pub2011

L’idylle avait débuté en 2003, quand Nicolas Sarkozy s’était rendu, une première pour un ministre de l’intérieur, au Bourget pour le Congrès de l’Union des Organisations Islamistes de France (l’UOIF), une organisation inspirée par l’idéologie des Frères Musulmans.

uoif-reunion

Ovationné mais hué

Cliquer pour écouter l’émission


Il y avait été ovationné pour son «courage» dans l’organisation du culte musulman mais hué, en abordant la question du voile, par une salle comble dans laquelle les hommes étaient séparés des femmes. Le ministre, futur Président de la République, avait pensé qu’en offrant, au sein du Conseil français du culte musulman, des responsabilités à l’UOIF, il permettrait à cette association, déjà la plus importante à l’époque, et à ses dirigeants d’assouplir leur radicalité et de mieux s’intégrer à la société française.
Pierre Joxe, Charles Pasqua, Jean Pierre Chevènement, tour à tour ministres de l’intérieur et des cultes avaient voulu, avant lui, réglementer l’organisation du culte musulman mais sans grand succès. En s’appuyant sur l’UOIF, Nicolas Sarkozy espérait œuvrer à la naissance de l’islam de France. Ce fut un échec car il avait refusé de voir que l’UOIF représentait en France la mouvance islamique intégriste et qu’il avait méconnu l’idéologie des Frères Musulmans, qui acceptent le principe des élections et leur validité, comme on peut le constater, en Tunisie, en Egypte au Maroc, tout en gardant pour objectif, l’institution d’un état islamique fondé sur la charia.

Fin de la lune de miel

Les relations se sont distendues entre l’UOIF et Nicolas Sarkozy ; la lune de miel aura été de courte durée; elle n’a pas dépassé le cap de l’élection présidentielle de 2005 où la priorité pour le futur président était d’attirer à lui l’électorat du Front National. Durant ces cinq dernières années les imams fondamentalistes ont été présents chaque année au Congrès de l’UOIF au Bourget devant des foules de plus en plus nombreuses. Ils n’ont cessé de venir, en France et en Europe prêcher la haine, la violence et l’antisémitisme, vendre leur littérature et leurs cassettes, sans qu’on s’y oppose sérieusement.
Mais, après l’horrible tuerie de Montauban et de Toulouse, où des soldats ont été assassinés parce que musulmans ils portaient l’uniforme français, où des enfants et un professeur ont été abattus, à bout portant, par un djihadiste parce qu’ils étaient juifs, le divorce d’avec l’UOIF est consommé : on épluche la liste des invités à la vingt neuvième rencontre annuelle des musulmans de France qui se tiendra, au Bourget du 06 au 09 avril, on expulse, on interdit pour certains l’entrée sur le territoire français.

al-qaradawi

On découvre, enfin, qui est Youssef Al-Qaradaoui, le maitre à penser de l’UOIF, déclaré persona non grata. Est-ce «un homme de paix, respectueux des valeurs universelles et surtout pas antisémite» comme l’affirment ses disciples? Non absolument pas, cet individu qui sévit sur Al Jazira, autorise les attentats suicide, il est convaincu que «le seul dialogue avec les juifs passe par le sabre et le fusil, que la Shoah est un châtiment divin et que si Allah le veut, la prochaine fois ce sera par la main des croyants». Il autorise le bon musulman à battre sa femme quand elle est insoumise, mais par contre si elle est infidèle, elle doit être lapidée.

