pub2011
bernard_debre Lorsque vous êtes apparue aux côtés de François Hollande, après qu’il eut quitté Ségolène Royal, les citoyens français ont accepté votre présence, certains avec interrogation, d’autres avec un petit sourire, mais la plupart avec gentillesse. En France, l’amour est roi et les nouveaux couples qui se forment, surtout en politique, attirent plutôt la bienveillance.

Nicolas Sarkozy avait bénéficié de cette même « grâce » lorsque Cécilia était partie. Il s’en était expliqué, peut-être un peu trop, en conférence de presse et s’était marié avec Carla Bruni. Autre temps, autre mœurs, diriez-vous. Effectivement, qu’il s’agisse du général de Gaulle avec « tante Yvonne », de Giscard d’Estaing et d’Anémone, de

François Mitterrand et de Danielle ou même de Jacques Chirac et de Bernadette, ces femmes versaient plutôt dans le caritatif discret que vers l’émergence people tapageuse.
Il est vrai cependant que la presse, pour François Mitterrand, a laissé tomber un manteau de discrétion sur sa double vie qu’il n’a révélée qu’à ses dernières heures. Déjà, il paraissait (mais qui a osé en parler ?) tout à fait anormal que sa deuxième « épouse » et sa fille soient prises en charge par l’État : appartement officiel sur le Quai Branly, voitures, chauffeurs, gardes du corps, cuisines et cuisiniers.

trierweiler-royal

Bref ! Les frasques de François Mitterrand, gardées secrètes par des journalistes complices, ont coûté quelques 8 à 10 millions d’euros au budget de l’État

Carla Bruni n’a pas agi dans ce sens ni Bernadette Chirac. Mais vous voilà arrivé et avec vous, comme le dit la gauche, la modernité, ringardisant tout ce qui s’est passé avant.

Après tout, François Hollande a le droit d’avoir comme amie qui il veut et le temps qu’il le désire. Quant au titre de « première dame », il est usurpé. Ce statut n’existe pas et a été monté de toutes pièces par des journalistes avides de sensationnel. Vous n’avez, Madame, aucune existence légale d’autant plus que vous n’êtes ni mariée, ni pacsée. Que dirait-on d’un président de la République qui accumulerait les « premières dames » comme on accumule des amies ou des flirts ?

Vous avez néanmoins exigé d’avoir autour de vous une équipe composée d’hommes et de femmes qui vous suivent, qui vous aident, qui travaillent avec vous et qui sont payés par l’État. Au nom de quoi l’État doit-il s’occuper de votre secrétariat pléthorique ? Ce n’est pas, je pense, pour vous aider à écrire des articles dans votre journal « Paris Match ».

Voici un autre problème. Vous vous réclamez, à juste titre, du statut de journaliste et vous désirez continuer à écrire. Au début de la campagne présidentielle et même, si je ne me trompe, dès l’élection de François Hollande, vous avez clamé haut et fort que vous ne renonceriez pas à écrire dans l’hebdomadaire « Paris Match » et vous avez même annoncé que vous alliez interroger les grands de ce monde pour faire des papiers de politique étrangère ! Journaliste oui, mais journaliste politique non !

Il me semble que ce métier est incompatible avec la fonction que vous aimeriez avoir, même si elle n’est pas officielle. Vous avez donc décidé de faire du journalisme de bavardages pour bien montrer votre autonomie par rapport à votre ami François Hollande. Vous avez néanmoins accepté, demandé, peut-être même exigé de l’accompagner dans ses voyages officiels. A quel titre ? Simplement d’amie !

Il y avait et il y a toujours un obstacle : Ségolène Royal ! Vous ne la supportez pas, elle qui est pourtant mère des 4 enfants de François Hollande. Il semblerait qu’à la Bastille, lorsque François Hollande a « claqué une bise » sur les deux joues de Ségolène Royal, vous ayez exigé qu’il vous embrasse sur la bouche pour montrer la différence de statut ! Cet acte était sinon puéril du moins cruel.

