pub2011
La réforme de la fiscalité immobilière. terredisrael
La réforme de la fiscalité immobilière 2013 en Israel
De Nice à Tsahal, venir en Israël pour défendre son pays était sa priorité
Nouvelle rubrique : Petites annonces de Particulier à Particulier
Dylan, une experte des explosifs à seulement 19 ans
Albert Bensoussan – Le chant des terrasses
Albert Bensoussan – Le chant des terrasses
A qui appartenaient tous les immeubles qui bordent la place Tahrir ?
Les 100 pages d’histoires et de blagues de Georges & Reine Chouraqui
Les 100 pages d’histoires et de blagues de Georges & Reine Chouraqui
Dôme de Fer, première interception d’une roquette au dessus d’Eilat
Les soldats de Tsahal se préparent au combat souterrain
Les poutres du Premier Temple sont là, « dans les mains des arabes » – Par Moshe Feiglin
Phillipe Bouvard
Phillipe Bouvard : «Je ne suis pas du tout honteux d’être juif»
Découvrez Israel, un Israel que seuls les israéliens connaissent …
Elisabeth Badinter
Adresse à celles qui portent volontairement la burqa Par Elisabeth Badinter
Les «petits trucs» importants qui te manqueront quand tu auras quitté Israël
La tâche de l’homme sur terre Par André Namiech
Rabbi Haïm Bellaïche, Grand Rabbin de Tunisie de 1939 à 1947
Des archéologues ont retrouvé le palais du roi David en Israël
terredisrael on septembre 19th, 2014

Daniel Pipes

Daniel Pipes

Un Kurdistan uni et indépendant est-il une éventualité souhaitable ou une hypothèse dangereuse qui apporterait au Moyen-Orient plus de problèmes que de solutions ?

Philip Jenkins, éminent professeur d’histoire à la Baylor University, considère l’éventualité d’un grand Kurdistan rassemblant les composantes irakienne, syrienne, turque et iranienne, comme « réellement terrifiante ». J’aimerais lui assurer que cette éventualité peut également avoir des conséquences salutaires.

Le professeur Jenkins fait part de ses craintes dans un article intitulé « The Case Against a Unified Kurdistan » [arguments contre un Kurdistan unifié], qui s’avère être une réponse directe à l’un de mes articles récemment publié dans National Review Online, à savoir «Salut au Kurdistan ».

Comme le suggère son titre, Jenkins ne rejette pas toutes les entités politiques kurdes indépendantes. Il admet en effet l’existence d’un « excellent argument » en faveur de l’entité déjà existante en Irak et semble se résigner quant à la mise en place d’une entité semblable en Syrie.
Lire la suite »

Tags: ,

terredisrael on septembre 18th, 2014

Le Likoud n’est plus le 1er parti d’Israël annoncent les médias israéliens à la Une.  Après la démission surprise du Ministre de l’Intérieur, Gideon Saar, pour des motifs personnels, le parti de Yair Lapid, Yesh Atid devient le premier parti d’Israel avec 19 députés à la Knesset contre 18 pour le Likoud.

 (צילום: מוטי קמחי)

Israel en France.  L’actualité israélienne a presque disparu des médias français depuis la mobilisation internationale contre l’organisation terroriste Daesh et les multiples rebondissements de la vie politique française. Pourtant l’actualité internationale est souvent à la Une en France, à travers le sort des chrétiens d’Irak, les massacres de l’Etat islamique contre les Irakiens et les otages occidentaux,  la lutte contre l’embrigadement de jeunes djihadistes français en Syrie ou le conflit Ukraine / Russie.

Lire la suite »

Tags: , , , ,

L’Etat islamique en Irak et au Levant – Daesh – a fait couler beaucoup d’encre. Au départ, les observateurs étaient perplexes et la qualifiaient d’organisation terroriste à l’instar d’Al-Qaïda. Ils décrivaient ses membres sous les traits de « bandits désorganisés qui se déplacent en camionnettes comme les talibans… vêtus de vieux habits ou d’uniformes noirs, portant barbes, turbans ou cagoules, et qui brandissent un drapeau noir frappé d’inscriptions en arabe ».

