pub2011
general-de-gaulle Un envoi d’Aviva
le 5 mars 1959, un certain Général De Gaulle disait (ou plutôt prédisait déjà) il y a exactement 50 ans, ce que tout le monde feint de découvrir soudain….

Citations rapportées par Alain Peyrefitte
Beaucoup et des plus importants qui se prévalent de lui devraient se souvenir de cette citation………(notez que je n’ai pas employé le mot prophétie et pourtant….!!)

« C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns.
Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. Mais à condition qu’ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France . Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne.

Qu’on ne se raconte pas d’histoire ! Les musulmans, vous êtes allés les voir ? Vous les avez regardés avec leurs turbans et leurs djellabas ? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français. Ceux qui prônent l’intégration ont une cervelle de colibri, même s’ils sont très savants. Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français. Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront vingt millions et après-demain quarante ? Si nous faisions l’intégration, si tous les Arabes et les Berbères d’Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherez-vous de venir s’installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées..
CHARLES DE GAULLE

Articles similaires

Tags: , , , , ,

32 Reponses to “Le Général De Gaulle disait il y a exactement 50 ans, ce que tout le monde feint de découvrir soudain….”

  1. EL ASMAR NATHAN dit :

    A CAMBIER :
    N’importe quoi !!! Il est encore plus consternant que le modérateur ait pu accepter d’afficher ton message !! Comment peut-on entendre de tels propos d’un personnage (GOY) et antisémite ? Il est inacceptable de tolérer que cette personne puisse continuer à paraître dans Terre d’Israël.
    Il précise, « qu’il est EVIDENT que Israël est un état trop puissant dans la région et ferait mieux de rendre Jérusalem-EST et les territoires OCCUPES aux palestiniens et gagnerait en LEGITIMITE aux regards du monde entier. Il serait alors considéré comme un état DEMOCRATIQUE »
    Je stoppe là ! J’interviens pour dire à cambier, que Israël n’est pas un pays comme les autres. Son destin est lié à la TORAH. DIEU en est le créateur de cet état et de ce peuple ELU, choisit par Lui.
    Les nations païennes (Goyim dont fait parti cambier) n’ont rien à dire sur ce choix et le destin de cet état. Israël n’a JAMAIS OCCUPE les territoires soit disant « palestinien », ce qui est un mensonge éhonté nourris depuis des siècles par les médias prôné par les Arabes antisioniste et antisémite, avec le soutient des Occidentaux.
    Lisez la THORA, bon sang et CESSEZ de vous faire berner par les mensonges des Arabes dont, l’Occident tombe dans leurs propres pièges (les Arabes savent qu’ils mentent).
    ISRAËL (anciennement Canaan) fût donné à AVRAM( hébreu) et à TOUTE SA DESCENDANCE (Juifs) genèse chapitre 13:14
    « L’Éternel dit à Abram, après que Lot se fut séparé de lui : Lève les yeux, et, du lieu où tu es, regarde vers le nord et le midi, vers l’orient et l’occident ; car tout le pays que tu vois, je le donnerai à toi et à ta postérité pour toujours. Je rendrai ta postérité comme la poussière de la terre, en sorte que, si quelqu’un peut compter la poussière de la terre, ta postérité aussi sera comptée. Lève-toi, parcours le pays dans sa longueur et dans sa largeur ; car je te le donnerai. »

    Comment accepter ces mensonges concernant les « territoires occupés » ? Il n’y a JAMAIS EU de territoires occupés, TOUT ISRAËL appartient au peuple Elu que DIEU donna selon le chapitre de la genèse 13 :14.
    DIEU aime tout les peuples et ce n’est pas moi qui va rejeter les autres parce que différent. Mais ce sont EUX-MÊMES qui se rejettent en rejetant ISRAËL, ils se rendent ENNEMIS de DIEU. C’est pourquoi, DIEU rejette ceux et celles qui sont contre LUI.
    DIEU le déclare clairement :

    Zacharie 2:8 « Car ainsi parle l’Éternel des armées : Après cela, viendra la gloire ! Il m’a envoyé vers les nations qui vous ont dépouillés ; Car celui qui vous touche touche la prunelle de son oeil. Voici, je lève ma main contre elles, Et elles seront la proie de ceux qui leur étaient asservis. Et vous saurez que l’Éternel des armées m’a envoyé. »

    Attention aux nations païennes, athées et irréligieuses, sans valeurs morales spirituels et attachement de cœur à DIEU qui créa TOUTES CHOSES. Elles sont sous le joug des sanctions divines si par malheur, elles oseraient toucher le peuple ELU de DIEU, qui est béni.

