pub2011

Le quotidien tunisien arabophone « Assarih » titre ce mardi, 2 mai 2012, un article « Les juifs tunisiens tremblent de peur ».

Les juifs sont « horrifiés » rapporte le journal dans sa page 10.

Le journal précise que les déclarations de Basma Jbali, élue d’Ennahdha à la constituante, sur la vente de terrains de l’ile de Djerba à des juifs « pour faire de Djerba une seconde Palestine », a suscité de nombreuses craintes au sein de la communauté.

Le journal a jouté que les juifs de Tunisie ont peur que cette déclaration dégénère des manifestations antisémites, le 9 et le 10 mai prochain, en marge du rituel du pèlerinage annuel à la synagogue de la Ghriba située sur cette île du sud de la Tunisie.


Pérez Trabelsi, le président de la communauté juive de Djerba a indiqué au journal « Assabah » que les déclarations de Basma Jbali sont de nature à semer le trouble à quelques jours du pèlerinage de La Ghriba, comme elles affectent la saison touristique alors que les Djerbiens, toutes confessions confondues, déploient des efforts pour attirer les flux touristiques.

Les juifs tunisiens, qui désormais « tremblent de peur » selon le quotidien « Assarih », estiment que les déclarations du député islamiste Basma Jbali donneront l’occasion à des groupuscules radicaux de brandir des pancartes hostiles aux juifs alors que des centaines de pèlerins devraient affluer ces jours-ci sur l’Ile Djerba *.

Les juifs de Tunisie vivent dans la crainte depuis la chute du régime de Ben Ali. Le parti islamiste Ennahda au pouvoir en Tunisie n’a fait aucune réaction après ces propos racistes comme si rien ne se passait.

Il reste bien peu de membres de la communauté juive en Tunisie. A son apogée dans les années quarante, la communauté comptait 100.000 Juifs. Les Juifs ont commencé à quitter la la Tunisie après l’indépendance en 1956. La majorité d’entre eux ont fui en 1967, choisissant d’émigrer vers la France et Israël.

Les Juifs restés en Tunisie compte aujourd’hui moins de deux mille membres, essentiellement à Djerba et dans la région de Tunis.

Vivant dans ce pays depuis des siècles, ils espèrent vivre comme des citoyens égaux et à ce titre ils remplissent leurs obligations. Néanmoins le gouvernement islamiste au pouvoir est peu attentif aux inquiétudes de la communauté.

Avec la pression islamiste grandissante, la Tunisie ne sera plus un pays de la tolérance et d’hospitalité, notamment avec les citoyens juifs.

Ftouh Souhail

Articles similaires

Tags: , , , ,

4 Reponses to “Un journal local tunisien titre : « Les juifs tunisiens tremblent de peur ! »”

  1. terredisrael dit :

    Bonjour Claudine
    Il n’y a pas d’autres commentaires de vous en attente.
    Conformement a la Loi, nous ne publions pas de commentaires ce jour ce jour d’election.
    Le Moderateur

  2. martiano claudine dit :

    pourquoi je remarque mes commentaires ne passent plus ? merci de me dire ce qu’il faut faire !

  3. meller danielle dit :

    Cela est une horreur Les juifs Tunisiens doivent faire leurs alliah.Dany de Karmiel

  4. BRAMI charles dit :

    messieurs en tant que juif Tunisien emmigré depuis 1956 je vous recommande de demonter la SYNA DE LA GRHIBA ET DE QUITTER LA TUNISIE NOUS N’AVONS PLUS RIEN A FAIRE .VOUS SEREZ MASSACRES UN JOUR OU L’AUTRE

Laisser une reponse

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>