Les maitres à penser

tarid-ramadan

Tarik Ramadan fait partie de la même mouvance islamique. Titulaire d’un passeport suisse, on ne peut lui interdire d’entrer en France, il sera donc au Bourget ce weekend pour défendre les mêmes idées sauf que pour l’application de la lapidation, il se montre plus réservé ; il réclame l’institution d’un moratoire pour ce châtiment : il est plus civilisé !! Il y aura d’autres imams, moins connus mais tout aussi véhéments, il y aura les écrits, les enregistrements, les discours en langue arabe….. sur lesquels les autorités n’ont pas de contrôle. Nicolas Sarkozy a déclaré lundi à Nancy : «j’adresse un avertissement très clair mais qui doit bien être entendu : tous ceux qui tiendront des propos contraires aux valeurs de la République seront instantanément mis dehors du territoire de la République française, il n’y aura pas d’exception, il n’y aura pas d’indulgence»
En 2012, nouvelle élection présidentielle, l’enjeu reste le même pour Nicolas Sarkozy, s’il veut avoir des chances d’être réélu, il lui faut à nouveau récupérer les voix du Front National, donc, insister sur les thèmes de l’islam, de l’immigration et de l’identité nationale, mais les tueries de Montauban et de Toulouse ne peuvent être instrumentalisées pour gagner des voix, ce serait obscène. Je veux croire ce qu’explique l’entourage de M. Guéant «Au-delà de la présidentielle, c’est bien Toulouse qui a changé la donne».

Publié par à l’adresse 13:14

Articles similaires

Tags: , , ,

3 Reponses to “Nicolas Sarkozy divorce …. avec l’UOIF par Gérard AKOUN Pour Judaïques FM”

  1. Martine dit :

    Ne peut-on exiger que quand on occupe une fonction électorale en France, on renonce à sa double nationalité ?
    http://www.armenews.com/forums.....p?id=36484

    Lettre ouverte à la SENATRICE BARIZA KHIARI ( Vice-Présidente du Sénat )

    Écrit par un berbère à une berbère*

    Lettre ouverte à la sénatrice socialiste Bariza Khiari, qui ose parler d’un bon islam

    Article du nº 214

    Tout d’abord, excusez mon audace, car j’ai beaucoup hésité avant de vous écrire, pour soulever le problème de l’Islam et pour répondre aux déclarations que vous avez faîtes sur la chaine de télévision parlementaire. En effet, vous avez dit qu’il y a une grande différence entre votre Islam et celui qui fait débat actuellement à travers le monde.

    Sachez Madame la Sénatrice, que je ne partage pas votre point de vue.

    Je crois savoir, si mes sources sont fiables, que vous avez les mêmes origines que moi : berbères. Eh bien, ouvrons les manuels d’histoire.

    L’Islam s’est propagé en Afrique du nord par l’épée et il a soumis nos ancêtres communs par la terreur, en appliquant à la lettre le Djihad. Sinon comment m’expliquer que Okba le conquérant était devenu le libérateur et Koceyla, le patriote, était devenu l’ennemi de son propre pays, passant aux oubliettes de l’histoire ? Qui se souvient du prince Koceyla en Algérie ? Personne, parce qu’il était Chrétien ! Mais une ville du sud algérien porte le nom d’Okba pour le glorifier. Qui dit mieux ?

    Ce ‘valeureux’ chef musulman Okba, pour mieux humilier et rabaisser plus bas que terre nos ancêtres amazighs, à son retour dans son pays, emmena dans ses bagages 25.000 adolescentes berbères comme butin de guerre, séquestrées au cours de ses razzias qui furent vendues comme esclaves sexuelles sur les marchés de Damas. Et j’en passe mais sans oublier la diabolisation bien orchestrée de la Reine Kahina, par les envahisseurs de la Numidie qui perdure jusqu’à nos jours.

    Quant au Coran, c’est l’auberge espagnole, on peut y faire le marché à la carte, suivant le goût et l’odeur du moment. La religion islamique est une vraie lessiveuse des esprits…

    Madame la Sénatrice, et avec votre permission, évoquons le sort réservé à la femme en Islam. Et commençons par Mahomet, lui-même, ne s’est-il pas marié avec Aïcha, la gamine de neuf ans, alors qu’il en avait cinquante deux ou cinquante trois ? N’avait-il pas pris comme épouse Zineb, la femme de son fils adoptif Zaïd, après l’avoir contraint à se séparer d’elle, par un verset coranique ? Et combien d’épouses et de femmes esclaves, avait-il possédé durant sa vie ?