Certes, il est vrai qu’au départ Daesh n’était qu’une faction extrémiste marginale, mais elle est devenue au fil des ans la milice la plus puissante et la plus redoutée de la région. Elle possède des moyens financiers et des armes pour lui permettre d’atteindre ses desseins religieux et de mener une guerre ethnique en Syrie et en Irak.

En fait, Daesh est bien plus qu’une simple organisation terroriste. Daesh est un Etat terroriste parfaitement structuré avec tous les pouvoirs que cela comporte. Cet Etat repose sur le sens de l’organisation des anciens militaires du régime de Saddam Hussein et surtout sur le fanatisme religieux de son chef, le calife Abou Bakr al-Baghdadi, qui est entouré d’un Conseil de guerre, de ministres et de gouverneurs administrant chaque territoire conquis.

Lire la suite »

Tags: , , , ,

terredisrael on septembre 18th, 2014

Freddy Eytan

Freddy Eytan

Les projecteurs sont ces jours-ci braqués vers le siège de l’ONU à New-York. Le Palais de verre va accueillir les chefs d’Etat et de gouvernement de toute la planète. C’est ici que l’avenir du monde sera débattu. Les conflits sont nombreux, les intérêts multiples et souvent contradictoires. L’un après l’autre, les dirigeants exposeront leur position sur les sujets d’actualité. Chacun dans son style et son caractère propre félicitera tel projet, critiquera tel autre, alertera sur une menace existentielle, mais selon toute vraisemblance, et comme de coutume, la majorité sera unanime pour condamner l’Etat juif. C’est ainsi que va le monde…

La dernière opération à Gaza ne passera pas inaperçu. Les Palestiniens feront tout ce qui est en leur pouvoir pour mettre Israël au pilori. Ils exigeront la reconstruction immédiate de Gaza, le retrait de tous les territoires conquis en 1967 et la création d’un Etat palestinien avec Jérusalem comme capitale. Cette revendication n’est pas nouvelle au sein de l’ONU mais jusqu’à présent elle n’a jamais été mise à exécution. Depuis la fameuse résolution sur le partage de la Palestine du 29 novembre 1947, les Palestiniens ratent à chaque fois les rendez-vous de l’Histoire.

Lire la suite »

Tags: , , , ,

terredisrael on septembre 18th, 2014

Un auditeur tunisien de RMC : « Moi je suis français par intérêt »

Les masques tombent
Imagions la France dans 20 ans !!!
Ca promet

Lire la suite »

Tags: ,

terredisrael on septembre 18th, 2014

Tags: , , , , ,

terredisrael on septembre 17th, 2014

La Grande Peur des Juifs de France 

bhl

Les Juifs de France en ont assez.
Assez de ces métros où il devient périlleux de porter une kippa.
Assez de ces écoles de la République où être un enfant juif vaut brimades à la sortie des classes.
Assez de la France des amateurs de quenelle dont les meetings sont autant d’appels à la détestation des Juifs.
Assez de la France des islamo-fascistes qui ont, comme au temps de l’affaire Dreyfus et des bandes du marquis de Morès, franchi un degré de plus dans l’abjection en commençant de s’attaquer à des synagogues et à des commerces juifs.
Assez de ces manifestations où la « solidarité avec Gaza » n’est souvent qu’un prétexte à hurler sa haine du nom juif.
Assez de lire des reportages décrivant des quartiers où les Mohamed Merah et autres Mehdi Nemmouche sont tenus pour des héros.

Ils en ont assez, oui.

Ils sont nombreux, du coup, à se poser la question : « sommes-nous toujours les bienvenus au pays des Lumières et de l’émancipation des Juifs? Sommes-nous toujours chez nous dans ce pays étrange où le nouage de l’antisionisme le plus vil, du négationnisme le plus épais et de la concurrence victimaire la plus trouble est en train de produire un antisémitisme de type nouveau et potentiellement dévastateur ? »

Et ils sont de plus en plus nombreux à répondre par la négative et à partir s’établir en Israël.

Je comprends – est-il besoin de le préciser ? – cette anxiété qui monte.

Je suis, à ma place, suffisamment exposé pour avoir à me poser, moi aussi, cette question terrible, hier encore inconcevable et dont je n’aurais jamais imaginé qu’elle puisse, de mon vivant, revenir avec cette violente banalité.

