pub2011

Un sujet de médecine humanitaire portant sur une question à propos du conflit israélo-palestien sème le trouble à l’université Paris-Diderot. Une enquête administrative est ouverte.
Le président de l’université Paris-Diderot, Vincent Berger, a décidé jeudi d’ouvrir une enquête administrative à propos d’un sujet d’examen contesté, soumis deux jours plus tôt à des étudiants en médecine dans le cadre d’un certificat optionnel de médecine humanitaire.
Ces étudiants devaient répondre à la question suivante:
«Comment qualifier au cours de la guerre entre Israël et Gaza la mort par bombardement classique de 22 membres d’une même famille? S’agit-il d’un crime de guerre, d’un crime contre l’humanité, d’un génocide?»

L’enseignant qui a rédigé la question, dont le contenu est assez éloigné de la médecine humanitaire, est le docteur Christophe Oberlin. Ce chirurgien, qui ne conteste pas son engagement politique, a été, notamment, tête de liste aux élections européennes de 2004, sous la bannière d’EuroPalestine, en compagnie de l’humoriste Dieudonné plusieurs fois condamné par la justice française pour antisémitisme.

«Haine sélective» Des étudiants et un certain nombre de professeurs choqués par ce sujet ont alerté le doyen de la faculté de médecine Bichat, ainsi que le président de l’université Paris-Diderot.
«Chacun dit qu’il ne faut pas importer le conflit israélo-palestinien en France, a réagi Richard Prasquier, le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif). On voit tous les jours les dramatiques conséquences de cette importation. Monsieur Oberlin y contribue de toutes ses forces. Il n’a pas le droit d’utiliser l’université pour déverser ses haines sélectives. Qu’il aille exercer ses talents en Syrie où l’on a vraiment besoin de ses compétences. Mais que voulez-vous, pour lui, comme pour d’autres, hors Gaza, il n’y a point d’indignation.»
«Un caractère polémique regrettable» Dans un communiqué publié jeudi, Vincent (…)

Lire la suite sur Figaro.fr

Articles similaires

Tags: , , , , , , , , , , ,

3 Reponses to “Question tendancieuse lors d’un examen en médecine – Marc Mennessier”

  1. Tamara dit :

    Infecte attitude, que l’on n’entend pas sur les ondes télé. Bizarre. Tamara

  2. simonviolet dit :

    comment on peut etre médecin et aussi stupide?
    et en plus laisser un mec pareil rédiger des questions à ce genre d’exam

  3. Parole dit :

    merci à ceux qui ont agi avec courage et détermination pour stopper le serpent !!!! Remarquables personnes hommes et femmes qui ont osé se mouiller et qui nous indiquent que tous les Français ne sont pas antisémites…. Merci pour ces médecins dignes et intègres qu’ils soient encouragés par le gouvernement qui doit prendre position et virer ce serpent.

Laisser une reponse

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>