Voici maintenant qu’en femme moderne, vous tweetez. Vous avez réussi, par vos bavardages, à ébranler la campagne électorale et à ridiculiser la France.

Ségolène Royal est candidate, certes parachutée, en Poitou-Charentes. Elle affronte Monsieur Falorni, implanté localement depuis de nombreuses années et ami de François Hollande. Il était naturel que les caciques du Parti socialiste viennent à son secours, elle qui avait été la femme candidate à l’élection présidentielle de 2007.

Il était peut-être moins évident que le président de la République se mêle de ces élections. En Président « normal », il avait annoncé qu’il n’y participerait pas. Les Français avaient d’ailleurs compris que le petit mot de soutien à Ségolène Royal était plus affectif que politique. Elle avait été sa compagne pendant si longtemps.

Mais vous ne la supportez pas, taraudée par la jalousie. Après le ridicule de « embrasse moi sur la bouche » que, semblait-il, vous aviez prononcé, voici maintenant la trahison ! En effet, de quoi vous mêlez-vous en soutenant Monsieur Falorni qui, au demeurant, reste très sympathique ? Est-ce en tant que journaliste politique que vous prenez position pour un candidat ?

Il s’agirait là d’une déviation intolérable de la neutralité politique d’un journaliste.
Voyez-vous Monsieur Jean-Michel Apathie, Madame Ruth Elkrief, Monsieur Alain Duhamel prendre position pour qui que ce soit ? Ils devraient rendre immédiatement leur carte de presse, s’inscrire à un parti politique et ne plus parler. Certes, beaucoup de journalistes, beaucoup de journaux, sont à gauche et l’ont montré lors de ces dernières élections. Mais vous, Madame, journaliste à « Paris Match », vous n’auriez jamais dû prendre position. Ce n’est donc pas comme journaliste que vous avez envoyé ce tweet, vous êtes trop intelligente pour tomber dans un tel piège.

Est-ce pour affirmer votre indépendance vis-à-vis de votre compagnon ? Peut-être aussi pensiez-vous affirmer l’importance de la liberté de la femme ? Je ne le crois pas non plus car je ne suis pas sûr que la liberté consiste à faire des gaffes. Peut-être ce mot est-il trop faible ? Il s’agit d’une faute grave. En réalité, vous ne pouviez pas imaginer une seconde que Ségolène Royal, élue, puisse un jour arriver au fauteuil de présidente de l’Assemblée nationale. « Comment cette femme, qui était avec mon ami auparavant, qui a vécu si longtemps avec lui, peut-elle revenir en pleine lumière ? ».

Mais, pire encore, vous imaginiez, dans vos rêves les plus épouvantables, dans les cauchemars les plus terribles, les cérémonies officielles présidées par François Hollande obligatoirement accompagné par Ségolène Royal, en tant que quatrième personnage de l’État. Vous cauchemardiez à l’idée de voir ces grands dîners à l’Elysée, ces dîners officiels où votre place était équivoque, alors que Ségolène, rayonnante, aurait été proche de votre ami par la grâce du protocole. D’ailleurs, c’est pour cette raison déjà qu’à La Rochelle, vous aviez exigé, semble-t-il, que François Hollande parle de vous comme de « son unique amour ». Petite flèche empoisonnée dans le dos de Ségolène Royal.

La France, par ce tweet, a été ridiculisée dans le monde entier. Un si petit phrase ayant de telles conséquences ! Vous avez non seulement desservi la France où vous n’avez aucun rôle à jouer même si vous avez accompagné François Hollande dans ses voyages officiels à l’étranger (ce qui, déontologiquement, diplomatiquement, était déjà une extravagance), mais vous avez desservi le président de la République élu par une attitude grotesque de femme jalouse qui se mêle de politique pour entraver la carrière de son ami ou compagnon.

Vous avez ridiculisé et humilié les femmes des autres présidents français qui, elles, faisaient de l’humanitaire. Vous avez, semble-t-il, balayé d’un revers de la main ces actions remarquables qu’elles avaient menées et, par conséquent, vous avez méprisé tous ceux qui, en France ou ailleurs, ont consacré leur vie aux enfants, aux handicapés, à ceux qui étaient atteints du SIDA, etc.

