pub2011

Tsahal va créer dans les prochains jours une nouvelle unité combattante : la 8200. Elle aura pour mission de protéger l’espace virtuel israélien contre les cyber-attaques pro-palestiniennes et anti-israéliennes. L’armée procède actuellement aux recrutements au sein des citoyens les plus doués en informatique.

Cette unité sera composée des meilleurs pirates du Web. Des fondus du net capables de déchiffrer les méandres de programmes que compte la toile. A l’instar d’un commando terrestre, cette armée du Web veillera à contrecarrer les plans des ennemis de l’Etat Hébreu. Un projet soutenu par le chef des bureaux des renseignements, le général Amos Yadlin. L’ancien pilote de Tsahal a nommé à la tête de cette unité l’ancien responsable du département high-tech de l’armée israélienne, dont le nom n’a pas été autorisé à la publication pour des raisons de sécurité.

Pour mener à bien sa mission, l’armée mène, ces derniers jours, une intense campagne de recrutement à travers le pays auprès des génies de l’informatique. Selon plusieurs hauts responsables de Tsahal, « Israël doit faire face aux défis de l’avenir. Les nouveaux champs de bataille concernent les réseaux informatiques et de communication. L’Etat Hébreu se doit d’être beaucoup plus performant dans le recueil d’informations ».

Et la menace est bien réelle « puisque une attaque ennemie sur l’un de nos réseaux pourrait causer d’importants dégâts pour la sécurité du pays », ajoute de concert tous ses hauts gradés de l’appareil militaire israélien.

Ainsi, lors du dernier grand exercice militaire « Point Tournant 4 » réalisé en mai dernier , le services de sécurité en ont profité pour simuler une offensive commune sur le réseau informatique et électrique de tout le pays semblable à celle réalisée par les forces ennemies, il y a un an et demi lors de la dernière opération Plomb durci à Gaza. L’attaque avait, alors, échoué. Les systèmes d’informations des bureaux gouvernementaux n’avaient, en effet, subi aucun dommage sérieux.

Le commandant Yadlin soutient la création de son unité « Cyber » par son faible coût financier et son caractère 100% israélien. « Aucune technologie étrangère ne viendra s’immiscer dans les plans sécuritaires de l’Etat Hébreu », souligne Yadlin. L’unité « cyberspace » 8200 cherche maintenant des « hackers » prêts à l’emploi et surtout motivés.

Avis donc aux amateurs.

Ftouh Souhail , Tunis

Articles similaires

Tags: , , ,

8 Reponses to “Tsahal : création d’une unité de protection du web israélien”

  1. mildred dit :

    il etait temps ils auraient du faire bien avant le lavage de cervaux par le biais de web est tres importante et dangereuse
    a part les vols de secrets militaire

  2. Aviva dit :

    Bonjour à tous ! Je ne peux pas croire un seul instant qu’Israël, non plus qu’aucun autre pays ou gouvernement en « tique » (électronique, informatique, robotique…) soient aujourd’hui dépourvus de systèmes de protections de leurs « tiques » ; je ne crois pas plus au « zéro défaut », au « 100% infaillible », à « la gratuité » and so on… Des progrès se font partout (ou presque) et dans tous les domaines, des petits et grands malins du web sortent de terre à chaque instant.
    Donc, je présume que le souci d’Israël est en fait d’améliorer l’existant et de faire en sorte de se trouver « indépendant » et « toujours à la pointe » ; nul doute dans mon esprit qu’Israël en a les moyens logistiques, techniques et intellectuels.
    Ceci dit, nul besoin de le crier sur les toits, c’est du domaine (me semble-t-il) du « secret-défense » au-delà cette petite info qui, de toute façon, ne fera peur à personne !
    @ meguira jack : sauf erreur de ma part, le but de cette « future unité » n’est pas d’empêcher les journalistes d’écrire n’importe quoi, les médias d’inventer des contes à dormir debout, les blogs « antitoutcequitoucheàisraëletauxjuifs » de vomir, les idiots-utiles de tous bords de continuer à s’embourber. J’ai plutôt compris que l’idée était, ce qui m’apparaît plus conséquent, d’ajouter à l’existant de sérieux élément aux capacités de surveillances et d’autos défenses du pays et, encore sauf erreur, vous ne trouverez (je l’espère) jamais rien sur « l’unité » hormis de ci, de là, quelques lignes anodines du genre de celles de l’article, dont vous aurez remarqué au passage qu’il ne vient pas d’un journaliste israélien.
    Bonne fin de shabbat et shalom à tous.

  3. BOULITROP-ELLOUL Lucie dit :

    Ce serait encore mieux si Israel pouvait former des personnes de tout âge dans la communication de la politique israélienne dans le médias afin de contrer ou seulement répondre à toutes les attaques et menaces antisémites, antijuives, ansitisionnistes et antiisraéliennes comme savent si bien le faire nos ennemis arabes et juifs.

  4. Guillaume Desept dit :

    Je suis surpris que cette unité est en formation! j’étais faussement convaincu qu’elle existait depuis des lustres! Mais, bien sûr, je suis très content qu’elle se mette en place, Mazal Tov! et je suis entièrement d’accord avec Axel, sa suggestion serait effectivement idéale, surtout pour les journalistes de la « gauche Israelienne »… avec des « frères » pareils, qui a besoin d’ennemis?

  5. meguira jack dit :

    bravo une tres bonne initiative qui fera beaucoup de bien a la communication et surtout contrecarre les journalistes anti israelien qui sevices a travers le monde.

  6. axel dit :

    Pourquoi ne créeraient-ils pas un anti-virus et anti-hackers dont les composants du programme seraient éparpillés et logés par des machines tout autour du monde et que sur une commande, ces composants se constituent en entité et attaquent les machines des hackeurs et les virus désignés? C’est peut être un rêve, mais qui sait?

  7. danielle bellanger dit :

    Voila une bonne initiative, bonne chance dans la recherche des meilleurs et que D nous garde

  8. LEVY dit :

    EXCELLENTE INITIATIVE.
    Car la guerre de l’information est là.

    La guerre informatique se construit.

    Nous pensons indispensable cette initiative, entre autre dissuasive, qui pourra protéger ISRAEL autant que les armes et SANS FAIRE de morts.

    Cordial Chalom BON COURAGE dans votre mission.

Laisser une reponse

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>