pub2011

Dr Zvi Tenney

Dr Zvi Tenney

A son retour d’une visite de trois jours au Caire ,le Premier ministre du Hamas à Gaza, Ismaïl Haniyeh, a déclaré samedi dernier que le Président égyptien Mohamed Morsi avait promis d’ouvrir une mission diplomatique égyptienne dans la bande de Gaza.

Il a estimé que la présence d’une mission diplomatique égyptienne dans la bande de Gaza « faciliterait la vie des personnes dans la bande de Gaza et mettrait un terme à leurs souffrances ».

haniyeh-mohamed-morsi

« J’ai convenu avec le président Morsi de prendre immédiatement une série de décisions visant à faciliter la vie dans la bande de Gaza, notamment en ce qui concerne le mouvement des populations au passage frontalier de Rafah, en assouplissant les restrictions »,a-t-il déclaré.

Voila donc une bonne chose de faite sans accusations et condamnations d’Israël et sans l’intervention de « Flottilles » spectaculaires anti israéliennes (qui elles exigeaient en fait la libre livraison d’armes par voie maritime à la bande de Gaza).

Il n’est pas surprenant que les anti israéliens de par le monde, comme M. Erdug’an, Mme Zouabi et Compagnie, n’aient pu penser à cette solution, pourtant simple, évoquée par Ismaïl Haniyeh pour mettre fin « aux souffrances causées par le blocus israélien aux habitants de Gaza » qu’ils prétendaient avoir tant à cœur.

Dr Zvi Tenney
Ambassador of Israel (ret)
www.zvitenney.info

Articles similaires

Tags: , , , ,

3 Reponses to “Un remède simple au « Blocus de Gaza ». Par le Dr Zvi Tenney”

  1. Zvi Tenney dit :

    A Simonviolet

    Le passage d’armes du Sinaï à la Bande de Gaza ne dépend pas de l’ouverture ou de la fermeture du poste frontière de Rafah pour les habitants de Gaza mais de la seule politique égyptienne pour ce qui est de ce transfert d’armes.
    De toute façon Israël n’a aucun contrôle direct sur la frontière entre l’Egypte et la Bande de Gaza comme d’ailleurs sur les mouvements d’armes au Sinaï. Cela reste de la seule responsabilité de l’Egypte qui a eu jusqu’à présent intérêt à ce que sa frontière avec Israël soit tranquille.
    Dans ces conditions un rapprochement de l’Egypte à la Bande de Gaza ne semble pas être à l’encontre des intérêts d’Israël.

  2. betty L dit :

    un diplomate chez des terroristes voila une belle contradiction

  3. simonviolet dit :

    oui mais qui va controler la livraison d’armes par rafah?
    les douaniers égyptiens?
    je ne pense pas qu’ils y mettent beaucoup de zèle

Laisser une reponse

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>