    Les malheurs fondraient sur elles, comme le texte le déclare solennellement.

    Il est plus que temps de se repentir de ses péchés, comme au temps de Daniel, qui pria pour que le peuple change de voie et honore le Dieu Vivant. Ainsi, il en est encore temps pour les nations païennes de se repentir afin de connaître des temps de rafraîchissement.
    Sans la repentance, point de pardon.

    Paul, va jusqu’à dire Galate 6:7 « Ne vous y trompez pas : on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi… »

  2. BRAMI CHARLES dit :

    Tout cela est bien pénible a entendre ..il est temps que l’on réagisse c’est a la nouvelle génération montante de passer l’éponge DES DISCRIMINATIONS QUI ONT MARQUES TOUTES LES COMMUNAUTES ……
    NOS AINES ONT COMBATTUS CES EPOQUES MAIS C’EST A LA GENERATION NOUVELLE
    GARCONS FILLES DE TOUTES COMMUNAUTES CONFONDUES DE
    RENVERSER CETTE TENDANCE AVEC LES PRINTEMPS ARABES..LA REVOLTE DES FEMMES AU YEMEN CELA DOIT CHANGER ET QUE CESSENT CES PICS.
    QUI NOUS DIVISENT ET SEME LES DISCORDES.

  3. Cambier dit :

    Oui, de Gaulle a toujours été un visionnaire… Il n’était pas lié à l’argent ni au sentimentalisme béat. Je ne pense pas qu’il ait été spécialement antisioniste, mais comme tous les politiques européens à l’ancienne, il était soucieux d’équilibre. Toute l’histoire européenne s’explique par le souci de préserver l’équilibre entre les grandes puissances du continent. Dès qu’un pays devenait trop puissant, les autres s’alliaient contre lui… Regardez la France, l’Allemagne, l’Espagne. L’Angleterre a fait exception, sans doute grâce à sa flotte et le Channel. Donc, pour revenir à ce problème d’équilibre, il est évident que Israël est un état trop puissant dans la région, mais il ne sera jamais assez puissant que pour ne pas se soucier de ses voisins. Il ferait donc mieux de rendre Jérusalem Est et les territoires occupés aux Palestiniens, ainsi il gagnerait en légitimité auprès du monde entier et pourrait être enfin considéré comme un état démocratique, ce qui est loin d’être le cas maintenant quand on mesure sa politique de colonisation et d’apartheid. Bonne journée!

  4. RodMcGoy dit :

    Bravo d’avoir publié cette citation magnifique de vérité de De Gaulle qui, comme souvent, se montre terriblement visionnaire. A l’époque on ne s’embarrassait pas de l’hypocrisie moderne que l’on appelle le politiquement correct.
    Je comprends que l’on puisse être inquiet en tant que juif de voir la France d’aujourd’hui livrée par la démagogie sans fin de sa classe politique à l’islam, c’est-à-dire une idéologie anti-démocratique qui avance sous couvert de religion, alors que le seul parti qui semble prendre le problème au sérieux n’est autre que le Front National… Triste France où il n’y a plus que des pétainistes pour raviver un semblant de flamme gaulliste… Et au passage vive Israël, le seul pays représentant de la démocratie au Moyen-Orient, ce que je n’entends jamais dire dans les médias de masse.

    Signé : un goy écoeuré.