Bref, ce petit tweet de rien du tout a été le révélateur, Madame, d’un malaise que les Français n’osaient pas admettre, qui mélange la faiblesse du président de la République et la méchanceté de sa compagne.

Acceptez, Madame, mes sentiments mêlés de tristesse, de rage et de surprise.

Pr. Bernard DEBRÉ
Ancien Ministre
Député de Paris

Merci a Marianne Messica pour son envoi

Articles similaires

Tags: , , , ,

25 Reponses to “Lettre ouverte à Valérie Trierweiler – de Bernard Debré”

  1. richter Elie dit :

    IL n’y a point d’issue,
    réalité oblige!
    De la part de Déborah » métouka du 38 – grenoble ».

  2. masca38 dit :

    Permettez-moi de vous dire que je suis désagréablement surpris que nous parlions des femmes des présidents sans poser la question essentielle suivante : Comme les Portugais, les Grec, les Italiens et les Espagnols, la France est-elle actuellement dans le mur ? Comment allons nous, maintenant, sortir de ce grave problème financier dans lequel nous sommes plongés depuis plus de 30 ans ?

  3. Riboh dit :

    Mr DEBRE comme l’ump va avoir 10 ANS pour s’en remettre !
    — » Bien envoyé mr debré » dites vous (parole)…
    – Il me semble assez amer ,aigri et de mauvaise foi ce brave pr Debré …..
    Mm Chirac citée en exemple de 1ERE dame !
    –On est mort de rire .
    Cette chere Bernadette continue d’ailleurs a ne pas payer de loyer et a profiter de son statut d’ancienne reine de france ,entre pieces jaunes et magouilles associatives ,comme son mari ,elle n’a jamais rien payé de sa poche ,et sa fille Claude aussi ! Bien Envoyé mr Debré mais tres partisan et mensonger.

  4. Comme vous l’écrivez très justement, cher Riboh, cette droite française aux abois a appelé et a fait les yeux doux à l’électorat FN comme Sarkozy à pu le faire tout au long de sa campagne car depuis un an il savait que les carottes étaient cuites pour lui. Pour eux c’étaient faire alliance avec les fachistes et gagner les législatives que perdre des sièges à l’ Assemblée Nationale. Le peuple français à fait preuve d’intelligence et à bien maîtrisé ces élections en renvoyant cette droite réactionnaire et les fachos du FN au vestiaire, leur déconfiture ne peut que réjouir les démocrates épris de justice et de liberté que nous sommes.
    La mémoire de nos ancêtres persécutés et bafoués est sauve et respectée. Merci la France citoyenne et humaniste.

  5. Entièrement d’accord avec vous, Ivan.

  6. Riboh dit :

    Bravo Alain Karsenty ,à 100% avec vous
    Me concernant je suis censuré pour des commentaires sur Sarkosi
    et debré pris dans la presse quotidienne française ce matin.
    Ces commentaires et le livre qui va avec « Le MONARQUE son fils son fief  » abondent dans l’exaspération exprimée devant les réactions fachistes de cette droite française qui n’accepte pas sa DECULOTTEE

  7. CHEN dit :

    A ceux qui croient tout savoir ici, je dis qu’il n’est pas honorable de jeter la pierre à des personnes qui ne peuvent plus se défendre, et j’ajoute que si tous ces commérages étaient vrais et connus, alors pourquoi ne pas les avoir dévoiler avant pour que la justice puisse se prononçer.
    Ceux concernant le monarque F. Miterrand ont été largement dissimulés par une presse dévoyée et c’est à la mort de ce dernier que le pot aux roses a été dévoilé.
    Alors pour F. Hollande, dont la maitresse « libre » vient de nous faire connaître son tempérament, n’attendez pas pour dénoncer ce que vous savez. Mais aurez-vous le courage ?

  8. Ivan dit :

    votre commentaire n’a rien à voir avec le texte !!!

