing
Violence psychologique
Violence Olim de France
Agression contre les femmes en Israel
A quel moment recourir à la Psychothérapie ?
People
Votre santé
Nettoyage du Printemps
Accoucher c'est naturel
La ménopause
L'obesite chez les enfants
La pensee positive nous aide à maigrir?
Chirurgie plastique
Le lifting
Bien être
Mal de dos
Votre beauté
Soins nature de Miriam
Soins de la mariée
Cheveux dans le vent
Coiffure : tendances
Cuisine
Msoki de Pessah
Pommes de Terre farcies au fromage
Fenouil braise à la tomate et à l'origan
Jus de légumes
Boulettes de Pessa'h
Gâteau de Pessa'h
Osbane de Pessa'h
Slatta Mechouia
brick et tarte
Décoration
Le Feng Shui - 1
Le Feng Shui - 2
Le Feng Shui - 3
Société
Que veulent les hommes ?
Brèves leçons de séduction
Ne me quitte pas
Femmes et crise eco
Les femmes en Israel
Névrose des mères juives
Melting Pot
Les accidents de voiture
Vie pratique
Les astuces de Carole
La fée du logis
 
Recherche
 
Le Site terredisrael et vous
 
Livre d'Or du Site
 
La frequentation du site
 

REPENSER L'EDUCATION EN ERETZ ISRAEL....
Par Hana Lachkar Haddad

Lorsque nous arrivons en Eretz Isral, le domaine privilégié, avant ceux de l'apprentissage de la langue et de la recherche de travail, est celui de l'éducation des enfants. 

Pour devenir des parents détendus, (ce que nous n'étions pas en diaspora, craintes de l'assimilation et de l'antisémitisme obligent) nous devons, bien avant notre alyah, choisir le lieu scolaire de nos enfants. Pour les jeunes enfants, il vaut mieux trouver, près de notre domicile, un établissement qui alliera le niveau de religiosité (le plus proche de celui en France) et l'apprentissage de l'Ivrit, avec un oulpan supplémentaire. 

Pour les adolescents, l'intégration en milieu israélien parait extrêmement ardue. En Israël, dès la Seconde, les enfants commencent passer les preuves du baccalauréat. Certains élèves y arrivent, mais souvent ils doivent redoubler. 
Il existe de nombreux établissements scolaires, internats, de bon niveau. Certains amènent l'adolescent jusqu'au Bac Français, d'autres aident progressivement intégrer le système israélien jusqu'au Bac Israélien. 

Quant aux bacheliers, ils doivent suivre une mékhina au sein d'une université ou d'une mikhlala (collège ou université prive) pour renforcer leur Ivrit et se préparer aux tests psychométriques, indispensables pour entrer l'université en Israël. Ceci se prépare bien avant l'alyah grâce l'Agence Juive et notre petite enquête personnelle (visite des différents stands proposés dans les Salons de l'Alyah). Lorsque nous arrivons en Israël, une fois l'institution choisie, d'autres préoccupations nous interpellent : 
Les enfants sortent de l'école entre 12h et 15h. Comment allons-nous les nourrir? 
Les Israéliens ont l'habitude de prendre un sandwich avec eux. 
Ce qui me semble primordial pour une famille, c'est de se retrouver quotidiennement et le moment idéal est celui du repas. C'est pendant ce moment que les enfants, détendus, exposeront leur journe (leurs joies, leurs difficultés, leurs questionnements). C'est ce moment précisément que les parents se doivent d'être l'coute et disponibles. (Il ne faudra pas répondre au téléphone). 

En dehors de l'école, les enfants peuvent poursuivre différentes activités ('hougims) sportives, artistiques ou culturelles. C'est l qu'ils pourront rencontrer d'autres enfants et "ouvrir leurs champs relationnels". Ces activités paraissent indispensables, autrement l'enfant sera livré lui-même tous les après-midi, ou dans le meilleur des cas "scotch" devant la télévision. Tout doucement, dans ce nouveau milieu, les enfants prennent leurs marques. 

Il est souvent problématique pour les parents de voir leurs enfants sortir le soir. Comme en France nous avions établi des règles, il faudra en établir de nouvelles en Israel. Pourquoi ne pas les laisser sortir le samedi soir (même si dimanche ils ont cours) jusqu' une heure décente? Pendant les vacances, si les devoirs sont faits, pourquoi ne pas les laisser voir leurs amis? En Israel, les enfants sortent davantage, mais ne sont-ils pas plus épanouis qu'en France? C'est aux parents de savoir doser entre le laisser faire et le non laisser faire, de ne pas démissionner. Il faut rester attentif tout ce qui les entoure sans faire la police. 

Que ce soit en France ou en Israel, la règle de base de l'éducation est "savoir entendre et non couter son enfant". Etre l'coute mais ne pas faire aveuglement ce qu'il demande. Le parent doit être en écoute constante de ce que ressent et vit son enfant. Le rôle de parent est bien celui-ci : savoir déceler la demande implicite de sa part. Il faudra essayer de leur répondre en les aiguillant, leur suggérant et non leur imposer. Ce qui renforcera le plus l'enfant pour construire sa vie d'adulte, c'est bien la confiance. L'éducation rime avec répétition : ne pas hésiter lui répéter "J'ai toute confiance en toi." C'est ainsi, qu'avec l'aide de D..., ils deviendront de vrais Israéliens (pouvant voyager seuls assez tt, travailler pendant les vacances et commencer s'assumer eux-mêmes. 

Forts de cette confiance, ils acquerront leur identité propre, une spécificité religieuse développé grâce au milieu scolaire dans lequel ils ont voulu. C'est aux parents que revient le rôle de poursuivre leur pratique religieuse telle qu'elle était vécue avant l'Alyah et de la renforcer grâce au mérite de vivre en Eretz Israel  !

 
© Feminin | Le Magazine des Femmes d'Israël.
 
 
Hanna Lachkar Haddad
Psychologue, Psychotherapeute
(Adolescents, Femmes)
Tel: 08 864 28 14 Port.: 052 5223939
 
 
   
 

Nos rubriques
Le Blog de terredisrael
Calendrier fetes Juives
Perdu de vue
Les cartes de voeux
Le Livre d'Or
Espace Culture
Espace Detente
Fetes Juives

Le Kiosque
Radio TV

Les cartes de voeux
Liens utiles
Liens Voyages
Israel de A a Z
Visite d'Israel
Vacances en IL
La Ste israelienne

Prevention
Communautes juives

Album Photos
Ner Hazikaron
Immobilier
Judaisme
Etre fier ...
Origine du conflit MO

Copyright - www.terredisrael.com
Les articles publiés dans le Site relèvent de la seule propriété de www.terredisrael.com
Seul le droit de courte citation reste permis avec lien directionnel actif de l’article avec le nom de l’auteur en entête obligatoire.
Ceux qui souhaitent copier une partie ou l’intégralité d'un article, sont priés d'en faire la demande par mail. Merci
Le site est édité par la
Sté Terredisrael Ltd. Israel
(Sté Num 513928770) -
Contact : Yossi TAIEB

Email: contact@terredisrael.com