helene-keller-lind.jpg Beau projet que celui de « Music and Peace » – Musique et Paix – né en 2010 pour établir avec des musiciens de Lille une «coopération avec les villes de Naplouse en Palestine et Safed en Israël» ayant pour but «le renforcement des capacités artistiques, sur le volet musique en particulier». Il fut alors encouragé « par la Direction des Affaires Internationales de la Mairie de Lille, en particulier une adjointe au Maire ».

Mais….la partie israélienne fut squeezée par le Maire de Lille, Martine Aubry en 2010 et de nouveau en avril 2012.
Belle initiative que celle de « Anne-Christine Leuridan , professeur de violoncelle au Conservatoire à Rayonnement Régional de Lille et du Conservatoire à Rayonnement Municipal de Marcq en Baroeul, directrice artistique de l’Orchestre à Cordes Arcangelo, et présidente de l’ensemble Arabesque » qui voulut établir une coopération musicale « entre les villes de Naplouse en Palestine et Safed en Israël ». Ce qui, au départ, fut « vivement encouragée par la Direction des Affaires Internationales de la Mairie de Lille, en particulier l’adjointe au Maire, Madame Bresson ».

En octobre 2010 les musiciens français appartenant à l’orchestre Arcangelo et aux « amis du quatuor Arabesque » se rendirent donc dans diverses écoles et universités palestiniennes pour y donner concerts et conférences.
Or, dans le compte-rendu du voyage 2010 on lit ceci à propos de la partie israélienne du voyage à Safed : « Les actions initialement prévues étaient la réalisation d’un concert avec les musiciens de l’Orchestre de Safed le dimanche 24 octobre au soir, précédé d’une répétition avec les musiciens l’après midi. Le programme musical avait été réfléchi en amont avec cet orchestre afin de partager au mieux nos cultures musicales.
Le lundi, nous devions faire une animation avec les mêmes musiciens dans le service de pédopsychiatrie de l’hôpital de la ville, suivi d’un concert commenté à l’université du même type que ceux effectué à Naplouse.
Nous tenons à vous informer que ces actions n’ont pas pu être menées à bien. En effet, pour des raisons politiques entre la ville de Safed et de Lille, le Maire de Lille, Mme Aubry a pris la décision, trois jours avant notre départ de ne pas nous envoyer à Safed . Nous avons donc du réadapter notre projet en supprimant cette partie de l’opération et en nous concentrant uniquement sur Naplouse ».
Nouveau voyage en avril 2012. Même succès chez les Palestiniens. Le « consul de Jérusalem » assista à un concert et fit « un discours insistant sur les liens d’amitié unissant Israéliens Palestiniens et Français ». Etait-ce de l’ironie ? En effet, si le Projet s’intitule toujours « Lille-Nalpouse-Safed », il n’est même plus question d’inclure la ville israélienne cette fois.
Pourtant, les organisateurs rappellent qu’en 2010 « l’échange avec Safed n’avait finalement pu être réalisé » et précisent : « L’association « Music and Peace » est cependant très attachée à la réalisation d’un échange avec Israël. Dans l’objectif de pouvoir organiser un futur projet, une délégation de quelques musiciens se rendra à Safed. Elle sera chargée de prendre contact avec les différentes personnalités intervenant dans le domaine de la musique, susceptibles d’être intéressées par un futur échange avec « Music and Peace ». Une rencontre avec Eyal Shiloah, violoniste virtuose connu en Israël est ainsi prévue. Les membres de l’association présents à Safed pourront également proposer une intervention à l’hôpital, initialement prévu dans le projet de 2010 »
On ne peut que déplorer l’attitude du Maire de Lille, Martine Aubry et rendre hommage à la détermination de « Music and Peace ».

Source : www.desinfos.com/