  9. Ivan dit :

    Tout à fait exact à ceci près que les diverses frasques présidentielles pour répréhensibles qu’elle aient été, n’avaient jusque là aucune conséquence sur la vie politique.

  10. M. Debré ose écrire de façon haineuse et mensongère:
    « Vous avez ridiculisé et humilié les femmes des autres présidents français qui, elles, faisaient de l’humanitaire. Vous avez, semble-t-il, balayé d’un revers de la main ces actions remarquables qu’elles avaient menées et, par conséquent, vous avez méprisé tous ceux qui, en France ou ailleurs, ont consacré leur vie aux enfants, aux handicapés, à ceux qui étaient atteints du SIDA, etc.
    M. Debré votre lettre m’écœure, me dégoutte et me révolte car à votre place je me la FERMERAIS.
    Pourquoi? Vous le savez très bien et devant tant de mensonges et d’oublis volontaires, je vais vous rafraîchir la mémoire.
    Qui a méprisé ceux qui en France et ailleurs ont consacré leur vie aux enfants et handicapés, si ce n’est le couple Chirac? Vos amis, les Chirac ont refusé que le terraIn jouxtant leur château à Bity ne soit vendu pour y accueillir un centre pour HANDICAPÉS car cela aurait fait désordre à leur tranquillité de l’époque.
    Faites-nous plutôt M. Debré une lettre ouverte sur votre déculottée du 6 mai et de celle de ce dimanche 17 juin que vous n’acceptez pas et qui vous rend ivre de colère, de jalousie et vous fait éructer toute cette bile de mensonge et rancœur qui vous étouffe à petit feu.

  11. HADDAD JACQUES dit :

    A MME MELLER DANIELLE , je n ai pas dit qu il etait juif ,mais c est la veritee que son grand pere fut rabin , verifiez vous meme dans google cordialement HADDAD BRESIL

  12. meller danielle dit :

    Arriere arrierre petit fils de rabbin comme je l ai deja ecrit depuis longtemps les Debre ce sont convertis

  13. Il est inexact, faux et déplacé de dire comme il est écrit dans un commentaire plus bas que François Hollande  » à été bafoué comme aucun de ses prédécesseurs ne l’a été « . Que dire alors de Sarko? Le pauvre Président à peine élu était déjà un homme seul, bafoué, trompé, cocufié par SA femme Cécilia qui l’abandonna devant la France et les yeux du monde entier pour rejoindre en Syrie son amant l’homme d’affaires Richard Attias avec lequel elle s’envola ensuite pour les USA puis regagna la France. Et tout cet étalage de débauche conjugale à faire pâlir de jalousie  » la femme du boulanger » .
    A l’évidence Bernard Debré se la joue et se la pête à tirer à boulets rouges sur François Hollande et assurément cela plaît, à l’instant où j’écris ces lignes, à 113 personnes à qui je conseille comme à Bernard Debré de ne pas faire de fixation inopportune à gauche mais de bien regarder à  » droite  » non pas avant de traverser la route mais avant de juger la gauche et le Président Hollande.
    À l’époque Premier secrétaire et chef du RPR ( ancêtre de l’UMP ) Jacques Chirac avait fait aménager au dernier étage du siège de son parti,une garconnière dans laquelle il aimait bâtifoler avec les caciques féminines du parti dont la célèbre Michèle Alliot-Marie et les autres…Ceci n’est pas un secret et Bernadette Chirac a toujours fermé les yeux sur les déboires et le goût prononcé de son mari pour la gente féminine. Ces histoires de fesses du côté de la  » droite « Bernard Debré se garde bien d’en faire des  » lettres ouvertes  » et c’est avec désinvolture et à sa manière qu’il tronque et falsifie la vérité en des  » lettres fermées  » qu’il ne publie pas et passe sous silence. Ce qui s’appelle M. Debré avoir un esprit partisan et malsain !!! En tous cas je trouve vos commentaires nuls et non avenus.