Et ce « sifflement inaudible à l’oreille commune » dont parlait Levinas dans un texte sur le climat des années 30 que je n’ai jamais pu lire sans un frémissement d’effroi rétrospectif, ce « vent glacial » qui parcourt les pièces « encore décentes » des demeures juives visées par la horde criminelle, ce souffle fétide qui « éteint les lumières, met en loques les vêtements et apporte les hurlements et ululements » de foules sûres d’elles-mêmes et impitoyables, c’est vrai que je les sens, c’est vrai que je les entends – et la colère que cela m’inspire n’est plus, soudain, derrière, mais devant moi.

N’empêche.

Je ne crois pas qu’il faille partir.

Je comprends qu’on le décide, bien sûr, quand on le fait poussé par les nobles raisons de l’esprit, du cœur et de la volonté de contribuer à la consolidation de la société israélienne.

Mais je ne pense pas qu’il faille se laisser impressionner.

Je ne pense pas qu’il faille désespérer au point de plier bagage et de quitter l’arène.

Et cela pour au moins trois raisons.

Les Juifs de France, d’abord, ne sont pas si seuls qu’ils le croient. Et, des meetings de Dieudonné interdits par Manuel Valls aux manifestations antisémites dont Gaza fut le prétexte et que les maires de grandes villes, qu’ils soient de droite ou de gauche, ont tous eu le courage d’interdire, l’honnêteté oblige à dire que les pouvoirs publics n’ont pas failli et se sont montrés, jusqu’ici, d’une vigilance sans faille.

Les Juifs de France, ensuite, sont moins faibles qu’ils ne le pensent. Bien sûr, ils ont, comme le reste de la population, leur contingent de chômeurs, de travailleurs précaires, de pauvres et de vieux qui sont, si j’ose dire, doublement faibles et exposés et qui, sans le soutien d’associations caritatives exemplaires, auraient sombré depuis longtemps. Mais, pour le reste, que de voix fortes ! Que de responsables qui, ayant tiré les leçons de la timidité de ces aînés qu’on appelait les « israélites français » et qui virent venir le pire sans réagir, ne laissent désormais rien passer ! Et puis cette part miraculeuse, et encore majoritaire, de la société française dont j’ose croire que les réflexes, plus encore que la réflexion, ont été affûtés par l’Histoire : elle ne se laissera plus prendre par surprise le jour où surgira, s’il surgit, le groupe en fusion pogromiste !

Et puis, il y a une troisième raison encore – peut-être la plus importante – de ne pas baisser les bras. Ce pays est le leur. Cette république est leur œuvre. De Bernard Lazare à Pierre Mendès France en passant par René Cassin, Romain Gary et tant d’autres, les juifs ont été parmi les bâtisseurs de cette République de France qui reste l’un des lieux du monde où les valeurs d’humanisme et d’universalisme qui sont les leurs restent le plus vivantes. Alors, laisser tomber ? Céder la place aux rouge-brun et à leurs jumeaux de la « vague bleu Marine » ? Abandonner cette France dont ils ont tant reçu, à laquelle ils ont tant donné et qui est, après eux, la prochaine cible des mêmes nervis ? Il n’en est juste pas question. Tant par tempérament que par principe je ne m’imagine pas déserter le champ d’une bataille politique, morale, spirituelle dont je suis, au fond de moi, convaincu que les Républicains finiront par la gagner.

Il faut tenir.

Il faut lutter.

Il faut, comme le crie Jacques Weber sur les planches d’un théâtre où il joue l’un de mes textes et où il est aussi question de cela, être assez forts pour être sûrs d’être toujours les plus forts. Et il faut, forts de cette force, tenir tête à la canaille, ne rien lui céder – et défendre, ce faisant, les règles du vivre-ensemble qui ont fondé la France et ne sont, loin s’en faut, pas étrangères au génie du judaïsme.

Le Sage ne dit-il pas que le premier attaqué est aussi le premier défenseur ? et que, dans la mesure même où ils sont en première ligne face à la barbarie qui gronde, les juifs de France sont aussi ses meilleures sentinelles ?

Ils ne passeront pas. 