    C’est une question que je me pose et que je vous pose et j’attendrai votre réponse pour aérer mon esprit embrouillé. Quant au statut de la femme, l’Islam a scellé son sort depuis 14 siècles. Il n’y a qu’à voir ce que les versets coraniques ordonnent en ce qui concerne le témoignage, l’héritage, la polygamie, le mariage, le divorce à son sujet…. N’est-il pas écrit dans le Coran : « les hommes sont supérieurs aux femmes parce que Allah leur a octroyé la supériorité sur elles. Par conséquent, il donne aux hommes le double de ce qu’il donne aux femmes. Les maris qui souffriront de la désobéissance de leurs femmes, peuvent les châtier : abandonner leur lit et même les frapper. Il n’a pas été légué à l’homme pire calamité que la femme. »

    Arrêtons de nous voiler la face et de radoter que c’est un complot ourdi par nos ennemis que nous avons appris à ânonner haut et fort pour dédouaner l’Islam de la situation d’infériorité qu’il a infligé à nos mères, à nos épouses, à nos sœurs, et à nos filles depuis 14 siècles. Mais pour ma part, je crois que nous parlons de l’ Islam sans connaître sa matrice, la bédouinité.

    e pourrai soulever d’ autres questions qui fâchent, à l’ exemple de l’ esclavage qui est codifié par l’ Islam, le sort des juifs et des chrétiens qui deviennent des dhimmis. Quant au sort du renégat, il est vite expédié, car il est du devoir de chaque musulman de lui couper la tête. On devient musulman par héritage et pour l’éternité…

    Où sont passés les droits de l’homme et où passée la liberté de conscience, de confession en territoires islamiques dont se gargarisent les intellectuels musulmans confortablement installés en Occident, terre par excellence des Infidèles, qui squattent à longueur d’année certains plateaux de chaînes de télévisions avec la complicité des journalistes en quête d’audimat ?

    Mais moi, j’ ai des trous de mémoire, excusez-moi, j’ ai oublié qu’ il y a une vraie douceur de vivre en terre Chrétienne mille fois mieux qu’ à la Mecque. Alors de grâce, ces censeurs de conscience qui croient dur comme fer que l ’Islam est humaniste, pourquoi s’ accrochent-ils contre vents et marrées à demeurer en Occident alors qu’ ils seraient mieux lotis en terre d’ Islam pour adorer Allah en toute quiétude sans qu’ ils soient gênés par le comportement immoral des Occidentaux comme ils ne cessent de le radoter, aux pays du porc et du vin? Quant à moi, je les invite à me rejoindre dans l’ enfer de l’arabo-catastrophisme, je les y attendrai avec du lait et des dattes tout en leur souhaitant la bienvenue au club des damnés de la terre, car de Tanger jusqu’ à Djakarta, je n’ aperçois qu’ aliénation culturelle, haine, sous-développement, misère et désolation.

    J’arrête de divaguer mais pas avant de vous avoir dit, Madame la Sénatrice, que la femme n’a pas le droit de fouler le paradis où elle sera remplacée par les houris. > Heureux le musulman qui accédera au ferdaous, le jour du jugement dernier, car il aura à sa disposition soixante douze houris et des rivières de vin (verset coranique). Et je vous défie de m’apporter les arguments contraires. Arrêtez de faire de la manipulation, car tôt ou tard la vérité éclatera et les Français de gauche découvriront le vrai visage de cette religion basée sur les mensonges, l’exclusion et la barbarie quand ils seront devenus des dhimmis mais ce jour-là, il sera trop tard.

    Veuillez agréer, Madame la Sénatrice, l’expression de ma haute considération.Hamdane Ammar

    *Mme BARIZA KHIARI, a la double nationalité, c’est à dire que si elle est Française, elle est aussi véritablement Algérienne……Une PREMIERE en FRANCE, à une telle Haute Fonction. N’oublions pas qu’en cas de vacance du pouvoir, elle pourrait devenir le Premier Personnage de l’ETAT FRANCAIS !!!

  2. Martine dit :

    Tout le monde doit connaître ce site !

    http://www.islamisation.fr/

  3. Martine dit :

    Voici un article qui prouve que la France d’aujourd’hui n’est pas la France de Pétain.
    Cet article démontre d’où vient l’antisémitisme en France et en Europe !

    NON, LA FRANCE N’EST PAS UN PAYS ANTISÉMITE Par Marianne ARNAUD

    http://benillouche.blogspot.fr.....-pays.html

Laisser une reponse

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>