  14. meller danielle dit :

    Simon Debre ne en 1854 dans le Bas- Rhin Robert ne en 1882 Michel Debre ne en 1912 marie a Marie Lemarsquier M.D. a 4 fils dont Bernard Debre 1949 Je ne sais l annee de leurs conversion mais sa mere n etant point juive d apres la halara il n est point juif J espere qu il n est point un Pfeferkorn Dany de Karmiel

  15. Riboh dit :

    Rectificatif /
    Le livre cité a pour titre
    « LE MONARQUE ,SON FILS , SON FIEF  » (et pas le Tyran…)
    Edition du moment
    auteur : Marie Celine Guillaume (directeur de cabinet de mr Devedjian)
    Ce livre est en vente depuis Le 14 juin 2012

  16. CHEN dit :

    Dans cette lettre tout y est et surtout que cette femme n’est rien de rien seulement la maîtresse du Président. Mais où allons nous ? Par sa faute la France a été cette semaine la risée du monde entier et FH « MOI JE » a été bafoué comme jamais aucun de ses prédécesseurs ne l’a été et il ne réagit même pas. Martine Aubry avait donc raison quand elle a donné, lors des primaires, son appréciation sur l’homme. Si Ségolène perd les élections, on va surement vivre un drame sans précédent.

  17. meller danielle dit :

    Haddad si je me trompe tous les Debres ce sont convertis
    Je suis d accord avec Alain karsenty
    T ressemble a une megere tandis que S.R me parait tres douce
    N oublions point que S.R. est la mere des 4 enfants de H.
    N oublions point que S a recu de l argent de B qui est fille et femme de collabos
    Je suppose qu apres les legislative francaise DSK va etre blanchi et S. va etre l arroseur arrose Dany de Karmiel

  18. betty L dit :

    L’ECOLE LAIQUE m’a tout apprit a l’epoque nous avions LA MORALE ET INSTRUCTION CIVIQUE cette dame feraie mieux de retourner a l’ecole MERCI MONSIEUR LE PROFESSEUR

  19. Et revoilà ce cher Bernard Debré avec ses lettres ouvertes, ses recommandations,ses commentaires à deux balles,le même Debré avec ses attaques personnelles contre DSK à la minute même où celui-ci était appréhendé à New York, encore lui, toujours lui pour tirer sur l’ambulance. On a raison de dire, ceux qui feraient mieux de la mettre en sourdine, ou bien plus populairement, de se la « fermer  » sont ceux qui donnent de la voix pour faire la morale à autrui.
    Certes, Valérie Trierweiller, jalouse comme une tigresse a commis
    une grave faute, une faute irréparable qui a mon avis a occasionné un préjudice au Président Hollande et par ce biais leur liaison me semble fort compromise. Électron libre, Valérie Trierweiller risque, si Hollande ne la stoppe, de lui pourrir son quinquennat.
    Ils ne manquent pas de honte, ces honorables politiques de l’UMP de venir aujourd’hui analyser, proposer un avis et conspuer le gouvernement. Ils ont vite, très vite oublié que les français les ont sanctionné et viré pour leur incapacité, leur bling-bling, leur politique des copains et la médiatisation quasi quotidienne de Sarko sur le petit écran avec ses « réformes » qui ont paupérisé toutes les classes de la société française, à part ses amis du CAC40.
    Pendant cinq ans la France n’a pas eu de Premier Ministre. Qui connaissait, entendait ou même apercevait François Fillon? Personne! Sarko cumulait à lui tout seul le poste de Président-Premier Ministre et bien plus encore.Et aujourd’hui Fillon et Copé le Misérable se diputent les plateaux de télé. Quel culot!!!
    Monsieur Debré a la mémoire bien bien défaillante soudainement, il a oublié ou occulte volontairement le pillage effectué par les Chirac lorsque papa était maire de Paris.
    Monsieur et Madame Chirac à la mairie de Paris avaient des « frais de bouche  » dignes d’un régiment. Les factures de chez Fauchon et consorts étaient tout simplement contrefaites gonflées et fasifiées. Jacques Chirac n’avait qu’un coup de fil a donné et une valise bourrée de millions arrivait à la mairie pour que Jacot puisse faire ses achats de Noël.
    Louise-Yvonne Casetta, la porteuse de valises, (née en 1942), surnommée La Cassette, est considérée comme la trésorière occulte du RPR, ancêtre de l’UMP. En décembre 2001, elle fut condamnée à six mois de prison avec sursis pour l’affaire des marchés truqués des lycées d’Île-de-France. Son avocat Me Jacques Vergès a souhaité un pourvoi en cassation « pour obtenir réparation de l’escroquerie au jugement dont nous sommes victimes ». Il faisait allusion au versement devant la cour d’appel par Me Francis Baillet, l’avocat de Jean-Claude Pittau, ex-entrepreneur de la société de BTP Mazzotti, d’une pièce extraite d’une autre procédure, dans laquelle Louise-Yvonne Casetta admettait son rôle occulte au RPR. Elle y reconnaissait aussi que Jacques Chirac avait connaissance, lorsqu’il était le président du RPR, de « dons » d’entreprises, même s’il ignorait, selon elle, leur origine frauduleuse.
    La Cour de cassation a confirmé la culpabilité de Louise-Yvonne Casetta le 22 septembre 2005.
    Les camionnettes de la ville de Paris dont les inscriptions étaient maquillées et cachées se trouvaient subitement réquisitionnées, remplies de victuailles, vins, champagne et prenaient la direction de la Corrèze quand les Chirac faisaient ripaille et réception dans leur château de Bity, à Sarran, en Corrèze.
    Et puis la liste est très longue, Chirac est très vieux et je préfère m’arrêter là… Il y aurait également beaucoup à raconter sur Sarko… »l’ami d’Israel ».