  5. François dit :

    Je vois, toi celui qui a écrit l’article, que tu connais mal les religions, même la tienne, vous priez le même dieu, vous avez des descendants spirituels communs, et tous ce que vous savez faire c’est se mettre sur la gueule pour certains petits detail alors que dans la globabilté vous avez le même chemin.
    Sache aussi deux chose ce qui fais un homme ce n’est pas la religion, qui n’est qu’une option enfin compte si on lit attentivement la Genèse.
    Et si on a des arabes en France(pas forcément musulmans mais ce n’est pas faute si tu restes ou continu à être planté devant les reportages d’investigation).
    Je fini par une remarque, tu as ecris « Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français » mais il fallait aussi dire « les Juifs sont des Juifs » ou « les Chinois sont des Chinois »

    « Ne juge pas ton prochain avant de te trouver à sa place. »
    Le Talmud ; Œuvre : Abot, II, 4 – Ve siècle.

  6. faut-il juger un homme politique sur ses discours ou sur ses fautes ?
    Le Général DE Gaulle a dit aussi : » la France de Dunkerque à Tamarasset » . des paroles et des actes : 4 ans plus tard il a abandonné la province française Algérie son armée et ses habitants à la barbarie islamique
    Faut-il juger un homme de guerre à son auréole ou à ses actions : De Gaulle a une auréole d’une gloire qui en fait une statut de commandeur.
    De tous les vainqueurs des batailles de la deconde guerre ne figure jamais une victoitre du général de Gaulle .
    Ne pas confondre le rêve et l’illusion

  7. Maintenant il est trop tard.Réagir c est possible, pour les enfants et petits enfants,en ce qui me concerne,je me prepare à partir en Israel, car j ouvre les yeux , et je ne suis pas sourd.

  8. martel dit :

    si ce bipede disait cela maintenant il se retrouverait en tole il n’avait qu’a fermer les frontieres au bon moment maintenant merci au grand nombre des francais

  9. Perez dit :

    le 5 mars 1959: tout est dit!

  10. der dit :

    De Gaulle a bien raison! Ce n’est pas du racisme! Car la France doit rester francais et c bien normal, comme l’algérie doit étre algérienne et la Chine chinoise!

  11. Galaor dit :

    J’ai du mal à comprendre pourquoi la phrase de De gaulle dans laquelle il dit que les Juifs sont un peuple d’élite a pu être considérée comme antisémite ! Il faudrait m’expliquer. J’aurais plutôt tendance à considérer cela comme un hommage. L’expression « sûr de lui » ne me paraît pas non plus péjorative. Si tel est le cas, c’est bien, pour un peuple, comme pour un individu d’être sûr de soi, plutôt que d’hésiter, cafouiller, tergiverser. Il peut se tromper, errare humanum est, mais cela justifie-t-il l’inaction ? Quant au terme dominateur enfin, il n’a rien de méprisant. Il est sujet à caution, toutefois, car, ni en Europe de l’Est ou du Nord, ni surtout au Maghreb, les Juifs ne tenaient le haut du pavé (au sens propre), puisque considérés comme inférieurs par les musulmans, au même titre que les chrétiens. Pourtant, là aussi, leur présence était bien antérieure à celle des Arabes, les vrais envahisseurs.

    Je trouve d’ailleurs que l’on fait un usage trop abusif de ce mot absurde « antisémitisme », comme si on pouvait raisonnablement être « contre » un peuple. Si l’on n’apprécie pas la manière d’être de certains d’entre eux, il ne faut pas se laisser aller à généraliser. Si l’on est irrité par certains de leurs défauts réels ou supposés : tels que l’ostentation, la vanité, la morgue, l’impolitesse, la cupidité, l’arrivisme, qui leur sont souvent attribués, mais dont ils sont loin d’être les seuls à être affectés), ce n’est pas une raison pour se dire antisémite.

