pub2011

nobel-israeliens

Israël est en tête de classement parmi 142 pays pour son indice de qualité de recherche scientifique. Cette belle prouesse n’en est que plus surprenante lorsqu’on sait que le classement a été établi par l’institut de recherche du cabinet égyptien, dénommé IDSC.

Publié la semaine derniére, ce classement révèle qu’Israël devance la Suisse, les États-Unis et le Japon, l’Egypte se situant plutôt en fin de peloton à la 113e place. Cette étude révèle que le système éducatif égyptien est très bas (135e), alors que celui d’Israël est en 48e position. En tête caracole la Suisse.

En fait, ce pays minuscule du Proche-Orient, est très apprécié pour ses réalisations par la communauté scientifique. Au cours des deux dernières décennies, Israël s’est transformée, en une superpuissance incontestée de l’innovation et la recherche. Sa contribution à des découvertes et avancées dans de nombreux domaines, profitables à l’échelle internationale, lui permet aujourd’hui de faire des investissements et a développé diverses branches de recherche de l’Agriculture, à la Médecine, aux Hautes Technologies…

Une autre donnée plutôt encourageante a été publiée: d’après les économistes de l’Union des Industriels, la croissance du secteur de la recherche en Israel, au cours de ces dernières années, serait l’une des plus importantes du monde industrialisé. Entre les années 2000 et 2010, elle aurait atteint un rythme annuel de 3,3 %, plaçant la recherche israélienne en quatrième position parmi les pays industrialisés du monde.

Israël excelle dans de nombreux domaines : télécommunications, armement, médecine, bio technologie, électronique. En un demi-siècle, Israël s’est lancé dans une course technologique effrénée et apparaît à la 17ième position, avant le Japon, l’Irlande et la France, dans le classement 2011 du Forum Économique Mondial dans les nouvelles technologies mondiales de l’information et des communications. Les universités, l’Institut Weizman, le Technion de Haïfa sont à la pointe de découvertes cruciales et travaillent avec le monde de l’industrie, ce qui permet une mise en application des découvertes.

Le succès d’Israël, c’est aussi l’éducation. Le magazine britannique Times Higher Education établit chaque année son classement sur le niveau d’éducation des universités à travers le monde. L’un des indices sur la réputation des universités publiés par le magazine a positionné l’Université hébraïque de Jérusalem dans la tranche 60-70 (la position exacte n’est pas fournie par le magazine) et l’université de Tel-Aviv dans la tranche 80-90. Cet indice se fonde sur un sondage basé sur des données onusiennes, et a été réalisé en avril-mai 2011 auprès de 17.754 universitaires du monde entier.

Les nouveaux diplômés des filières sciences et technos triplent de 5.500 en 1995 à 15.000 en 2010. Les Israéliens employés dans la R&D sont passés de 25.000 en 2008 à 60.000 en 2010.

La proportion d’ingénieurs israéliens est aussi la plus forte du monde: 140 pour 10.000 habitants.

L’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) a décidé au cours de son assemblée générale annuelle en Octobre 2009 de reconnaître Israël comme un centre international de recherche et d’examen des brevets d’invention. La reconnaissance de l’OMPI et l’ajout d’Israël au 15 pays leaders dans le domaine est une reconnaissance des capacités technologiques de l’Etat juif qui sont ainsi reconnues mondialement.

Israël , qui est riche en prix Nobel et créateur de Start-Up, est le pays qui produit le plus grand nombre de brevets dans le monde par tête d’habitant, en nombre total ils sont immédiatement 2éme après le Japon.

Oui ce petit pays a su tirer le meilleur de sa matière grise, les israéliens peuvent à juste titre en être fiers.

Ftouh Souhail

Articles similaires

Tags: , , , ,

Une Reponse to “L’Egypte classe Israël ‘ »meilleur du monde en recherche » !”

  1. cariat dit :

    Bonsoir, j’ai pu constater déjà quand je vivais en kibboutz dans la période de 1968 à 1969 combien les juifs vivant à Yifat kibboutz pionnier près de Nazareth composé en grande partie de rescapés des camps de concentration que ces derniers avaient une grande culture ; il y avait une grande bibliothèque au sein de ce kibboutz et ses membres étaient très érudits, très cultivés. De plus ; dans l’un des abris souterrains se préparait des moyens de défense pour le futur. Il est vrai qu’Israël est en pointe au niveau de la recherche. J.CARIAT

Laisser une reponse

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>