8 Comments

  1. 8

    Haziza Colette

    Monsieur Elasmar Nathan, je réponds à votre commentaire « que les Nations qui n’ont pas voulu sauver les Juifs de l’horreur nazie qui dépassait l’entendement , arrêtent de se dédouaner sur le dos de l’Eternel !!! »

  2. 7

    kremer phil david

    Nous n’oublierons pas!
    Vos souffrances, vos persécutions, sont imprimées dans nos cœurs.
    Le jour où HASCHEM paraîtra, les persécuteurs n’auront nul endroits où fuir!
    Vous mes amis, mes frères, serez assis sur un nuage d’amour et de tendresse, aux cotés de Celui, qui enverra une corbeille d’allégresse, pour soulager vos cœurs meurtris.

  3. 6

    theubet

    nous oublirons jamais

    fils de déporté…..

  4. 5

    Déborah ceschi

    HASCHEM notre PERE E.TERNEL! je te prie aujourd’hui de mettre un baume de consolation, un baume pour effacer les douleurs dans le cœur de tous les descendants, DE CEUX QUI FURENT SACRIFIES SUR L’AUTEL,DE LA BARBARIE, ET DE LA HAINE, afin de satisfaire l’appétit belliqueux de nazis, et des religions dites chrétiennes, qui par leurs silences, furent complices de ces assassinats à l’échelle mondiale.
    Au delà de tous les mots: Je dirai ceci: AMIS INCONNUS, JE NE VOUS CONNAIS PAS, MAIS JE VOUS AIME!