    Bien sûr, on remarque qu’ils sont surreprésentés dans les professions gratifiantes ou prestigieuses. Bien sûr, on peut être étonné qu’un aussi petit groupe, en France, inférieur à un million, je crois, soit aussi visible, aussi présent dans les médias, la politique, le cinéma, la médecine, l’enseignement etc. Il y a plusieurs raisons à cela : ils semblent plus ambitieux, souvent plus travailleurs que la moyenne, peut-être plus doués aussi qui sait ? Et ils ont souvent un entourage familial qui les encourage et les valorise (les mères juives sont réputées être d’excellentes mères), et de ce fait accèdent plus souvent à l’enseignement supérieur ; enfin, ils « s’entr’aident », se font la courte échelle, font jouer leur parenté et leur relations, exactement comme le font les Français « de souche » d’origine « bourgeoise », parmi lesquels le piston, l’entregent, le corporatisme fonctionnent à merveille. Evidemment, cela ne va pas sans iniquités, les dés qui décident de la réussite sociale sont pipés, Mais seuls les naïfs peuvent s’en étonner. C’est un phénomène inhérent à la nature humaine, donc universel, je pense. Sauf peut-être chez les Amérindiens, que les Anglo-Saxons et les Espagnols ont exterminés, la revendication égalitaire ne peut être autre chose qu’un vœu pieux (ou un fonds de commerce).

    Tout cela peut énerver le prolétaire non-juif, mais ne justifie en aucun cas un quelconque antisémitisme. Il faudrait trouver un autre mot, porteur de moins d’hostilité, avec le préfixe ‘miso’ par exemple, comme pour misanthrope ou misogyne. On peut être un misanthrope, mais un bon citoyen, un peu râleur ou désabusé, c’est tout. On peut-être misogyne et nonobstant apprécier ou fréquenter quelques femmes. Bref, tout le monde n’est pas ce qu’on appelle « un brave type », un « bon bougre ». Mais ‘misosémite’ c’est tout aussi stupide.

    Non, ce mot, inventé par un journaliste autrichien au 19e siècle devrait être rayé du vocabulaire, car trop éculé et porteur de funestes connotations.. D’ailleurs, si l’on veut être un peu pertinent, alors il faut dire qu’il vise aussi les Arabes, tout aussi sémites. Or, il n’y a jamais confusion. Donc le terme est inadéquat. Anti-judaïque serait plus approprié, s’il ne vise que la religion, principale source d’antagonisme et motif d’animosité envers les Juifs avant la révolution industrielle. Animosité d’ailleurs injustifiée, archaïque, fondée sur une légende propagée et maintenue par le clergé catholique depuis l’essor du christianisme en Europe, c’est-à-dire depuis le 4e siècle, et désormais obsolète du fait des progrès du rationalisme et de la désaffection croissante, des Français en particulier, pour la religion, que beaucoup considèrent comme source de tous nos maux, puisqu’elle divise au lieu de réunir comme elle prétend vouloir le faire et en outre, fondée sur des mythes ou des faits invérifiables dont les plus anciens remontent aux Egyptiens et aux Assyriens.
    Mais pour être tout-à-fait juste, il ne faut pas imputer aux chrétiens et à eux seuls cette discrimination, puisque les Juifs avaient déjà subi bien auparavant, six siècles avant l’ère chrétienne, celle de Nabuchodonosor qui après s’être rendu maître de Jérusalem, les déporta à Babylone. Nabuchodonosor s’est battu contre tous les peuples de la région, dont les Egyptiens et les Arabes. Pourquoi a-t-il déporté les Juifs ? Peut-être pour les punir de lui avoir opposé une résistance farouche. Mystère.
    Les motivations d’ordre religieux s’étant peu à peu estompées, pourquoi l’animosité à l’égard des Juifs a-t-elle perduré et s’est-elle même amplifiée à partir du 19e siècle ? La cause en est connue : c’est leur singularité parmi les autres peuples. Leur particularisme religieux, ignorant les frontières, auquel s’ajoute celui de la langue en Europe Orientale, leur stricte (à l’époque) observance des rites et traditions et de l’endogamie et surtout leur pratique de l’usure (non interdite par leur religion) qui peut se comprendre dans des contextes économiques incertains où les risques des prêteurs peuvent être élevés, allant même jusqu’aux sévices ou à la spoliation. Dans des pays à forte tradition catholique, comme la France, l’Allemagne, la Russie où le libéralisme et la détention de capitaux importants n’a jamais été vue d’un très bon œil, cette animosité s’est développée bien plus que dans les pays anglo-saxons où l’attitude à l’égard de l’argent et du profit est totalement différente. Le soupçon qu’on a fait peser sur eux de menacer l’identité nationale était infondé partout, puisque depuis Napoléon en France, ils avaient montré leur loyauté, et que l’on a vu parmi eux, tant en France qu’en Allemagne, nombre de patriotes, pendant la première Guerre mondiale. L’accusation portée contre eux de préférer le libéralisme sans frontières est tout aussi fausse, puisque de nombreux Juifs ont adhéré à la théorie marxiste. Le sort atroce, inhumain, sans précédent dans l’histoire humaine par son ampleur, qu’on a fait subir à tout un peuple est l’aboutissement tragique, l’acmé paroxystique de cette hostilité latente devenue brutalement virulente. Plus de soixante ans après, nous en voyons encore les séquelles dans les crispations et les vitupérations qui altèrent rapidement les débats de société, au moindre prétexte, parfois simplement pour des raisons d’ordre sémantique, interdisant toute prise de position catégorique, tout franc-parler, La mentalité d’écorché vif a encore de l’avenir. Et ce long lamento finit par devenir insupportable maintenant que d’autres gigantesques crimes contre l’humanité ont été perpétrés, longtemps ignorés ou dissimulés et sont désormais connus de tous.
    Les générations qui ont connu les périodes les plus épouvantables du 20e siècle ont quitté ce bas monde ou sont en fin de vie. Il serait temps, grand temps pour les générations présentes de bâtir un monde plus viable, plus ouvert, plus généreux, plus fraternel, mais aussi plus conscient des réels dangers qui nous menacent, et de réfléchir aux vraies causes des maux qui nous accablent – parmi lesquels en premier lieu la démographie galopante, qui va généraliser la pénurie alimentaire et la misère, exacerber les fanatismes et les conflits, et principalement la recrudescence du fanatisme religieux, crispation communautaire qui en est peut-être une conséquence – pour tenter s’il est encore temps d’enrayer ce processus mortifère et changer dans la foulée nos modes de vie et de pensée, de cesser cette quête insatiable d’enrichissement personnel.
    Car hélas, de nouveaux prosélytes fanatiques, en totale inadéquation avec notre époque, surgissent, prennent le relais des chrétiens enfin devenus raisonnables, prêchent la haine, au nom d’une religion et d’une vision du monde archaïques, bafouant la vraie spiritualité. L’histoire est-elle donc un éternel recommencement ? De Gaulle avait-il donc finalement raison d’écrire, en 1927, que « la loi féroce de l’espèce, depuis que le monde est monde, suscite aveuglément migrations, guerres et bouleversements. » ?