 
-
Publié le 16 Septembre 2014 
Par Bernard-Henri Lévy, publié dans la Règle du Jeu

http://laregledujeu.org/2014/09/16/17871/la-grande-peur-des-juifs-de-france/

Tags: , , , , ,

terredisrael on septembre 17th, 2014

Daniel Pipes

Daniel Pipes

Certains conservateurs voient un problème au fait que le président Barack Obama a coutume de désigner l’organisation qui s’est emparée de la ville irakienne de Mossoul et a proclamé le califat, non pas sous le nom d’État islamique en Irak et en Syrie, ou EIIS (en anglais ISIS), mais sous l’appellation d’État islamique en Irak et au Levant (EIIL, en anglais ISIL). À titre d’exemple, dans son allocution télévisée du 10 septembre consacrée à l’organisation, Obama a utilisé l’acronyme EIIL à vingt reprises.

La controverse terminologique (EIIL ou EIIS) est apparue, aussi loin que je me souvienne, lors de la publication par FoxNews.com, le 24 août, de l’article de Liz Peek du Fiscal Times, intitulé « Obama’s Use of ISIL, not ISIS, Tells Another Story ». Selon Peek,

Les deux termes désignent la même organisation meurtrière. La différence réside dans le fait que le Levant renvoie à un territoire bien plus grand que l’Irak et la Syrie et englobe actuellement l’île de Chypre, Israël, la Jordanie, le Liban, la Syrie, la Palestine et une partie de la Turquie méridionale.

Lire la suite »

Tags: , , , ,

Brigitte Gabriel de « Act ! for America » explique de façon magistrale pourquoi la majorité pacifique et modérée des musulmans n’a aucune espèce d’importance et pourquoi il est grand temps de jeter le politiquement correct aux ordures.

Tags: , ,

Albert Soued

Albert Soued

Par Albert Soued, écrivain, http://soued.chez.com pour www.nuitdorient.com
14/09/14

On trouve ce texte dans Actualité Juive du 4 septembre 2014:
« Durant la dernière confrontation entre le Hamas et Israël, la vérité a été doublement malmenée : par le récit manichéen, simpliste, plein de bons sentiments et fondamentalement anti- israélien qu’en ont fait les médias d’une part ; par la minimisation des proclamations et agressions antijuives qui ont accompagné la mobilisation pro-Gaza, de l’autre. Sur les agissements d’Israël et l’antisémitisme en France, nous tentons dans ce numéro, de rétablir un certain équilibre en évoquant des réalités souvent passées sous silence »
La question qu’on peut se poser est de savoir pourquoi on travestit la vérité, et de comprendre les motivations et les sentiments qui sont à l’origine du mensonge, de la désinformation ou du parti pris.
En effet, selon un sondage récent, les ¾ des Français sont indifférents au litige arabo-israélien (« on s’en f. ! » est l’expression la plus courante), 9% sont favorables à Israël et 15% opposés. Alors pourquoi les journalistes et les medias sont en très grande majorité opposés à Israël, alors qu’ils devraient être neutres et objectifs.
Aucune étude sérieuse n’a été réalisée sur ce sujet et on ne peut émettre que des hypothèses plausibles.

Lire la suite »

Tags: , , ,

terredisrael on septembre 16th, 2014
Kfar Aza – aux portes de Gaza
Logo Shalom

De Jérusalem,
Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ

Kfar Aza
VIDEO (à écouter jusqu’au bout)

Selon ses habitants, Kfar Aza, c’est 99 % de paradis, et 1% d’enfer !

Kfar Aza, c’est le balcon de Gaza, une vue directe sur la ville du Hamas. Sachons qu’il n’y a pas si longtemps, les gens du kibboutz allaient à Gaza faire leurs emplettes, visiter des amis gazaouites, et se baigner sur la magnifique plage… tout près, à Gaza.

Mais Oslo est passé par là, l’OLP et la politique anti-isralienne ont fini de rompre tout lien d’amitié pouvant exister entre Arabes et Juifs, et le Hamas s’est installé durablement, lorsque la Bande de Gaza fut offerte par Israël, avec en prime les serres et les bonnes terres cultivées (évidemment détruites par la suite)…

Depuis, c’est la menace constante des roquettes sur les kibboutz et villages israéliens environnants. Pour la presse, Gaza est devenue une « prison à ciel ouvert », avec ses hôtels chics et ses quartiers de misère entretenue – gare à ceux qui veulent garder contact avec des anciens amis juifs, ils sont exécutés comme collabos ou espions… Quant aux chrétiens, ils ont le choix entre la conversion ou la fuite.

