17 Comments

  1. 17

    claire

    il n’y a pas que les gauchistes qui veulent partager Jerusalem, d’ailleurs y-a-il encore des gens de gauche ou de droite???les gens de gauches ne s’occupent que d’homosexualité et ceux de droite sont passés à gauche. tout est à revoir dans ce pays!!!

  2. 16

    tsviyohanan

    Il n’est point besoin de s’étonner, quand, à l’instar du quai d’Orsay traditionnellement pro-arabe de longue date, nos dirigeants de France et Navarre , lui emboitant le pas,
    à l’issue d’un match de foot où jouait l’équipe algérienne, ils ont donné ordre à nos forces de police de ne pas intervenir lorsque la foule de maghrébains, qui après avoir accroché le drapeau algérien, ont décidé de BRULER notre drapeau français…
    Décidément, la France ne manque pas ni d’argent, ni de pétrole, mais de CIRAGE.

  3. 15

    gerard

    Meme a Tel Aviv , de nombreux gauchistes desirent partager Jerusalem et helas nombreux sint ceux qui sont indifferents au sort de notre merveilleuse capitale ! ils s’inquietent de gagner plus d’argent dans leur boulot ou bien de passer le week end a Istanbul ou la Riviera Turque !( les turcs nous aiment tant !) oui . impensable mais meme chez nous des braves israeliens se moquent du sort de notre capitale !…

  4. 14

    Titou

    Ce qui est amusant c’est de penser qu’en faisant des partages, en faisant si ou là et bien Israel obtiendra une certaine paix avec les Arabes, faut vraiment ne pas les connaitre et ne rien comprendre pour tenir ce genre de raisonnement débile.

    Et puis bon, je connais assez mal l’histoire d’Israel mais il me semble (mais je dis peut-être une énorme bêtise donc mon argumentaire est sous reserve lol) qu’Israel avait entre autre récupéré une partie du territoire suite à la victoire de guerre contre l’agression de l’ancienne coalition Arabe donc primo ce territoire est à Israel point final (ah ben oui mais fallait pas jouer au plus malin^^) et deuxio les arabes peuvent s’estimer heureux car Israel avait la possibilité de récuperer l’ensemble du territoire donc ils n’ont rien à réclamer, on croit rêver franchement.

  5. 13

    DOMINIQUE

    Si un jour , nous sommes obliges de « partager’ Jerusalem , il faudra aussi exiger de la France que Paris soit partage !

    Les problemes d’Israel et de la France sont identiques , il y a bien en FRance des lieux de non droits, ou les maghrebins revent de devenir autonomes , independants et avoir le pouvoir de posseder une armee.

  6. 12

    Senèque

    Les « Valeurs du gaullisme »,quand on hésite pas à brader son propre territoire, comment ne pas conseiller aux autres d’en faire autant.

  7. 11

    SALAMA

    on rêve pourquoi ne pas partager marseille, aprés tout la population musulmane y est chez elle depuis plus de quarante ans et pour leur être agréables un geste dans ce sens, je sais ils ne revendiquent rien, mais un jour ça viendra peut-etre et puis pourquoi pas partager POITIER ? Là ils y étaient il y a quelques siècles et ils peuvent revendiquer, allez tout cela n’est pas sérieux les béni -oui -oui qui redisent, sans réfléchir plus loin que leurs ambitions électorales personnelles, les propos du sauveur de la terre mr obama, savent bien que JAMAIS JAMAIS JERUSALEM NE SERA PARTAGEE. QU’ils s’occupent donc de tous les massacres, de toutes les guerres autrement plus sanguinaires et plus génocidaires qui en ce moment se déroulent sur notre planéte.

  8. 10

    Michele Harel

    Bonne riposte, monsieur Darnon, en effet, les citoyens qui habitent la France ne savent ou ne veulent pas savoir ce que signifie pour nous Jerusalem,
    il faut poser une simple question : est ce que les francais seront capables un jour de partager leur cher pays qu’est la FRANCE….ou alors leur capitale PARIS….
    bien que d’apres les medias, je remarque que Paris est deja envahie par les musulmans, voudront-ils la partager?

  9. 9

    HADDAD Hérold

    Les personnalités d’origine juive ou juives, cachés ou pas, au pouvoir se sentent obligées, par « souci d’équilibre », de fustiger Israël, et d’aller vers une pensée unique établie qui consiste :
    1 – A ne pas être accusée de favoriser « l’occupant » chargé de tous les maux et de faire pression sur Israël

    2 – De justifier ou d’ignorer les actes ou paroles tendencieux et/ou dangereux des « Palestiniens » afin de continuer à être au pouvoir.

    Jérusalem est l’exemple précis du non-engagement auprès d’Israël, de ce qu’il faut encore appeler des « co-religionnaires »! Ceux-là ajoutent à, la conviction active de nos ennemis !!!