    Un « goy »

  12. geraud dit :

    Mais cher Arnold, les géants ont de l’influence et leur position intellectuelle peut faire des émules.
    De Gaulle, du haut de son exceptionnelle capacité d’analyse, nous a montré qu’une telle posture était possible, c’est précisement celle que je tente de suivre sans prétendre être un géant. Je suis par exemple un peu plus que persuadé que la terre tourne sans me prendre pour galilée…

    Et ça n’enlève rien à votre analyse sur un lien malheureusement de plus en plus fort entre antisionisme et antisémitisme. Je voulais simplement signifier que ce dernier n’était ni inéluctable ni systématique.

    D’ailleurs De Gaulle était-il vraiment antisioniste? le suis-je moi même? Alors que nous reconnaissons tous les deux l’Etat d’Israel mais pas le grand israel. Je ne sais pas si cette question fait sens à vos yeux. On en arrive toujours aux même interrogations.

  13. Arnold Lagémi dit :

    De Gaulle fut exceptionnel à bien des égards. Ce qui est vrai pour un être d’exception ne l’est pas pour le commun. Si l’antisionisme de l’homme du 18 Juin ne l’a pas conduit à l’antisémitisme, il s’agit là d’une exception à la règle établissant que l’antisémitisme et l’antisionisme sont indissociables.
    La contradiction est souvent inhérente aux géants!

