pub2011

yerouchalaim-jerusalem

« SI JE T’OUBLIE JERUSALEM QUE MA MAIN DROITE SOIT FRAPPEE D’INERTIE » psaume 137 : 5

La ville fut construite il y a 3000 ans par le roi David en tant que capitale de la nation , elle a été toujours appelée la ville Sainte, sacrée et sanctifiée par les Juifs.
(Chemouel B chap 5)
Après l’assassinat de Ich Bochet, le dernier fils de Chaul, le roi David, qui régnait seulement sur la tribu de Yudah, à Hévron, fut reconnu comme roi sur toutes les tribus d’Israël.
C’est alors que le roi David prit possession de la ville et de la citadelle de Jérusalem qui fut appelée la cité de David. Cette ville était située dans la partie inférieure de la montagne appelée aussi Sion , le nom de Sion apparaît 160 fois dans la Bible, c’est sur cette montagne qu’Avraham monta Isaac sur l’Autel .

David régna en tout 40 ans . 7ans et six mois à Hevron et 33 ans à Jérusalem
David acheta de Aravna, le Jébuséen une parcelle de terre pour 50 chekels d’or pour construire l’Autel ainsi que tout le champ autour de l’Autel de D. pour 600 chekels d’or.

A la mort du roi David, son fils Salomon lui succéda et construit le Bet Hamikdach sur cette même parcelle de terre .

Jérusalem se reconnaît entre toutes les villes par ses hautes murailles de pierres. Jérusalem a 70 noms et chacun d’eux reflète une de ses caractéristiques.

Le Premier Temple fut détruit après 410 ans , par Nabucodonozor , empereur de Bavel qui prit les Juifs en exil, lesquels retournèrent 70 ans plus tard, avec Ezra et Nehemia et reconstruisirent le Second Temple qui dura 420 ans.
Après la destruction du Second Temple, par Titus, les murs de la ville furent détruits et reconstruits à plusieurs reprises , par les différents conquérants.
Le mur des Lamentations, le Kotel, fut après la destruction du second Temple le symbole du Bet Hamikdach ,pour les pèlerins Juifs qui venaient se lamenter et pleurer à Jérusalem Le mur a toujours était un endroit de prières et de médiation pour les Juifs de Jérusalem et des autres pays.

Quand les Juifs ne purent pas vivre à Jérusalem, ils allèrent prier sur le Mont des oliviers qui fait face au
Mont Sion.
Le quartier Juif de la vieille ville ne fut pas situé comme aujourd’hui, les Juifs occupaient différents endroits essayant toujours de se rapprocher du Bet Hamikdach .
Apres la destruction du second Temple les Juifs voulurent construire une synagogue sur le Mont Sion à la place du Temple, mais les autorités étrangères à l’époque les empêchèrent

Sous l’inquisition, les Juifs chassés d’Espagne s’installèrent dans le pays et surtout à Jérusalem. Cette immigration comprenait des rabbins et des notables espagnols.
Des synagogues magnifiques furent construites, la synagogue de Rabbi Yohanan ben Zakai, de Elihaou Hanavi.
Les Juifs Ashkénaze qui arrivèrent avec Rabbi Yudah el Hassid en 1699, vécurent dans la pauvreté et furent désorientés par la langue et les coutumes de la ville. Ils souffrirent de nombreuses maladies.
En conséquence, seulement un petit nombre de Juifs pouvaient subsister à Jérusalem de leurs propres moyens, les autres étaient soutenus par des dons de la diaspora.
Entre 1870 et 1875 Sir Moche Montefiore qui visita 7 fois le pays, finança le développement du tissage et de l’imprimerie en plusieurs langues et aussi en hébreu.
. La Synagogue de Ramban « Nahmanides » qui avait immigré en 1265 à l’âge de 70 ans .Il fonda cette synagogue qui portait son nom et fit revivre la communauté Juive, après le massacre des Croisés. Il mourut à l’âge de 73 ans.
La synagogue des Sefardim, Elihaou Hanavi fut construite au centre du quartier juif , et celle de Rabbi Yohanan Ben Zakai plusieurs années plus tard et l’Istamboul et la Centrale furent construites durant les décennies suivantes .
Rabbi Yudah ElHassid arriva avec ses disciples en 1699, il acheta le terrain à coté de la synagogue de Ramban et débuta la construction en 17OO, à sa mort la construction fut suspendue et ne fut terminée que 150 années plus tard en 1857 .La synagogue de Tiferet Israël fut terminée en 1865.

Après la guerre des six jours et la réunification de Jérusalem, les Synagogues de la vieille ville furent reconstruites par la municipalité de Jérusalem.

Jérusalem ville convoitée et jalousée par toutes les nations !!

O ! Jérusalem dit des louanges à D, Sion glorifie l’Eter-nel
Car Il a Fortifié les verrous de tes remparts et a Béni tes fils dans ton sein

Efrate Schreiber

Articles similaires

Tags: , , ,

3 Reponses to “Si je t’oublie Jérusalem … Par Efrate Schreiber”

  1. MARTIANO claudine dit :

    non on ne doit ps mourir pour notre ville de jerusalem. cette ville a assez eu de morts.les autres tiennent un tel raisonnement !! allons allons!! jérusalem est une ville somptueuse et capitale de l’etat d’israel.pour l’eternité!

  2. Gerard.david dit :

    L’année prochaine à Jerusalem : pendant combien d’année avons-nous dit cette prière, et enfin, enfin, après de nombreuses guerres, et après le sacrifices de nos enfants, de nos parents, enfin en 1948, nous y sommes a 1/2. Il a fallu encore des guerres, et des sacrifices, pour enfin reconquerir notre ville sainte, une et indivisble, capitale de l’état du peuple juif Israel. Nous y sommes, et la 1er condition a un éventuel traite de paix, Jerusalem une et indivible, capitale de notre état ISRAEL. Jamais plus, nous scéderrons quoique se soit sur notre ville, sur notre capitale, ou alors mourrir, seul façon de nous la reprendre. Shabbat chalom Gerard David

  3. Judas maccabee dit :

    Merci Efrate pour ce rappel de ce que represente dans le passé ,dans le présent et dans le futur la ville de Yeroushalaim pour le peuple Juif.
     » Si je t’oublie, ô Jérusalem,
    que ma main droite se dessèche!
    Que ma langue s’attache à mon palais
    si je perd ton souvenir,
    si je ne mets Jérusalem
    au plus haut de ma joie! »

    Je ne pourrais jamais t’oublier ,tu es ma chair ,mon sang et mon avenir .

    Yeroushalaim ,capitale d’Israel ,une et indivisible.

Laisser une reponse

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>