pub2011

blog-tsahalLa superficie d’Israël n’est pas plus grande que celle de deux départements français. Alors dans un si petit pays, chaque espace est précieux. Pour certains, le Néguev est une région aride et inhospitalière. Mais en réalité, ce désert représente plus de la moitié de la superficie d’Israël et est vital pour sa sécurité.

 

Le Néguev, un simple désert ?

Le Néguev couvre plus de la moitié de la superficie totale du pays – environ 13,000 km ² mais il abrite seulement un petit pourcentage de la population civile d’Israël.

israel-taille-comparaison


Dans un pays aussi petit qu’Israël, chaque espace est précieux. De nombreuses bases d’entraînement et zones de tirs sont notamment basées dans le Néguev. En réalité, 70% du Néguev est utilisé par Tsahal pour la formation et les entraînements de ses soldats.

1) L’espace d’entraînement des pilotes de Tsahal

Dans des pays plus grands qu’Israël, les pilotes de chasse peuvent s’entraîner dans leur propre espace aérien, sans se soucier du dépassement des frontières aériennes. Mais les pilotes israéliens n’ont pas ce luxe.  Le ciel du Néguev est le seul espace aérien où les pilotes israéliens sont autorisés à s’entraîner.

Le désert du Néguev représente plus de 50% de la superficie d'Israël

Le désert du Néguev représente plus de 50% de la superficie d’Israël

2) Dans le passé

Depuis la guerre d’Indépendance de 1948, le Néguev a été une zone cruciale pour la sécurité d’Israël. David Ben-Gourion, 1er Premier ministre d’Israël, avait déclaré: «Le Néguev est le lieu où le peuple juif va être testé.”

Les pilotes de Tsahal survolent Israël et le désert du Néguev
Les pilotes de Tsahal survolent Israël et le désert du Néguev

3) De nos jours

Voici la position du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu sur la question :

“La valeur de la terre est énorme… La population israélienne est majoritairement concentrée dans le centre du pays. Par conséquent, nous devons décentraliser nos infrastructures nationales, notamment celles relatives à Tsahal et à la sécurité du pays en premier lieu.”

L’armée israélienne délocalise de nombreuses bases du centre du pays qui sont réimplantées dans le Néguev.

4) Des investissements intelligents

A l’image de l’armée israélienne, de plus en plus d’investisseurs choisissent désormais le Néguev, ce qui favorise le développement et la création d’emplois dans le sud d’Israël.  Une nouvelle base de formation de Tsahal a notamment vu le jour dans le Néguev, il s’agit de l’un des projets les plus importants mené par l’armée israélienne ces dix dernières années.

La construction de la base du Néguev est déjà en cours
La construction de la base du Néguev est déjà en cours

5) Le sionisme

Le rêve de Ben Gourion était de faire fleurir le Néguev. Il avait également compris l’importance de cette région sur le plan stratégique et sécuritaire. Après sa retraite de la vie politique en 1970, Ben Gourion avait emménagé au kibboutz Sde Boker, dans le cœur du Néguev. À sa mort en 1973, l’Université du Néguev a été rebaptisée en son honneur.

“L’Etat d’Israël pour exister doit aller vers le sud,” avait déclaré Ben Gourion.

Articles similaires

Tags: , , , ,

Laisser une reponse

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>