  14. geraud dit :

    Je félicite Inès pour son cri du coeur. Et comparé à beaucoup d’entre nous, elle démontre une belle maîtrise de la langue française y compris en écrivant sur un blog. Ce qui casse bien le cliché des fils ou filles d’immigrés forcément « wesh wesh » et donne espoir dans la jeunesse.
    Inès a bien compris quer le problème c’est plus la misère que l’origine.
    Et quand elle rappelle à juste titre que nous pointons plus facilement du doigts les communautés désignées dangereuses en partie par les médias et avons beaucoup moins de recul sur la notre, elle oublie cependant de dire qu’on élude aussi souvent de parler des discriminations que subissent les arabes (emploi, logement…).

    En remontant le fil de ce dialogue, j’ai retrouvé cette phrase de De Gaulle sur les juifs  » Peuple d’élite,sûr de lui-même et dominateur ». Si la phrase est débile et n’a aucun sens car elle essentialise un peuple, est-ce de l’antisémitisme comme beaucoup l’ont dit?
    En effet, je repense aux événements récents du Japon ou l’on a loué ou remarqué le courage, la résilience, l’absence d’expression du peuple japonais. C’est attribué des caractères a priori postifs à un peuple qui est surement composé d’individu très différents à partir de simples impressions. Voyez-vous une différence entre les deux cas.

    D’autre part, j’ai eu l’occasion de batailler il y a longtemps avec Arnold Lagemi sur l’absence de lien inéluctable entre antisionisme modéré et antisémitisme. Je suis content qu’il admette que cette position intellectuelle est au moins été tenue par une personne: De Gaulle.

  15. laurent dit :

    ines le probleme dans se pays on a crée un commutarimse ou chacun reste sur ces position.
    ON NE peut pas dans une democratie melanger comme ça se passe en se moment politique et religion se servir de la religion a des fin politique je trouve ça lamentable c l »affaire de chacun
    Il y a pas d’un coté les mauvais arabes de l’autre les bons français pour l »avoir vecu de la bouche de mon pere apres la guerre d’algerie une fois rentree en france se faire cracher dessus et traité de bicot par c memes français de souche.
    resté en france et pour certain collaborant avec les allemands il c retrouvé pas par plaisir a alger rejoindre l »armée americaine mais parceque son oncle l »averti que les ss venait le chercher . il fit toute la guerre au coté de juifs, de musulmans, des soldats pas des charlots qui debatent a la télé (pseudo intellectuel).
    maintenant mon avis c aux musulmans eux memes a faire la police dans leurs rang et non a monter les communautes entre elles ça fait toujours le jeu des extremes
    c propos n’engage que moi merci a monsieur Savelli pour son apport historique ne confondez pas conpassion et faiblesse

  16. Inès dit :

    Je ne peux malheureusement pas contredire le passage où De Gaulle dit :

    « Mais à condition qu’ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France . Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. »

    C’est une observation qui semble tout à fait logique, fondée, bref, rien à redire. C’est comme si il y avait soudain une masse prépondérante de Français au Maroc. Ca ne s’appelerait plus Maroc !

