Accueil
Kiosque Inform. utiles Inform. Voyages
Fêtes
juives
Calendrier Fêtes Tourisme
terredisrael.com

Espace détente Histoires Georges Decouvrez Israel Sejour
en IL
Israel de A à Z Album photos Radio Tv Clips Prev. Conseil Perdu de Vue Ner Hazikaron Immobilier
 
 
Juifs de Tunisie
Histoire des Juifs de Tunisie
Histoire des Juifs de Tunisie
Juifs de Tunisie vus par ..
Communauté de Djerba
Les Grands Rabbins
Rabbins de Tunisie
Rabbi Hai Taieb Lomet
Rabbi David Bembaron
Rabbi Haim Bellaiche
Rabbi David Ktorza
Rabbi Meiss Cohen
Rabbi Fragi Uzan
Rabbi Meir Baal Haness
Les Grands Hommes
Maitre Charles Haddad
Acher Mizrahi
Raoul Journo
Temoignages
Rebbi Haim Assuied
Victor Bismuth
Dr Reuven Cohen
Tu es Juif Tune
Dico French Tune
Le Canal Tune
Canal Tune sur YouTube
Les "Tunes" célèbres
 
 
Equipe de rédaction
Rédacteurs :
Rolland Fellous
Patrick ATTAL
Efrate Schreiber
Yossi Taieb
Articles envoyés par :
Dr Victor Hayoun
Danielle Hababou
Gameline Tahar
Dr Reuven Cohen
Victor Bismuth
Les fetes juives Tunes
Levee Sepharim
Rosh Hodesh Elbnat
Seoudat Ytro
Rosh Hodesh Nissan
La Hanna
Les chiva Brakhot
La Bilada
La Thalet Lila
Les fêtes d'Israël
Fete juive - terredisrael.com Calendrier des fêtes
Fete juive - terredisrael.com Fêtes juives - menu
Fete juive - terredisrael.com Rosh Hashana
Fete juive - terredisrael.com Yom Kippour
Fete juive - terredisrael.com Souccot
Fete juive - terredisrael.com Hanoucca
Fete juive - terredisrael.com Tou bichvat
Fete juive - terredisrael.com Pourim
Fete juive - terredisrael.com Pessah
Fete juive - terredisrael.com Yom Haatsmaout
Fete juive - terredisrael.com Lag Baomer
Fete juive - terredisrael.com Yom Yeroushalim
Fete juive - terredisrael.com Shavouot
Jours de recueillement
Fete juive - terredisrael.com Yom Hashoa
Fete juive - terredisrael.com Yom Hazikaron
Fete juive - terredisrael.com 9 Av
 
La fréquentation du site
 
La Hanna, Héné ou Hena
Par Roland Fellous
Le Héné ou Hena

La cérémonie du henné, une semaine avant le mariage, les Juifs de Tunis célébraient une fête appelée le " henné ". Ce joyeux événement contribuait au rapprochement des deux familles, celle du fiancé et de sa promise.

Dans les quartiers européens de la capitale on préférait célébrer cette fête dans l'intimité du cercle familial. Tel n'était pas le cas dans les quartiers juifs comme la "Hara". Dans ces derniers le fiancé achetait à sa future des feuilles de henné vertes, ainsi que du henné en poudre, des confiseries réservées à cette cérémonie: dragées de toutes les couleurs, plusieurs paires de chaussures et des pantoufles ornementées, toutes sortes de produits cosmétiques, des parfums, des savons odorants etc… Et pour couronner le tout, un bijou précieux constituait le cadeau principal. Le tout était disposé dans une corbeille ornée de bougies électriques et de foulards bariolés.

