pub2011

A la veille de Yom Kippour, je suis allée me recueillir sur le tombeau de Rachel, l´épouse tant aimée de Jacob.

kever-rahel

Pourquoi Rachel et pourquoi en cette veille du jour du Grand Pardon ?

Connaissez-vous l´histoire de Rachel, de cette jeune fille rencontrée aux abords du puits de la clarté intérieure par Jacob et du coup de foudre au premier regard d´un amour qui attache ses deux âmes bien au-delà de leurs vies terrestres ?

Rachel est cette jeune femme incroyable qui en dépit de son amour pour Jacob, a cédé la place à sa sœur aînée en lui transmettant les signes convenus avec Jacob pour se faire reconnaître de lui, signes qui devaient faire échouer la fourberie de Laban, son père.

Rachel a donc renoncé à Jacob pour éviter que Léa ne soit humiliée et Jacob a travaillé encore sept années supplémentaires pour pouvoir s´unir à elle.

De me trouver à BetLehem (La maison du Pain) dans ce lieu ou Jacob l´a précipitamment enterrée (Elle est décédée en mettant au monde son deuxième fils Benjamin (Fils de ma droite, en traduction littérale hébraïque) a été pour moi, un moment très fort. Je ne saurai vraiment décrire l´égrégore qui planait au dessus de moi et qui entourait toutes celles et tous ceux nombreux, venus prier ici en cette veille de Kippour. Tant de mots murmurés, tant de prières déposées là, tant de larmes sur tant de visages, tant d´espoirs aussi qui traversent les murs pour en appeler à la clémence divine et à l´inscription sur le livre de la Vie donnent le sentiment de vivre un passage bien au-delà des lois humaines.

La Tradition enseigne que Rachel ne repose pas du sommeil des morts ni même des Justes. Elle refuse le repos et se lève chaque nuit pour pleurer sur l´exil de ses enfants. Rachel sait pleurer, elle connaît le secret des larmes et des supplications pour que la nuit de l´exil prenne enfin le chemin de l´aurore;

On dit aussi que les larmes ouvrent la porte du ciel et permettent aux prières de s´élever plus haut dans les cieux infinis de la lumière divine. C´est donc près de ma mère Rachel que je suis allée déposer mes espoirs de paix et de lumière.

En cette veille de Kippour, je me suis liée aux larmes de Rachel pour qu´enfin les hommes se réveillent de la nuit épaisse qui les enveloppe et que mon peuple, menacé à nouveau d´extermination totale, soit protégé des ruses d´Amaleck.

Les larmes du cœur sont un signe d´humanité profonde.

Mon peuple sait pleurer et sait prier. Il ne se réjouit pas des malheurs des civils palestiniens; Il ne fait pas la fête quand des palestiniens meurent, ni ne distribue des bonbons pour manifester sa joie du deuil de l´autre, fut-il celui qui veut notre mort;

Mon peuple sait pleurer et sait prier. Ces larmes signent l´ouverture des portes célestes ; Mon peuple sait aussi se réjouir et rire, même de ses propres défaillances; Il sait vivre de l´espoir qui nous porte en avant; Il sait que les tant de malheurs sur nos têtes ne peuvent qu´annoncer l´Aurore pour tous les hommes, car c´est de la nuit profonde que surgit la lumière.

C´est Rachel qui me montre le chemin de la persévérance; Si elle se lève la nuit, c´est pour résister à la nuit de l exil ; Elle est morte en donnant la vie à Benjamin qui est le plus beau cadeau qu´une mère puisse donner à son enfant; Elle ne cesse de pleurer pour les enfants d´Israël parce que son cœur est une plaie qui refuse l´oubli; Elle se tient debout chaque nuit à la croisée des chemins pour veiller et se tenir prête le jour où enfin ses enfants reviendront à la Maison.

On dit qu´elle était à Gaza lors de la dernière guerre et qu´elle a protégé nos soldats; Elle sera là quand Guilad reviendra près de nous.

Mes Chers amis, je vous souhaite une inscription dans le livre de la Vie, et la santé et tout le bien que l´on peut souhaiter pour vous, vos familles, vos amis, pour le peuple d´Israël et pour toutes les femmes et les hommes libres !

Puisse ceux qui sont retenus par les chaînes de la somnolence, s´éveiller enfin et s´engager sur le chemin de la résistance à Amaleck !

Puisse le Gardien du monde nous accorder la victoire contre les forces de la nuit islamiste !

Rachel Franco

17 Septembre 2010

Rachel

Articles similaires

Tags:

3 Reponses to “Les larmes de Rachel et Kippour Par Rachel Franco”

  1. Gisèle dit :

    Merci pour votre article sur Rachel Elle est parmi nous et Elle prie pour tous les enfants d’Israël et que D. nous fasse revenir rapidemant dans Notre Pays où coule le Lait et le Miel.

  2. Sabbah dit :

    men ! la fable du chêne et du roseau par J.de Lafontaine: Nous pouvons la comparer à l’histoire du peuple JUIF! nous avons plié, pas rompu! Aujourd’hui, avec l’aide de D. nous avons pris la place du chêne et ce roseau qui représente tous nos ennemis devrons plier devant la protection divine qui protège notre peuple, Tsahal et tout juif dans le monde.

    Mes voeux vont en Ier A GUILAD SHALIT POUR UN RETOUR DANS LES BRAS DE SES PARENTS, A TERRE D’ISRAEL ET SON STAFFE ET A TOUS MES CORRELIGINNAIRES !

  3. DEVRED dit :

    En tant que FRANCAIS j »ai honte de ce qui c »est passé à la mairie de MARC EN BAREUIL POUR GUILAD

    SHALOM

Laisser une reponse

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>