pub2011

idf tsahal guerre de l'information

Israël attache une grande importance à la  diplomatie numérique.  Une récente étude de Google Israel menée conjointement avec le département média d’une école de management israélienne,  a cependant révélé que l’État hébreu n’était que 44ème sur le réseau social Facebook, avec une présence de 5% seulement sur Twitter.

En guerre de l’information le ratio entre Israël et ses adversaires serait ainsi dans le meilleur des cas de 1 à 10 en faveur des seconds. Pour compenser ce handicap, Tsahal vient donc de lancer une nouvelle unité virtuelle en ligne dont la mission est de renforcer l’image de l’État hébreu et combattre plus activement la désinformation.

La nouvelle armée virtuelle est pilotée depuis les blogs de Tsahal en anglais et en français. Les internautes de tous les pays peuvent s’y inscrire à partir de leurs comptes Twitter et Facebook classiques, participer aux actions d’information, les relayer et gagner le maximum de points.  Il existe 48 niveaux qui correspondent à des grades…jusqu’à chef d’État major virtuel.

Leçon numéro un, oublier le fameux “amod dom” de Tsahal et ne jamais rester figé au garde-à-vous.

*

Copyright NanoJV

*

Aperçu des grades virtuels :

De Green Private :

A Lieutenant General :

Articles similaires

Tags: , ,

Laisser une reponse

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>