pub2011

Yaron Gamburg

Yaron Gamburg

Après la réconciliation «historique» entre le Hamas et le Fatah certains journalistes, ici en France, sont entrés dans une certaine phase d’hystérie. Hystérie s’étant traduit évidement, et en premier lieu, par le fait d’accuser Israël de ne pas « donner sa chance à l’unité palestinienne », de « tuer les occasions de paix » et autres accusations de bon ton du même genre.

Parmi ces accusations nombreuses et variées, M. Bernard Guetta n’est, une nouvelle fois, pas en reste. Dans son article du 11 mai paru dans Libération sous le titre alarmiste: « suicidaire spirale d’Israël », ce journaliste respecté compare l’état hébreu au Titanic qui, selon ses dires, devrait fatalement couler, comme avant lui le Titanic, suite à la reconnaissance par l’ONU d’un État palestinien indépendant, si toutefois celle-ci avait bien lieu.

C’est fou comme sont ces accusations, cette argumentation, sont similaires aux accusations publiées à l’époque dans le fameux journal soviétique « Pravda »: mêmes comparaisons, même agitation, mêmes manipulations.

Pour en revenir à ses arguments, ou plutôt à ses insinuations catastrophalistes: M. Guetta tente de nous persuader (l’est-il lui-même?) que le Hamas- mouvement terroriste, reconnu comme tel et dont la principale activité depuis son accession par la force au pouvoir en 2007 fut de bombarder sans discontinuer Israël, tout en étendant sur ce bout de terre qu’est Gaza une impitoyable main de fer- ce même Hamas donc, serait devenu agneau.

Certes certains dirigeants du Hamas ont mis quelques goutes d’eau dans leur vin si râpeux. Il faut bien, de temps en temps, pour faire genre. M. Guetta, bien sur, les croit. Pourquoi ne croirait-il pas en des annonces si crédibles, dites avec tant de passions, d’émotions, de sincérité? On pourrait pourtant s’attendre de la part d’un journaliste averti qu’il sache qu’au Moyen-Orient, tout ce qui se dit n’est pas forcement pensé et ce qui est pensé n’est pas toujours dit. Ça ma toujours interpelé, cet extraordinaire potentiel, je dirais même ce don inexplicable, qu’on les mouvements terroristes de trouver au sein de nos démocraties d’aussi nombreux porte-parole.

Un autre de ses arguments porte sur le processus de démocratisation dans la région. D’après M. Guetta, les forces du panarabisme et de l’islamisme seraient en retraite. Oui, peut être, c’est en tout cas l’espoir qui est entretenu par beaucoup d’entre nous, même en Israël, surtout en Israël. Pourtant, en ce qui concerne notre petite paroisse, ce que je vois pour l’instant, tout du moins en ce qui concerne l’Égypte, et ce depuis le départ de Moubarak, c’est une extraordinaire montée en force des frères musulmans menaçant sérieusement de dominer la politique égyptienne; de pus en plus de voies appelant à reconsidérer l’accord de paix avec Israël alors que son abolition serait un désastre pour Israël tout comme pour l’Égypte; l’explosion, deux fois en quatre mois, du gazoduc qui alimente notre pays en gaz; la réouverture probable de la frontière avec Gaza et le rétablissement de relations diplomatiques avec l’Iran. Joli programme non? Dans le sens de la paix, sans aucun doute, Monsieur le journaliste.

En un mot, je ne pense pas que ce soit la prise de position d’Israël qui soit suicidaire, mais plutôt les vôtres, reflétant celles de tous les négationnistes du bon sens. Ne nous en voulez donc pas de ne pas les partager.

Source : http://yarongamburg.blogspot.com

Articles similaires

Tags: , , , , ,

7 Reponses to “Les propositions suicidaires de Bernard Guetta Par Yaron Gamburg”

  1. jamme dit :

    Il faut entendre le discours de BG de façon pondéré, ne pas lui donner un caractère formel, naturellement que Paix il y aura.

