7 Comments

  1. 7

    Camus Igal Bouhnik

    Moi aussi je demande Méhila, on ne saurait jamais assez demander pardon, s’excuser… Chacun peut se tromper, moi aussi, des fois par mégarde, souvent par excès d’émotion, des fois méchamment… Il serait donc bon de regarder en arrière et dire M je me suis trompé.
    Alors je demande pardon.
    D’un autre côté tous mes amis, connaissances, voisins, camarades, parents, alliés sont automatiquement pardonnés.
    Hatima Tova, bonne et heureuse année.
    Camus

  2. 6

    meller danielle

    its hak le haridi ton message ne me plait point Tu doit faire partie des haridims qui ne laissent point prier les femmes avec leurs taliths aux kotel .
    1> je souhaite a tous שנה טובה וצום קל
    2>je souhaite a tous une bonne sante du fric car sans fric point de nourriture de ce faite point de sante
    3>le plus important que tous nous soyons tous inscrit dans le livre de la vie

  3. 5

    Riboh

    Pauvre ITSHAK!! donneur de leçon et surement pseudo hassid ; ou provocateur pas juif ????
    Personne n’a demandé votre pardon ,pas par internet et encore moins de vive voix !parceque vous n’etes rien!
    Je vous pardonne moi ,d’etre un lache Mysogine prudent en ne donnant pas votre nom et en vous prenant pour un sage:Les juifs SUBISSENT la haine gratuite et pas le contraire !
    Taisez vous Itshak ou ??, c’est encore ce que vous de mieux comme mitzva a accomplir .

  4. 4

    Evelyne et David Korn

    Evelyne et Moi, vous remercions pour vos bons voeux, que nous vous réciproquons cordialement.
    Merci également, de nous faire parvenir les nouvelles d’Israël!

  5. 3

    Suzanne Guigui

    Évidemment que la mé’hila les yeux dans les yeux est plus sincère et efficace, mais à toute règle, il y a exception. Dans certains cas, même un pardon sur Internet est mieux que rien lorsque les ponts ont été coupés et que l’on ne sait pas comment cette demande de pardon sera reçue. Que D-ieu me pardonne,lui, cette mini-lâcheté. À propos, je connais des hommes aussi légers, inconséquents et médisants qu’une femme alors je trouve ce commentaire extrêmement offusquant voire misogyne!
    Montréal, le 16 septembre

  6. 2

    Its'hak

    Mieux que rien !
    Le sens de la demande de pardon ne se règle ni en qq mots, si par internet !
    -le pardon est obligatoire, halakhiquement parlant.
    -autre chose est de reconnaître les fautes commises vis à vis des humains !
    – chacun s’enfermant dans les quatre coudées de son égo et de ses certitudes paranoïaques d’être le seul à avoir toujours raison contre tout le monde : le vrai problM est là : les hommes ne sont mm pas capables de régler seuls des petits litiges!
    c’est pourquoi, juste après être sortis d’Egypte, Moise clame passer son temps à juger des problèmes que les hébreux avaient entre eux ! (paracha Itro)
    – ce sujet central, mm vital, puisque aujourd’hui encore, les juifs pratiquent la HAINE GRATUITE, est bcp trop important pour prétendre le régler en qq lignes: je n’ai jamais vu un juif pratiquer la Torah car il suffit de manquer le commandement d’aimer son prochain comme soi même pour que tous les efforts qu’on a fait pour pratiquer les autres commandements soient complètement annulés !
    – est on pratiquant si on hait son prochain, si on garde de la haine dans son cœur, si on pense se venger, si on appelle la justice divine sur les hommes, si on insulte un sourd ou si on met une embuche sur le chemin d’un aveugle ?
    – et pourtant, c’est ce qu’on voit tous les jours dans ce peuple qui n’a pas encore compris que Dieu attend de nous qu’on pratique toutes les mitswot : il n’y a rien à attendre de lui si on escamote les mitswot vis à vis du prochain et qu’on s’occupe uniquement du cavod qu’on lui doit : on en doit autant à Lui qu’à ses créatures !

    MEHILA SE DEMANDE LES YEUX DANS LES YEUX AU COURS D UN CONTACT DIRECT ET PAS PAR TEL EN ENCORE MOINS PAR INTERNET : c’est LA CHOSE DETERMINANTE POUR SE FAIRE PARDONNER CAR SI ON NE SE PARDONNE PAS SINCEREMENT ENTRE NOUS DIEU NE PARDONNE PAS !

    Les offenses faites à des hommes sont les fautes les plus graves. Ex : faire honte à quelqu’un en public ou entacher à tort la réputation d’une personne fait perdre définitivement son Olam Habah !

    Certaines femmes, par leur comportement léger, inconséquent, souvent médisant, font des fautes graves qu’elles ne reconnaissent JAMAIS : Qu’elles se méfient !

    Elles aussi doivent, plus encore que les hommes demander mé’hila et apprendre à être discrètes, humbles, effacées, respectueuses et SURTOUT A SE TAIRE pour éviter en plus les mensonges : une faute sur une faute…

    On est pas sorti de l’auberge !

    Je ne demanderai mé’hila que les yeux dans les yeux : aussi ne m’en voulez pas de ne pas le faire ici.

    Comme dit Mr Mesnier, plus haut, « On a toujours offensé quelqu’un » : alors PROFIL BAS, Mrs LES JUIFS QUI ETES LOIN DE REDEVENIR DES HEBREUX !

    Bonne signature à tous !

  7. 1

    Mesnier

    Bonjour,
    Je voulais commanter sur la pardon, qui est une très bonne innitiative ce que chacun devrait mettre en pratique. Pour le nouvel an c’est parfait, mais au quotidien c’est encore mieux.
    Mon avis personnel, cela concerne que moi: j’enlèverais les si !!! On a toujours offencé quelqu’un. Au lieu de vous, je mettrai T.
    Les îcones: les têtes de diables!!! ne devraient pas faire parti du décor. Il fait assez de dégâts, sans le mettre en avant.
    C’est mon avis perso, mais j’aime beaucoup votre site, vive Israël, Dieu est une mère poule pour ses enfants. Il ne dort ni ne sommeil celui qui veille sur Israël. Soyez béni MT.Mesnier

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Propulsé par Simon Amar pour Terredisrael Ltd.
Copyright © 2016 Blog terredisrael.com