pub2011

Il a ouvert ses portes le 7 juillet 2000 et il appartient au Bureau de la Sécurité israélienne ; il a été remplacé et entièrement remodelé sur l’ancien petit musée du Palmah qui existait alors sur le même emplacement, près du musée Aaretz à Ramat Aviv. Il est revenu à 12 millions de dollars et il manque encore 3 millions de dollars pour finir le bâtiment qui se trouve à l’arrière et qui servira de bibliothèque, de salle d’études aux enfants des écoles qui viendront ici apprendre l’histoire du Palmah. Le président de l’association du Palmah, Saïké Gavish, s’est tourné vers le Bureau de la Sécurité Israélienne qui lui a fourni la somme demandée pour la fondation de ce nouveau musée qui se joint aux nombreux autres musées de l’armée.
A l’extérieur du musée l’emblème du Palmah : deux épis de blé et une épée quireprésente le travail de la terre et la défense du pionnier. A côté un passage de la Thora.
Les murs extérieurs du bâtiment sont en béton brut recouvert de grès, pierre que l’on trouve sur le bord de mer ou sur le Tel Kasila près du Yarkon.
L’architecte est Tsvi Aker.

musee palmah

la suite …

Articles similaires

2 Reponses to “Le Musée du Palmah Par Annette Malka”

  1. laskar dit :

    vous devriez donner les heures et jours d’ouverture
    merci

  2. ROCHETTE André dit :

    En Février 2009, à l’issue de ma période de volontariat dans une base de Tsahal, j’ai visité avec mes collègues ce musée . Visite indispensable pour qui désire connaître l’histoire de l’armée d’Israël. Des appareils traducteurs en français sont fournis qui permettent de suivre parfaitement la visite. Je pense qu’il faut prévoir un rendez-vous si un même groupe de visiteurs est important. A voir absolument .

Laisser une reponse

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>