    Cependant, même si la France se veut terre d’accueil, vous connaissez la situation actuelle : le FN est en voie de triompher.
    Je n’ai pas eu connaissance du programme que le FN avait l’intention de mettre en place si il triomphait aux prochaines élections, mais on m’a dit qu’il était très efficace, et c’est quelqu’un de gauche qui me l’a assuré. Je ne doute pas de l’efficacité de ce programme, même si moi-même n’adhère pas du tout au FN, c’est le côté « extrême » du FN qui achève de me maintenir du côté de la gauche, ou tout du moins, loin du FN.
    Cela dit, je suis moi-même une arabe musulmanne, et cela me « chagrine » un peu de lire vos commentaires, et de connaître l’opinion des Français sur les arabes en général.
    En ce qui me concerne, j’habite dans une maison-villa. Eh oui, peut-être vous attendiez-vous à « HLM » ? eh bien, non, cessez les préjugés, et arrêtez de croire que les arabes ne sont que des piqueurs de travail qui ne foutent rien, et qui ne peuvent se permettre que les Hlm, et les cités…
    Vous, français de souche, êtes nombreux à trouver que les arabes sont à l’origine des évènements dramatiques qui ont eu lieu : brûlage ou vols de voitures, racket, etc…
    Certains d’entre vous tiennent ce type de discours qui me blesse profondément : « Ils violent nos filles, piquent nos boulots, brûlent nos bagnoles, abusent de la sécu ».
    Oh, que vous trouviez irrespectueux, voire outrageant, qu’un homme sorte en charentaises et en djellabas est tout à fait compréhensible!!
    Moi-même je trouve que c’est un manque de respect de s’afficher de la sorte quand on est dans un pays qui n’a pas la même culture, et il faut donc savoir s’adapter au pays dans lequel on s’installe.
    Mais je ne comprendrais jamais comment on peut se permettre de tenir les arabes responsables de tous ces scandales. Il n’y a pas que certains arabes des cités qui mettent tous sens dessus-dessous. Certains « français de souche » vivent AUSSI dans des cités et font AUSSI preuve de délinquance.
    De plus, de nombreux arabes font preuve de motivation dans leurs études, qu’ils espèrent longues.
    Je m’appelle Inès, j’ai 17 ans, je suis issue de parents arabes et musulman (père égyptien, mère marocaine) et j’aspire à un avenir florissant. Je suis née en France, je suis Française, oui, je n’ai pas honte de le dire ! J’ai bien conscience que je viens d’ailleurs, qu’à la base, je suis arabe, mais la France est devenu mon pays. Je précise que j’ai toujours été honnête, studieuse, très civilisée et polie, et je n’ai JAMAIS, au grand JAMAIS souffert de racisme ou de discrimination.
    Mes parents ont honnêtement obtenu leur naturalisation, et ils ont une bonne situation, ils sont tous les deux professeurs.
    Je vous dis ça parce que d’une part, c’est vrai et surtout pour que vous ayez une meilleure image des arabes! car malheureusement, la minorité de délinquants arabes dégrade la réputation de la majorité ou du moins une bonne partie des arabes respectables.
    Il y a également un problème que je vais soulever : vous nous critiquez donc, nous pointant du doigt sur divers maux, comme ceux énoncés précédemment.
    On ne vous entend jamais vous plaindre à propos d’autres immigrés. A côté, les asiatiques et autres races non-européennes sont blancs comme neige. Nous sommes les seuls (peut-être aussi avec les Noirs) que vous mettez dans le panier des « indésirables ».
    Heureusement que tous les Français ne pensent pas comme vous.
    Voilà ce que je tenais à dire. Et c’est fait.
    Ne prenez pas mal ce message, je ne l’ai pas dit en étant énervée. Certes, je suis un peu révoltée, mais je ne suis absolument pas contre des réponses de votre part, je serai ravie de discuter avec vous tous.
    Je ne suis pas fermée au dialogue, sinon je n’aurai pas pris la peine d’écrire cela.
    J’espère lire prochainement vos avis,
    cordialement,
    Inès, fille d’immigrés CAPABLES.

  17. Je n’ai qu’une citation à faire :
    « Sois Juif à la maison et homme au dehors » (J.L. Gordon)
    Et je ne suis ni Juive ni chrétienne mais athée; ni de gauche ni de droite mais pour la démocratie directe sans partis.
    Une citoyenne du monde européen

  18. Jean-Luc dit :

    A lire la plupart des commentaires, à lire le contenu du blog rebelles.info où cette citation de de Gaulle est aussi utilisée, on comprend instantanément de quoi la guerre est faite…

  19. max2x dit :

    @Signorisssima

    Lis cette lettre qu’un prof d’histoire a envoyé au président d’Algérie. ( En réaction à la demande de l’Algérie que la France s’excuse )

    Monsieur le Président,

    En brandissant l’injure du génocide de l’identité algérienne par la France, vous saviez bien que cette identité n’a jamais existé avant 1830. Mr Ferrat Abbas et les premiers nationalistes avouaient l’avoir cherchée en vain. Vous demandez maintenant repentance pour barbarie : vous inversez les rôles ! C’était le Maghreb ou l’Ifriqiya, de la Libye au Maroc. Les populations, d’origine phénicienne (punique), berbère (numide) et romaine, étaient, avant le VIIIème siècle, en grande partie chrétiennes (500 évêchés dont celui d’Hippone / Annaba, avec Saint Augustin). Ces régions agricoles étaient prospères.