Lire la suite »

massada

« Quelles destinations de rêve dois-je absolument découvrir avant de mourir ? » Pour les baroudeurs et les amoureux des voyages pour qui cette question tournerait à l’obsessionnel… ne vous torturez plus l’esprit ! Parce que la vie est courte et notre temps précieux (surtout en matière de vacances …), le célèbre journal britannique The Telegraph a fixé la liste des 25 destinations qu’il faut vous faut absolument découvrir avant la fin … Israël fait partie de la liste aux côtés du Taj Mahal, l’Antarctique, la Grande Muraille de Chine et bien d’autres !

• Voir les aurores boréales
• Visiter les îles Galapagos
• Trek au Machu Picchu
• Voir la Nouvelle-Angleterre à l’automne
• Visiter la Patagonie
• Visiter l’Amazonie
Lire la suite »

Tags: , , ,

terredisrael on septembre 15th, 2014

Daniel Pipes

Daniel Pipes

Avant de souhaiter la bienvenue au futur État du Kurdistan dans le nord de l’Irak, je dois reconnaître qu’il fut un temps où je m’opposais à son indépendance.

En 1991, au terme de la première guerre du Golfe et alors que Saddam Hussein s’en prenait aux six millions de Kurdes d’Irak, j’avançais trois arguments contre une intervention américaine en leur faveur, autant d’arguments que l’on entend encore aujourd’hui : l’indépendance kurde (1) sonnerait le glas de l’Irak en tant qu’État, (2) encouragerait la lutte pour l’indépendance des Kurdes en Syrie, en Turquie et en Iran, conduisant à déstabiliser les frontières et (3) ouvrirait la porte à la persécution des non-Kurdes provoquant « des échanges de population massifs et sanglants ».


Carte montrant le Gouvernement de la région du Kurdistan avec, en vert, la province de Kirkouk récemment conquise.

Lire la suite »

Tags: , , ,

terredisrael on septembre 14th, 2014

Prof Albert Bensoussan

Prof Albert Bensoussan

Albert Bensoussan - La purification d’Eloul
À mon ami et frère Serge Hannoun, qui est un un saint homme.

Un grand douro jaune dans le ciel : Eloul est à son mitan et la lune en son plein. Encore treize jours et ce sera Tichri, le recommencement. Le nom de nos mois, nous dit-on, est emprunté au langage babylonien, mais ils recouvrent des concepts hébraïques, et nous savons bien que c’est à Babylone, en exil, que les sages reconstruisirent spirituellement le Temple, sans ses pierres et ses dorures, sans ses ornements et ses marbres, sans ses degrés et ses velours, mais avec un roseau et de l’encre sur une peau de chèvre, cette Torah que les sofrim rédigèrent, une fois pour toutes en ses 304 805 lettres, une histoire qui commence par Berechit – en commencement – et s’achève sur Israël. Nous ne faisons que reproduire l’exil babylonien.

kotel

Photo Déborah Ben soussan

Lire la suite »

Tags: , ,

blog-tsahal

Le lancement d’une Commission d’Enquête Militaire dans les semaines suivant la fin de l’Opération contre le Hamas à Gaza montre bien l’attachement de Tsahal à se conformer au droit international et à ses obligations de transparence vis à vis de la communauté internationale. Les détails concernant la procédure de la Commission d’Enquête de Tsahal sont à retrouver en fin d’article.

Voici les différents incidents exceptionnels que traite la Commission d’Enquête Militaire ordonnée par le Corps de la Justice Militaire de Tsahal.

DOSSIERS CLOS SUITE À LA COMMISSION D’ENQUÊTE MILITAIRE

Mort présumée des membres de la famille Kaware à Khan Yunès (8 juillet 2014)

Le Corps de la Justice Militaire a reçu des rapports, y compris des plaintes déposées par les organisations des droits de l’Homme, concernant une frappe aérienne sur un bâtiment résidentiel à Khan Yunès le 8 juillet 2014, causant la mort de 8 civils.