    « Garde-moi de mes « AMIS », je m’occuperai de mes « ENNEMIS » »

  10. 8

    zenou mari de mergui lydie

    il est facile de parler de partager jerusalem quan d on habite en france . Je ne suis pas d accord pour partager jerusalem car nous connaitrions les problèmes d alors. si la plupart de nos concytoyens juifs sont pour la jerusalem une et indivisible juive, il y a une raison primordiale . c est la liberte de circulation qui existe actuel lement ce que nous ne connaissions pas sous le règne de la jordanie….

  11. 7

    Dov

    A l’heure ou nos fêtons la chute du mur de Berlin il existe encore des bons dirigeants Francais qui voudraient nous voir ériger le notre à Jérusalem.
    Citoyen Israelien depuis 38 ans et Jérosolomite de surcroît je crois pouvoir affirmer que la proposition Sarkoppe ne ferait pas l’unanimité auprès de la population arabe d’Israel et de Jérusalem en particulier si un référendum leur était proposé.
    Par contre laissez-moi faire une proposition à Monsieur Sarkoppe:
    Pourquoi ne pas proposer un référendum aux Corses, Bretons, Alsaciens et autres peuplades de la Gaule sur leur volonté d’appartenir à la France !!!
    Identité…hein Besson?
    A.H n’avait-il pas raison de vouloir récupérer la France en 40
    après tout c’est le juste retour des choses: Merovée, Clovis et Charlemane ne venaient-ils pas de là-bas? Mais de quoi je me mêle?
    Identité, Besson…Ya wohl

  12. 6

    Langmann

    On pourrait également suggérer à tous ces con..sensuels de proposer de diviser Marseille en 2 étant donné la forte densité musulmane de cette ville qui sera inéluctablement revendiquée comme partie intégrande du Dar El Islam.

    Curieux que le quai d’Orsay n’y ait pas pensé , lui si prompte à cirer les bottes islamiques.

  13. 5

    jeanine

    bravo pour cette lettre! tout est dit et les conseilleurs ne sont pas les payeurs car pour avoir la paix dans les banlieues , les politiques vendraient leur ame au diable
    Jerusalem est une et indivisible n’en déplaise aux Coppé, Kouchner, Aubry et toute la clique droite ou gauche
    Peuple juif du monde entier restons unis pour crier haut et fort que Jérusalem ne sera jamais partagé

  14. 4

    paul

    Merci à monsieur Darmon et à Alain, il existe heureusement dans notre communauté des gens qui savent s’exprimer avec honneur et dignité, contrairement à ces nouveaux Français qui sifflent la Marseillaise, qui crachent sur le drapeau Français en tout impunité, voir même avec condescendance de la part nos gouvernants.
    Israel n’a de compte à rendre à personne, surtout pas à la France ni même aux USA qui savent utiliser et exploiter les renseignements précieux que leur fournit Jérusalem en cas de besoins
    Yeroushalaïm doit restée unie et doit être imposée au monde entier comme la capitale unique et indivisible de l’état juif.

  15. 3

    Alain

    Messieurs Copé, Sarkozy, Kouchner et consorts ont le droit de déclamer, d’argumenter, de proposer et même d’offrir généreusement quand il s’agit du territoire national,d’autres avant eux ont excellé dans le domaine. On ressent les effets néfastes d’une telle politique aujourd’hui en nos cités.
    Bref, à les écouter faire toute sorte de propositions et envisager des solutions au sujet d’Israël et plus particulièrement de Jérusalem on a presque envie de rire et leur demander s’ils parlent sérieusement ou prennent les gens pour des imbéciles.
    Ces braves et béates personnes à l’imagination si fertile pour laisser germer en leurs cortex de pareilles idées,quand il ne s’agit pas de leur pays, ont le droit de caresser l’échine des Musulmans et de s’en attirer les bonnes grâces,c’est gratuit, dirons-nous, mais ils ont tout faux.
    Le partage ou plutôt la donation, ces doux rêveurs,les ont déjà appliqués sur le sol français. Alors,laissons-les continuer de pérorer d’un vaste sujet qui ne les concerne pas et dont ils ignorent toutes les ficelles.
    Seul le gouvernement israélien est habilité à décider et à prendre la décision la plus juste sans écouter le « chant des sirènes »…

  16. 2

    shoshana netzer

    Oui Monsieur Darmon, bien que faisant partie de ceux qui pensent qu’il nous faut rendre la majorite des territoires, mais JAMAIS JERUSALEM ,JERUSALEM CAPITALE D’ISRAEL POUR TOUJOURS

  17. 1

    Georeine

    KOL A KAVOD Monsieur Michel DARMON
    OUI !!! Je suis d’ accord  » Nous sommes TOUS D’ACCORD  »
    Avec Vous pour la lettre adressée à Jean François Coppé.
    « Jerusalem ne sera jamais partagée ».
    Chabbat Chalom.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Propulsé par Simon Amar pour Terredisrael Ltd.
Copyright © 2016 Blog terredisrael.com