Accueil Blog
Kiosque Inform. utiles Inform. Voyages
Fêtes
juives
Calendrier Fêtes Tourisme
terredisrael.com

Espace détente Histoires Georges Decouvrez Israel Sejour
en IL
Israel de A à Z Album photos Radio Tv Clips Prev. Conseil Perdu de Vue Ner Hazikaron Immobilier
 

Les rubriques du site

Judaïsme / Halakhot
Lois de Pessah 1
Lois de Pessah 2
Pessah-Halakhot
ISRAEL
"Nettoyage" de Pessah
ISRAEL
EVENEMENT: La Bénédiction du Soleil 2009
Shalom Bait
L'être humain et son féminin
10 commandements couple
L'harmonie du couple
ISRAEL
Egalité dans le couple ?
ISRAEL
La période de Nida
Education
Mots pour le dire
Choisissez un jouet
Le bon usage de la punition
Les 10 commandements de la discipline
A chaque âge sa discipline
Psychologie
Repenser l'éducation en IL
Alyah Boeing
Violence psychologique
Violence Olim de France
Agression contre les femmes en Israel
A quel moment recourir à la Psychothérapie ?
People
Votre santé
Nettoyage du Printemps
Accoucher c'est naturel
La ménopause
L'obesite chez les enfants
La pensee positive nous aide à maigrir?
Chirurgie plastique
Le lifting
Bien être
Mal de dos
Votre beauté
Soins nature de Miriam
Soins de la mariée
Cheveux dans le vent
Coiffure : tendances
Cuisine
Msoki de Pessah
Pommes de Terre farcies au fromage
Fenouil braise à la tomate et à l'origan
Jus de légumes
Boulettes de Pessa'h
Gâteau de Pessa'h
Osbane de Pessa'h
Slatta Mechouia
brick et tarte
Décoration
Le Feng Shui - 1
Le Feng Shui - 2
Le Feng Shui - 3
Société
Que veulent les hommes ?
Brèves leçons de séduction
Ne me quitte pas
Femmes et crise eco
Les femmes en Israel
Névrose des mères juives
Melting Pot
Les accidents de voiture
Vie pratique
Les astuces de Carole
La fée du logis
 
Recherche
 
Le Site terredisrael et vous
 
Livre d'Or du Site
 
La frequentation du site

 
MELTING POT par Hedva Amouyal
 
Les Français arrivés en Israël, confrontés à une culture locale plutôt différente de la leur, sont souvent agacés par le comportement ou les réactions de leurs nouveaux concitoyens. Et inversement. Nous avons collecté des témoignages issus des deux camps qui décrivent les situations les plus insupportables, les plus drôles, les plus surprenantes, mais aussi les plus touchantes.

Français vs. Israéliens

Israéliens vs. Français

Chaleureux «Tu rentres dans une administration, un magasin, voire chez un médecin, et là, tu as nettement l’impression que non seulement tu n’es pas le bienvenu, que tu incommodes visiblement ton interlocuteur, excédé par tes questions auxquelles il consent à répondre - dans un ultime effort (pour en finir), par des monosyllabes de plus en plus rares. A la fin, tu as la nette impression d’être un parfait demeuré, totalement frustré face à cette manifestation kafkaïenne d’indifférence, d’incivilité, et d’absurdité.» (David, 29 ans, 8 à Jérusalem)

What do you want? «Je ne supporte plus, quand je m’adresse à un Israélien en hébreu, qu’il me réponde en anglais. C’est vrai j’ai un accent prononcé, mais mon hébreu est impeccable – ce qui n’est pas le cas de mon anglais, pareillement à beaucoup de français, comme se plaisent d’ailleurs à le souligner les Israéliens qui ne manquent pas une occasion d’exercer leur anglais. Peut-être par souci d’hospitalité ? Ou plutôt par condescendance ? (Elisabeth, 44 ans, 16 ans à Jérusalem.

Angélique – «Je pleurais, effondrée devant le cadavre de mon chat écrasé sur la route. Un jeune homme qui passait m’a serrée dans ses bras, puis il a ramassé Capucine et l’a enterrée dans un petit jardin proche. Il m’a invitée à prononcer quelques paroles de séparation, m’a réconfortée et le lendemain, il avait déposé des fleurs sur la tombe. Un de ces anges sublimes et rares envoyés par D.ieu sur votre route, au bon moment». (Aline, 33 ans, 13 à Jérusalem).

Pleins d’humour «Dès qu’ils savent qu’on est françaises, on a droit à toutes sortes de plaisanteries douteuses. Des blagues vulgaires, ou pire, la question «Tu connais la chanson (des Sisters Marmelade) «Voulez-vous coucher avec moi ce soir ?» Rien ne m’énerve autant, j’ai envie de lui cracher au visage et de l’insulter en arabe comme un vendeur du shouk!» (Nathalie, 16 ans, 2 à Ashdod).

