pub2011
Le hacker saoudien connu sous le nom du « vainqueur des Juifs », ou de « Cyber terrorist » a succombé à une crise d’asthme.

Selon le site du journal électronique arabe « Sabak », le hacker est mort alors qu’il venait d’être désigné dans un poste de la fonction publique, lorsqu’il fut attaqué par une crise d’asthme durant une tempête de poussière traversée par Riad de sable et qui lui a esquinté les poumons.

arabie_hacker

Connu sous le pseudonyme OxOmar, il avait piraté les données de la plus grande société israélienne de cartes de crédits et diffusé les données de 20 mille d’entre elles.

Les sites de la Bourse de Tel Aviv et de la compagnie aérienne El Al figuraient parmi les victimes du hacker saoudien. Ces sites ont été rendus inaccessibles pendant plusieurs heures. La bourse et les banques dans l’État hébreu avaient suspendu à titre préventif toutes les connexions Internet depuis l’étranger.

Les sites Internet de la First international bank (FIBI) et de ses filiales Bank Otzar Hahayal et Bank Massad ont été bloqués.

Rattaché à un groupe de hackers wahhabites, « le vainqueur des Juifs » avait consacré l’essentiel de son travail pour pénétrer dans les plus forts sites internationaux spécialisés en matière de sécurité, de protection et de systèmes informatiques, y compris « Microsoft », et « Kaspersky », ainsi que le serveur hacker le plus fort du monde, connu sous le nom «Kevin Mitnick» surnommé « le roi des pirates ». Le site de l’artiste danois qui a dessiné les caricatures sur Mahomet fut également l’une de ses victimes.

Le hacker en question est une jeune de 28 ans qui vit en Arabie saoudite et travaille à partir d’un serveur situé au Mexique.

Il ne se fait aucun doute que les médias arabes vont crier au « complot sioniste » et prétendront que le hacker saoudien n’a pas succomber d’une mort naturelle mais qu’il a été tué par les services de renseignements israéliens.

Sachant que les responsables israéliens offusqués par les attaques du hacker saoudien n’ont pas manqué de lui adresser des menaces directes. Qualifiant son acte de terrorisme « cyberespace », le vice-ministre israélien des affaires étrangères Dany Ayalon l’avait menacé de représailles.

« Israël a la capacité active de frapper ceux qui cherchent à lui faire du mal », a-t-il averti. « Aucune agence, aucun hacker n’est à l’abri des représailles. »

« Il faut transmettre un message à tous ceux qui agressent ou tentent d’agresser Israël y compris dans son cyberespace en les prévenant qu’ils se mettent ainsi en danger et qu’ils ne bénéficieront d’aucune immunité contre des actions de représailles d’Israël. Ces attaques relèvent du terrorisme qu’il faut traiter en tant que tel. Dans le cyberespace, nous disposons de capacités actives et nous pourrons frapper tous ceux qui tentent de nous frapper », avait-il lancé le 7 janvier dernier, après la divulgation des coordonnées de milliers de cartes de crédits appartenant à des israéliens.

Une réunion de crise a été organisée , le 10 janvier 2012, après que ce saoudien se soit infiltré dans des sites israéliens. La sécurité des systèmes d’information et de communication fait aujourd’hui intégralement partie de la stratégie de défense de gouvernement israélien.

Ftouh Souhail

Articles similaires

Tags: , , ,

3 Reponses to “Le hacker saoudien est mort d’une crise d’asthme”

  1. Charlier dit :

    « Il ne se fait aucun doute que les médias arabes vont crier au « complot sioniste » et prétendront que le hacker saoudien n’a pas succomber d’une mort naturelle mais qu’il a été tué par les services de renseignements israéliens. »
    C’est aussi sûr que c’est un juif nommé Iceberg qui a coulé le Titanic

  2. simonviolet dit :

    porquoi est-ce que les saoudiens ne l’avaient pas arreté si on savait qui c’était?
    à moins que l’arabie saoudite soit officiellement en guerre contre Israel,mais je ne crois pas

  3. La Mazale 013. dit :

    Et la Saleté s’en VA…..

Laisser une reponse

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>