    Salut

  2. Charlin dit :

    La frontière entre Islamisme et Nazisme est trés mince
    Glané dans le Nouvel Observateur ( qui l’eut crû…)

    C’est un romancier algérien Boualem SANSAL qui l’écrit :

    «  »Alors qu’il publie « le Village de l’Allemand» », le grand romancier algérien s’explique ici sur les liens entre hitlérisme et islamisme, la politique de Bouteflika et les choix diplomatiques de Sarkozy. Ce qu’il dit est terrible ;

    En exergue, un mot du narrateur annonce la couleur du livre. Noire, très noire: «il y a des parallèles dangereux qui pourraient me valoir des ennuis». Ce n’est pas une coquetterie. Il n’y en a jamais chez Boualem Sansal. »"
    Insructif ,l’article du N.Obs est à lire en entier ..
    Moi ,je vais lire le livre …

  3. HADDAD JACQUES dit :

    ce monsieur guetta , est complement ignorant sur ce sujet !!!!!!
    HADDAD BRESIL

  4. Samuel RIBOH dit :

    Bernard Guetta ,alain duhamel sur RTL et canal plus Apathie Et ARTE ,rejoignent la position de Mr ChAGNOLEAU grand defenseur du hammas(.. elu démocratiquement!), Grand ami de mm Chahid Leila , anti juif notoire, tres médiatisé ,car professeur de droit constitutionnel.
    Mr Boniface ,tres hezbollah et hammas ,et vedette de « c-dans l’air » emission dans laquelle ce president de l’observatoire du moyen -orient ,voit en effet Israel ,comme le titanic et le Hezbollah et le hamas comme « icebergs » tres sérieux… d’où l’interet qu’aurait Israel a tout accepter avant de couler !
    – JUPPE ET SARKO ne tiennent d’ailleurs pas d’autres discours . Ils considerent qu’Israel , derriere ses frontieres de 1967 sera en sécurité et n’a pas d’autres choix que d’accepter un etat palestinien , le hammas, le hezbollah ,l’insécurité … ou disparaitre !
    Ces GUETTA et autres DUHAMEL ne tiennent que le discours officiel de la France et de l’europe .
    Israel a beaucoup a faire ,pour leur signifier que leur prediction sont fausses et helas pour eux ils mourront avant l’Etat d’ISRAEL ,comme arafat et autres docteurs Chirac ils disparaitrons avec leur haine ..
    .ET Israel est TOUJOURS là et bien là ! Pour toujours et pour l’eternité , dans des frontieres qui ne seront pas fixees par La FRANCE et le Hammas..
    Encore moins par des journalistes pretentieux et DOUTEUX!

  5. gozlan lucien dit :

    L opinion juive francaise s inquiete du devenir de l etat d Israel au lendemain du vote majoritaire pour la reconnaissance de la creation d un etat »PALESTINIEN » et meme eventuellement d un non-veto des Etats Unis pour conclurer sur une approbation de la declaration unilaterale des « Palestiniens ».
    Quel sera le changement au lendemain de cette reconnaissance?
    Personnellement, je suis convaincu que rien ne changera sur le terrain puisque cet etat a deja ete cree dans une assemblee generale a Alger dans les annees 1980 et « l Etat Palestinien » fonctionne tres officiellement dans tous les pays arabes avec leurs institutions , leurs banques etc.
    Donc pas d affollement et laissons les revolutions arabes s installer rellement dans leurs territoires, prouver leurs projets pour ensuite envisager certaines consequences dangereuses pour l etat d ISRAEL??? gozlan lucien

  6. Tamara dit :

    Bonjour,

    Et en attendant cet article est lu par des milliers de personnes, peut-être la majorité à tendance anti-israélienne, et l’excellente réponse de Yaron Gamburg n’atteint pas ceux que l’on doit convaincre, tout au moins leur faire parvenir un autre son de cloche, si crucial pour nous, afin de les aider dans leurs réflexions. Tamara

  7. benichou dit :

    une bonne partie de ce qui s’écrit sur Israël est nul,d’autant plus venant d’un journal comme Libé,ou Nouvel Obs à qui il manquait un mouchoir,ne parlons pas du « monde ».Israël n’est pas « le dos au mur » et l’opinion nationale est aussi forte que le gouvernement en place;les quelques gauchos qui traînent dans les rues ne sont pas d’un quelconque poids;journaleux nul!

Laisser une reponse

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>