8 Comments

  1. 8

    bensegnor

    tu peut dire la veritee que si personne l`entent tout le monde s`est que l`entisemist
    misme a sa source dans le coran et les hommespolitiques ne touchent pas au probleme de peur de perdre des voix au prochaine election pauvres hommes

  2. 7

    richter Elie

    De belles phrases sur l’antisémitisme, de la part de M.Valls!
    Mais dans le concret, quelles dispositions prendra t’il , pour que la communauté juive de France puisse vivre en paix?
    De peur de heurter une communauté musulmane, M.Valls prendra t-il des gants comme son prédécesseur?
    Les belles et grandes phrases dites sur les ondes radios, n’ont jamais résolues la réalité des problèmes…

  3. 6

    laura

    Les medias pointés le doigt sur le FN alors que le danger était ailleurs. Les médias ont détournés volontairement les actes racistes par lacheté, car c’était plus chic de faire croire que c’était le Front National. Et maintenant nous avons perdu beaucoup de temps pour remonter la pente face aux jeunes des banlieues, des cités communautaires haineuses. N’oublions pas que les maliens musulmans sont aux dangeureux car aussi fanatiques que les maghrébins.

  4. 5

    Claude Sebban

    Monsieur Abitbol, votre lettre est sincère mais en même temps pathétique… Une erreur de langage ? Vous dites « nos enfants s’exilent »… D’où : de France ? Pour aller où : en Israël ? Vous appelez cela « s’exiler » ? Non, M. Abitbol, sortir de France pour venir en Israël, cela s’appelle « SORTIR DE L’EXIL ». Vous parlez aussi de « désespérance » alors je vous rappelle – mais vous le savez bien – que l’Hatikva veut dire « Espérance »…
    Bon courage mais en réalité, on le sent bien, vous n’y croyez plus…

  5. 4

    simonviolet

    puisqu’il est ici question d’extremisme,ce serait bien que cette information soit relayée :

    « Un handicapé mental accusé d’avoir mis le feu à des pages du Coran a été battu à mort puis brûlé par une foule en colère à Bahawalpur.
    De la Rédac ven. 11:03
    Pourquoi ça buzz ?

    Ghulam Abbas, un homme d’une quarantaine d’année, avait été arrêté mardi dans une région ultraconservatrice du Pakistan après avoir été accusé par plusieurs personnes d’avoir brûlé des pages du Coran.

    Cet homme présenté comme handicapé mental a été sorti de sa cellule de force par une foule enragée (Environ 2000 personnes) puis a été lynché et brûlé sur la place publique.

    Dans la république islamique du Pakistan, le blasphème envers l’islam ou son prophète Mahomet est un crime passible de la peine de mort. »

    le pire ce sont les commentaires des internautes qui suivent,qui ont l’air de trouver ça quasi normal,qui rappellent une fois de plus que l’islam est une religion de paix…
    en fait c’est normal de lyncher et brûler vif un handicapé mental

    que des Pakistanais commettent ce genre de barbaries,ce n’est ni la première ni la dernière fois,mais que des Français les commentent en déclarant que c’est normal,qu’en occident c’est pas mieux,que l’islam est une religion de paix,j’ai du mal à comprendre et à accepter ce monde.
    est-ce qu’on va tout accepter ainsi,tout justifier?comment est-ce que des internautes français peuvent comprendre et justifier le lynchage d’un handicapé mental?

    la réaction des gens est effrayante,tel musulman égyptien converti au christianisme est égorgé rituellement,tel pakistanais est lynché et brûlé,et les internautes comprennent,excusent,on ressent presque une approbation

    en tout cas ce serait bien que cette info soit mise sur le blog de terred’israel,jpense qu’un crime aussi abject mérite d’etre signalé

  6. 3

    Jeyn

    Eh bien, voilà la « réponse » indirecte néanmoins officielle, puisqu’elle émane de notre ministre de l’intérieur en personne, enregistré sur Radio J aujourd’hui même.

    Tant Richard Abitbol que Philippe Karsenty, chacun dans leur développement ont amplement raison. Mille fois raison hélas !
    En plus NOUS SAVONS qu’au-delà de nous, c’est le sort de la France tout entière qui se joue depuis bien des décennies. Et celui de l’Europe…
    Nos compatriotes sont déjà des dhimmis dans leur propre pays et ils ne le savent pas ou ne veulent pas le voir… D’autres ont intégré cette marque de « changement » qui n’a pas attendu F. Hollande pour s’instaurer et qui devrait s’amplifier sous sa présidence !!!
    A quand un rassemblement patriotique digne et salutaire ?

    Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls s’est inquiété dimanche sur Radio J d’un « antisémitisme nouveau » depuis plusieurs années, « né dans nos quartiers, dans nos banlieues ». « Il y a un antisémitisme qui est né dans nos quartiers, dans nos banlieues », a dit Manuel Valls. « Il y a dans nos quartiers des jeunes ou des moins jeunes qui, au nom d’une identité qui se sentirait attaquée, décident de la manière la plus imbécile, la plus dangereuse pour nos valeurs, de s’attaquer aux juifs. Ils considèrent le juif comme l’ennemi », a ajouté le ministre.

    À la question de savoir si le constat selon lequel cet antisémitisme serait le fait notamment de jeunes se revendiquant de l’islam, Manuel Valls a répondu : « Je le crains. » Mais il a aussi appelé à « être prudent dans les termes » : Il ne s’agit pas de stigmatiser d’autres Français », de jeter « l’opprobre (sur) nos concitoyens notamment de confession musulmane ».
    Prudence sur un « effet Merah »

    Manuel Valls affirme « que depuis plusieurs années », « on a un antisémitisme nouveau de la part notamment de jeunes », avec « une parole qui se libère ». Cet antisémitisme qui ne serait plus lié « à des événements qui se dérouleraient ailleurs dans le monde, à travers le conflit israélo-palestinien ». « On n’hésite plus aujourd’hui à insulter, à frapper un citoyen parce qu’il est juif au nom même de son appartenance », a-t-il dit.

    Manuel Valls a recommandé la prudence pour imputer à un « effet Merah » ce qu’il a décrit comme « une recrudescence d’actes antisémites intolérables ». « Mais sans doute malheureusement, chez les esprits faibles et qui revendiquent cette haine, ce qui s’est passé a pu peut-être libérer une parole », a-t-il ajouté.

    Source via AFP : http://www.lepoint.fr/societe/valls-un-antisemitisme-est-ne-dans-nos-banlieues-08-07-2012-1482654_23.php

  7. 2
  8. 1

    mimouni

    ce genre de lettre il fallait l envoyer aussi a l ancien ministre de l interieur car les actes antisemites ne datent pas de l arrivee de manuel vals

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Propulsé par Simon Amar pour Terredisrael Ltd.
Copyright © 2016 Blog terredisrael.com