  20. HADDAD JACQUES dit :

    bien ecrit mr DEBRE !!! PETIT FILS DE RABIN !!!! HADDAD BRESIL

  21. FDIDA dit :

    Cette lettre devrait remettre à sa juste place – c’est-à-dire aucune place – la compagne de François Hollande.

    Ceci dit, il est anormal que Ségolène Royal soit parachutée dans une cironscription détenue depuis plusieurs années par un député qui a la confiance de ses électeurs.

    A ce sujet, il se semble – sauf erreur et omission – que ce cas s’est produit avec 4 députés qui – coincidence?!… – sont Juifs et à qui on a demandé de céder leur place, par exemple à Paris pour « placer » l’ineffable Cécile Duflot! A bon entendeur, salut!…

  22. Tamara dit :

    « Ils » ont dit NORMAL !!!! Carla était normale, discrète et bien élevée,dans son rôle àl’Elysée. Tamara

  23. jeanine argenteuil dit :

    Mme Trierweiler n’est rien d’autre que la  » maitresse » du président et qu’on appelle pompeusement  » compagne  » du président
    elle n’a donc aucune légitimité et ne devrait pas avoir de bureau et du personnel à son service à l’elysée qui plus est, payés par les contribuables; elle se dit « femme libre  » eh bien elle n’a qu’à se louer un bureau dans Paris;
    son comportement m’agace!

  24. MARIMBA dit :

    Génial et révélateur. François HOLLANDE pourrait rajouter à sa panoplie :  » Moi Président, je ne tolèrerai jamais qu’une femme me dicte ma conduite ». S’ils étaient mariés, ce serait un cas de divorce, mais comme ils ne le sont pas, Valérie doit s’attendre à être mise sur siège éjectable. Mais qui sera la prochaine élue du Président qui collectionne les concubines, tout comme le faisaient les Empereurs chinois de la Cité Interdite de Pékin. L’Elysée est donc devenue cette cité interdite pour ne pas employer le vrai mot -BORDEL- dans lequel notre « cher » et inconsistant François HOLLANDE a mis la France. Mais la seule femme à lui résister est Angela MERKEL et ça, il ne peut le souffrir.

  25. PAROLE dit :

    Bien envoyé Mer Debré, La France vacille sous l’implacable esprit courtisant ….. Merci vraiment merci !!!!

Laisser une reponse

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>