  5. 4

    ELASMAR NATHAN

    Maître Benjamin Brafman est un avocat pénaliste de renom. Bien connu aux Etats-Unis mais inconnu en Europe. Il s’est fait connaître lors de l’affaire de Sofitel, concernant DSK.
    Face à ce récit, je ne peux me taire. J’ai lu cet article touchant et ému d’émotion comme tout les témoignage de ceux et celles ayant survécus à ce drame de la Shoa’h.
    Le monde entier ont connaissance de ce qui se passa dans les camps de concentrations pendant la seconde guerre mondiale. Les nazis ont massacrés plus de 6.000.000 juifs et Tziganes, Gitans, peuples issus de nations considérés comme « race inférieure ».
    Ces évènements sont d’une extrême douleur pour les survivants de la Shoa’h, que même 70ans après certains osent remettre en question par ignorance culturelle.
    Cette question posée : « Comment une telle chose a t-il pu nous arriver? Pourquoi et comment le monde a-t-il pu devenu si abject et si sombre? », est un cri que toutes les victimes se sont posée dans le malheur qu’ils traversèrent dans leur chair.
    La réalité est plus révélatrice sur le plan spirituel au regard de la Bible, la parole de Dieu. Nous lisons dans le livre de II Samuel 24: 1 le péché du roi David envers l’Eternel : « La colère de l’Éternel s’enflamma de nouveau contre Israël, et il excita David contre eux, en disant : Va, fais le dénombrement d’Israël et de Juda. Et le roi dit à Joab, qui était chef de l’armée et qui se trouvait près de lui : Parcours toutes les tribus d’Israël, depuis Dan jusqu’à Beer Schéba ; qu’on fasse le dénombrement du peuple, et que je sache à combien il s’élève. Joab dit au roi : Que l’Éternel, ton Dieu, rende le peuple cent fois plus nombreux, et que les yeux du roi mon seigneur le voient ! Mais pourquoi le roi mon seigneur veut-il faire cela ? Le roi persista dans l’ordre qu’il donnait à Joab et aux chefs de l’armée ; et Joab et les chefs de l’armée quittèrent le roi pour faire le dénombrement du peuple d’Israël. David sentit battre son coeur, après qu’il eut ainsi fait le dénombrement du peuple. Et il dit à l’Éternel : J’ai commis un grand péché en faisant cela ! Maintenant, ô Éternel, daigne pardonner l’iniquité de ton serviteur, car j’ai complètement agi en insensé !….Le lendemain, quand David se leva, la parole de l’Éternel fut ainsi adressée à Gad le prophète, le voyant de David : Va dire à David : Ainsi parle l’Éternel : Je te propose trois fléaux ; choisis-en un, et je t’en frapperai. Gad alla vers David, et lui fit connaître la chose, en disant : Veux-tu sept années de famine dans ton pays, ou bien trois mois de fuite devant tes ennemis qui te poursuivront, ou bien trois jours de peste dans ton pays ? Maintenant choisis, et vois ce que je dois répondre à celui qui m’envoie. David répondit à Gad : Je suis dans une grande angoisse ! Oh ! tombons entre les mains de l’Éternel, car ses compassions sont immenses ; mais que je ne tombe pas entre les mains des hommes ! L’Éternel envoya la peste en Israël, depuis le matin jusqu’au temps fixé ; et, de Dan à Beer Schéba, il mourut soixante-dix mille hommes parmi le peuple. Comme l’ange étendait la main sur Jérusalem pour la détruire, l’Éternel se repentit de ce mal, et il dit à l’ange qui faisait périr le peuple : Assez ! Retire maintenant ta main.
    L’ange de l’Éternel était près de l’aire d’Aravna, le Jébusien. David, voyant l’ange qui frappait parmi le peuple, dit à l’Éternel : Voici, j’ai péché ! C’est moi qui suis coupable ; mais ces brebis, qu’ont-elles fait ? Que ta main soit donc sur moi et sur la maison de mon père !»
    Ce passage et d’autres encore, nous parle de la colère de Dieu s’enflamma contre Israël, son peuple Elu. Pourquoi ? Parce qu’Israël pécha envers le Dieu d’Avraham, Itzaak, et Yaacov. Dans toute l’histoire du peuple Hébreux, l’Eternel éduqua son peuple dans les épreuves difficiles afin que le peuple connaisse leur Dieu et celui des nations. Dans le désert, conduit par Moshé, le Seigneur cultiva, et éduqua le peuple afin de se révéler à lui et par lui, aux nations. Sous le règne du roi David, Israël mena de grandes batailles contre ses ennemis les Philistins, et autres peuples étrangers. Tantôt, Israël vainquit ses ennemis par David, tantôt, l’Eternel Dieu livra Israël entre les mains de ses ennemis. Lorsque, sous le règne du roi Nebucadonosor, Israël, fût envahis par ses armées puissantes, et Jérusalem fût détruite à feu et à sang.
    L’Eternel livra Israël entre les mains de ses ennemis à cause de leur désobéissance envers lui et ses commandements. Chaque fois que Israël désobéit à Dieu, l’Eternel envoya ses fléaux. C’est ce qui se passa dans la vie du roi David avec le recensement du peuple. C’est ainsi, que l’Eternel envoya le malheur en faisant périr 70.000 hommes du peuple à cause du péché de David.
    Durant la seconde guerre mondiale, l’Eternel envoya ses malheurs contre Israël. Lors de la prophétie avant l’éclatement de la guerre des six jours: l’Eternel dit : en Luc chapitre 21 :23
    «Malheurs aux femmes qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là (Europe en guerre 39/45). Car il y aura une grande détresse dans le pays et de la colère contre ce peuple. Ils (yehoudim) tomberont sous le tranchant de l’épée (39/45- Auschwitz, Berkenau..). Ils seront emmenés captifs parmi toutes les nations (après 1945- diaspora) et Jérusalem sera foulées aux pieds par les nations (sous mandat Britannique et Français), jusqu’à ce que les temps des nations soient accomplis (guerre des six jours 1967)».
    Depuis 1967, l’Eternel Adonaï fût apaisé de sa colère envers Israël et eut pitié de ses malheurs. Alors, sa parole prophétique de restauration du « figuier » pris naissance au milieu des nations païenne. Israël put renaître de ses cendres et du désert, puis commença à fleurir. Le désert du Neguev fleurit selon la prophétie de Dieu et tout Israël connu la bénédiction de son Dieu, en tout domaine, car Dieu prit plaisir à bénir son peuple à nouveau. Depuis, la nation juive connue une prospérité et une puissance régionale redoutée de ses ennemis d’alors.
    Dans ce récit déchirant des victimes de la Shoa’h, comme cela fût de M Yechiel Michoel Friedman, la
    douleur dans la chair est marquée pour très longtemps, mais dans la malheur, Dieu a pensé à guérir les plaies, de ses fléaux qui l’envoya à son peuple. Désormais, Israël et ses enfants pour toujours, entre dans une nouvelle ère, celle messianique pour le renouveau de l’Etat Eretz Israël et de son royaume éternel que Dieu instaurera pour le monde entier.
    Dieu Adonaï Eloïm, Hachem vous bénisse tous et toutes et particulièrement les survivants de la Shoa’h que Dieu a permis de rester vivants, pour servir de témoignage.

  6. 3

    meller danielle

    אסור לשכוח ce que les nazis ont fait a notre peuple
    אסור לשכוחnos morts
    Je n ai point le droit d oublier mes grand-peres denonce par de bons francais et assassine L un a ete attrape en voulant s achete des cigarettes l autre a ete raffle dans la maison de retraite ou il se trouvait
    Nous ne devons oublier la famille Fogel
    Nous ne devons oublier les morts de Toulouse
    אסור לשכוחAnne Franck

  7. 2

    meller danielle

    au milieux du texte j ai fait une pause car j etais en pleurs IL Y A UN SEUL PAYS POUR LES JUIFS מוות משונה pour nos ennemis Je termine car je pleure de nouveau en pensant a nos freres assassines j ai entendu dire que maitre Brafman est tres souvent aux pays

  8. 1

    Tamara

    Non ne jamais oublier, non ne pas oublier car aujourd’hui, les collaborateurs d’hier, les restes d’hier, les éduqués dans la haine du Juif ne cessent de rôder et de vouloir préparer petit à petit ces horribles assassinats ; des gens sont payés par des étrangers, des pays étrangers représentés en France et sûrement dans le Monde ailleurs, paient des haineux pour faire ce « travail » et Monsieur Brafman a raison de nous inciter à la Vigilance. Tamara

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Propulsé par Simon Amar pour Terredisrael Ltd.
Copyright © 2016 Blog terredisrael.com