Lire la suite »

Tags: , , ,

terredisrael on septembre 14th, 2014
rosh-hachana Rosh Hashana (littéralement, « tête de l’année ») marque le début de l’année juive civile.
Cette fête est mentionnée dans la Bible (Lév. 23:23-25) : « Au septième mois, le premier jour du mois, aura lieu pour vous un repos solennel : commémoration par une fanfare*, convocation sainte… »

Le terme Rosh Hashana, « commencement de l’année », est un terme rabbinique, comme le sont d’ailleurs les thèmes redoutables de la fête : repentir, préparation au jour du jugement divin et prière pour une année fructueuse.
Les deux jours de la fête tombent les 1er et 2 Tishri du calendrier juif.
Les principales coutumes de Rosh Hashana sont la sonnerie du shofar au milieu d’un office assez long qui souligne les thèmes de ce jour et le repas de fête pris en famille pour inaugurer la nouvelle année. Des prières de repentir s’ajoutent à la liturgie ordinaire. A maints égards, Israël commence l’année à Rosh Hashana.
* Le chofar, corne de bélier dans laquelle on souffle

Les traditions culinaires Les célébrations commencent au coucher du soleil. Les nourritures offertes traditionnellement pour la nouvelle année sont sucrées, en symbole d’une année à venir pleine de douceurs : des morceaux de pommes et de Hallah (pain brioché en forme de tresse) trempés dans du miel, pain d’épices au miel, pâtisseries à base de miel et de noix et strudel de pommes. Les plats salés sucrés sont aussi à l’honneur (patates douces, oignons caramélisés, poulet aux pruneaux..)

la suite …

Tags: , ,

terredisrael on septembre 14th, 2014

De Simone Bessis
bonjour mes chers amis
Je vous invite à écouter une magnifique vidéo que j’adore
ambiance assurée….

terredisrael on septembre 14th, 2014

De Zikhron Yaacov nous vous souhaitons Shavoua Tov avec ce clip des Golani
Georges et Reine

Tags: ,

terredisrael on septembre 12th, 2014

Dr Zvi Tenney

Dr Zvi Tenney

Mohamed Elibiary, le conseiller Hamas d’Obama, démissionne.
Obama a t-il sacrifié un pion de son jeu d’échecs, politique extérieure oblige ?

Dans un courrier précèdent j’avais mentionné les remarques de Clare M. Lopez ancien cadre de la CIA et aujourd’hui vice-présidente de la Recherche et de l’Analyse au Centre des Politiques de Sécurité, qui estimait que la Confrérie musulmane a profondément infiltré l’administration Obama .

Elle soulignait qu’une des affectations les plus scandaleuses est celle de Mohamed Elibiary, responsable au ministère de l’Intérieur, qui entretient des liens étroits avec un financier du Hamas, Shukri Abu Baker.

mohamed-elibiary

On apprend maintenant que Mohamed Elibiary a démissionné mercredi dernier à la suite de l’intervention d’Obama au sujet de l’État islamique.
La Maison-Blanche n’a pas commenté cette démission.

Lire la suite »

Tags: , , ,

L’irruption spectaculaire de l’Etat islamique (EI) sur le devant de la scène irakienne a surpris nombre d’observateurs occidentaux. Sa violence et son pouvoir d’attraction chez les jeunes Sunnites en déconcerte et en horrifie plus d’un. L’ambivalence de l’Arabie saoudite face à ce phénomène, d’autant plus inquiétant et inexplicable, pose la question de savoir si les Saoudiens comprennent que l’EI est également une menace pour eux. Même aujourd’hui, les dirigeants du royaume semblent divisés.
Certains se réjouissent que EI combatte le « feu » des Chiites iraniens par celui des Sunnites, qu’un nouvel Etat sunnite prenne forme au cœur de ce qu’ils tiennent pour des terres historiquement sunnites, et que la stricte adhérence à l’idéologie salafiste de l’EI s’apparente à celle que pratiquent les Saoudiens. D’autres, plus pessimistes, gardent en mémoire la révolte des Wahabites de l’Ikhwan contre Abd-al Aziz — précisons que l’Ikhwan en question n’a aucun lien avec l’organisation éponyme des Frères musulmans (Ikhwan al Mouslimim), et que cet article fait exclusivement référence à la milice wahabite ainsi dénommée, N.d.a. — qui a failli marquer la fin de ce mouvement et celui de la dynastie saoudienne à la fin des années 1920. D’autres encore s’inquiètent des doctrines radicales de l’EI, et commencent à remettre en question certains aspects de la politique et du discours saoudiens.

wahabisme

Lire la suite »

Tags: , ,