Serviables «Je suis touchée par la gentillesse, voire l’empressement que manifestent les Israéliens lorsqu’on fait appel à leur aide. Nouvelle immigrante, je ne comprends rien, je me perds dans la ville souvent ; à plusieurs reprises, des gens à qui j’ai demandé ma route m’ont accompagnée jusqu’à ma destination, même si ce n’était pas sur leur chemin. Leur sollicitude, qui peut parfois être ressentie comme envahissante, est très réconfortante quand on est seule dans un nouveau pays». (Fabienne, 38 ans, 6 mois à Raanana).

Sensibles «Si on s’exprime trop poliment, comme c’est mon cas, notamment même envers les caissières ou les serveurs, on est parfois pris pour des débiles mentaux, voire, pour un homosexuel, comme ce fut le cas la dernière fois que j’ai commandé un Coca-cola «bevakasha-toda raba» dans une buvette de Lod. «Arrête de parler comme ça, les gens vont penser que je traine avec un homo !», m’a reproché l’individu qui m’accompagnait, un dépanneur plutôt louche par luimême et pour le coup, vraiment pas efféminé, lui. (Stéphane, 44 ans, 10 à Tel Aviv).
Méfiants «Les français sont paranoïaques, ils sont persuadés que tout le monde veut les arnaquer, exploiter leur faiblesse, voler leurs petits sous… sous prétexte qu’ils ont toujours entendu que les Israéliens étaient des «roublards», et se sont fait avoir ici et là, en fait ceux-là sont surtout et avant tout victimes de leur ignorance, et je trouve qu’ils manquent singulièrement de finesse. En plus ils sont souvent racistes et xénophobes, heureusement pas tous». (Yossi, 58 ans, Natanya)

Radins «Ils marchandent pour des broutilles, sont mesquins avec les taxis ou le pourboire aux serveurs, et se considèrent comme des «grands seigneurs». Ils s’achètent leurs marques de fringues préférées et des lofts qui restent inoccupés toute l’année, mais lors de mariages ou Bar Mitsva, ils vont dire «moi je ne donne pas de pourboire, c’est au traiteur de payer ses serveurs», alors qu’ils savent très bien qu’en attendant que les revendications salariales n’aboutissent, les serveurs sont payés exclusivement de pourboires en Israël». (Rotem, 19 ans, Jérusalem)

Superficiels «Tout se joue sur l’extérieur, ils sont très matérialistes, comme dans le show de Eretz Nehederet, ce qui compte c’est le bronzage, les restos, le shopping. Je n’ai pas rencontré beaucoup de Juifs français cultivés, pourtant il y en a : Daniel Bensimon ou Emmanuel Halperin» (Elishéva, 27 ans, Hertzilya)

Ridicules «Ce que je n’ai pas compris, c’est cet engouement qu’ils ont manifesté à tous vouloir créer des partis aux municipales, alors que concrètement, ils ne proposent aucun programme particulier, ni culturel, ni éducatif, et souvent ils ne parlent même pas l’hébreu, bref aucun intérêt pour personne, si ce n’est pour eux, inconscients du ridicule, une petite once de pouvoir. C’est tout le contraire d’une bonne intégration au système israélien, et ça fait surtout perdre des voix aux partis sérieux.» (Aharon, 61 ans, Natanya)
 
© Feminin | Le Magazine des Femmes d'Israël.
 
 
 
   
 

Nos rubriques
Le Blog de terredisrael
Calendrier fetes Juives
Perdu de vue
Les cartes de voeux
Le Livre d'Or
Espace Culture
Espace Detente
Fetes Juives

Le Kiosque
Radio TV

Les cartes de voeux
Liens utiles
Liens Voyages
Israel de A a Z
Visite d'Israel
Vacances en IL
La Ste israelienne

Prevention
Communautes juives

Album Photos
Ner Hazikaron
Immobilier
Judaisme
Etre fier ...
Origine du conflit MO

Copyright - www.terredisrael.com
Les articles publiés dans le Site relèvent de la seule propriété de www.terredisrael.com
Seul le droit de courte citation reste permis avec lien directionnel actif de l’article avec le nom de l’auteur en entête obligatoire.
Ceux qui souhaitent copier une partie ou l’intégralité d'un article, sont priés d'en faire la demande par mail. Merci
Le site est édité par la
Sté Terredisrael Ltd. Israel
(Sté Num 513928770) -
Contact : Yossi TAIEB

Email: contact@terredisrael.com