Une semaine avant le mariage, à la tombée de la nuit, une procession comprenant les frères et sœurs, oncles, amis, voisins et autres camarades, sortait de la maison du fiancé.
A sa tête se tenait un orchestre composé d'un flûtiste et d'un tambour, qui agrémentaient l'évènement d'une musique réservée à cet effet. Juste derrière le groupe de tête se trouvait le porteur de la corbeille qui d'ailleurs la tenait sur tête, et enfin derrière lui le fiancé et ses compagnons marchaient en chantant selon le rythme de la musique. Cette cérémonie de la procession s'appelait " OUTAYA ".
De temps à autre, on stoppait devant un grand magasin, et l'on branchait le fil électrique des bougies disposées sur la corbeille qui s'illuminait alors d'intensité, et les femmes poussaient leurs youyous dans une lente procession vers la maison de la fiancée.
Une fois ce long cortège arrivé à destination, la joie était grande, mais elle était à son comble lorsque le fiancé remettait à sa promise les précieux cadeaux. La fiancée se rendait alors à la corbeille et en sortait, entre les feuilles de henné, une multitude de petits paquets-cadeaux recouverts de tissus doré à l'intérieur desquels se trouvaient des bagues, des chaines, des bracelets ou des accessoires de maquillage, une ou deux feuilles de henné avec dedans des dragées. Elle distribuait les dragées et une feuille de henné aux filles encore célibataires de sa famille, assurance d'un mariage prochain…
Entre temps, la mère du fiancé préparait le henné pour la cérémonie, ajoutant à la poudre de henné moulue de l'eau et des parfums, pour en faire une pâte noire-verdâtre odorante. La future belle-mère posait dans la main de la fiancée un peu de cette pâte de henné sous les hourras des invités. Des jeunes filles sur le point de se marier, ainsi que de nombreuses autres encore, en mettaient un peu dans le creux de leur main.

Les invités se voyaient offrir un buffet particulièrement copieux qui comprenait: des fèves cuites assaisonnées de cumin et de sel, la " minina ", pâté de poulet aux œufs, les " briks " beignet de pâte feuilletée farci de pomme de terre frit, une cuisse de poulet, une brioche domestique, et le tout avec toutes sortes de variantes. Enfin, le principal, c'était la " boukha " , car plus l'ambiance était joyeuse, plus cette boisson coulait à flots.
La fiancée se produisait de temps en temps avec divers costumes et tuniques de couleur ornées de fleurs, qu'elle avait reçus de son fiancé, ainsi que des pantoufles et autres babouches que lui avait offertes son futur époux.
De telles festivités se prolongeaient généralement jusqu'à l'aube.

Source: " TUNIS la VERTE " par Shimshon SARFATI traduit de l'hébreu par Dr Emmanuel Doubchak

--------------
La Hanna
Par Kisse Rahamim
8 jours avant le mariage a lieu chez les juifs de Tunisie, la HANNA, une fête familliale qui a souvent plus de retentissement que le mariage lui-même et qui permet de rassembler les deux familles.

Au milieu de cette soirée , la mère du fiancé ou quelqu'un de sa famille prépare du Hénné et le place dans la main droite de la fiancée à l'aide d'une pièce d'argent ou d'or.

Le Michkénot Aroïm (lettre Hé n° 103) dit que c'est là le début des festivités du mariage.

Par cet acte, la fiancée entre dans sa future famille.

Plusieurs rabbins de Tunis ont trouvé dans le mot HANNA un acronyme aux 3 commandements fondamentaux de l'épouse: HALLA, NIDA, ADLAKAT ANER ( CHABBAT ).
 
   
 

Nos rubriques
Le Blog de terredisrael
Calendrier fetes Juives
Perdu de vue
Les cartes de voeux
Le Livre d'Or
Espace Culture
Espace Detente
Fetes Juives

Le Kiosque
Radio TV

Les cartes de voeux
Liens utiles
Liens Voyages
Israel de A a Z
Visite d'Israel
Vacances en IL
La Ste israelienne

Prevention
Communautes juives

Album Photos
Ner Hazikaron
Immobilier
Judaisme
Etre fier ...
Origine du conflit MO

Copyright - www.terredisrael.com
Les articles publiés dans le Site relèvent de la seule propriété de www.terredisrael.com
Seul le droit de courte citation reste permis avec lien directionnel actif de l’article avec le nom de l’auteur en entête obligatoire.
Ceux qui souhaitent copier une partie ou l’intégralité d'un article, sont priés d'en faire la demande par mail. Merci
Le site est édité par la
Sté Terredisrael Ltd. Israel
(Sté Num 513928770) -
Contact : Yossi TAIEB

Email: contact@terredisrael.com