    Faut-il oublier que les Arabes, nomades venant du Moyen Orient, récemment islamisés, ont envahi le Maghreb et converti de force, « béçif » (par l’épée), toutes ces populations. « Combattez vos ennemis dans la guerre entreprise pour la religion….Tuez vos ennemis partout où vous les trouverez » (Coran, sourate II, 186-7). Ce motif religieux était élargi par celui de faire du butin, argent, pierreries, trésor, bétail, et aussi bétail humain, ramenant par troupeaux des centaines de milliers d’esclaves berbères ; ceci légitimé par le Coran comme récompense aux combattants de la guerre sainte (XLVIII, 19, 20) .Et après quelques siècles de domination arabe islamique, il ne restait plus rien de l’ère punico romano berbère si riche, que des ruines (Abder-Rahman ibn Khaldoun el Hadrami , Histoire des Berbères,T I, p.36-37,40,45-46. 1382) .

    Faut-il oublier aussi que les Turcs Ottomans ont envahi le Maghreb pendant trois siècles, maintenant les tribus arabes et berbères en semi esclavage, malgré la même religion, les laissant se battre entre elles et prélevant la dîme ,sans rien construire en contre partie.

    Faut-il oublier que ces Turcs ont développé la piraterie maritime, en utilisant leurs esclaves. Ces pirates barbaresques arraisonnaient tous les navires de commerce en Méditerranée, permettant, outre le butin, un trafic d’esclaves chrétiens, hommes, femmes et enfants. Dans l’Alger des corsaires du XVI ème siècle, il y avait plus de 30.000 esclaves enchaînés. D’où les tentatives de destruction de ces bases depuis Charles Quint, puis les bombardements anglais, hollandais et même américain…..Les beys d’Alger et des autres villes se maintenaient par la ruse et la force, ainsi celui de Constantine, destitué à notre venue, ayant avoué avoir fait trancher 12.000 têtes pendant son règne.

    Faut-il oublier que l’esclavage existait en Afrique depuis des lustres et existe toujours. Les familles aisées musulmanes avaient toutes leurs esclaves africains. Les premiers esclavagistes, Monsieur le Président, étaient les négriers noirs eux-mêmes qui vendaient leurs frères aux Musulmans du Moyen Orient, aux Indes et en Afrique (du Nord surtout), des siècles avant l’apparition de la triangulaire avec les Amériques et les Antilles, ce qui n’excuse en rien cette dernière, même si les esclaves domestiques étaient souvent bien traités.

    Faut-il oublier qu’en 1830, les Français sont venus à Alger détruire les repaires barbaresques ottomans qui pillaient la Méditerranée, libérer les esclaves et, finalement, affranchir du joug turc les tribus arabes et berbères opprimées.

    Faut-il oublier qu’en 1830, il y avait à peu près 5.000 Turcs, 100.000 Koulouglis, 350.000 Arabes et 400.000 Berbères dans cette région du Maghreb où n’avait jamais existé de pays organisé depuis les Romains. Chaque tribu faisait sa loi et combattait les autres, ce que l’Empire Ottoman favorisait, divisant pour régner.

    Faut-il oublier qu’en 1830 les populations étaient sous développées, soumises aux épidémies et au paludisme. Les talebs les plus évolués qui servaient de toubibs (les hakems), suivaient les recettes du grand savant « Bou Krat » (ou plutôt Hippocrate), vieilles de plus de 2.000 ans .La médecine avait quand même sérieusement évolué depuis !

    Faut-il oublier qu’à l’inverse du génocide, ou plutôt du massacre arménien par les Turcs, du massacre amérindien par les Américains, du massacre aborigène par les Anglais et du massacre romano-berbère par les Arabes entre l’an 700 et 1500, la France a soigné, grâce à ses médecins (militaires au début puis civils) toutes les populations du Maghreb les amenant de moins d’un million en 1830 en Algérie, à dix millions en 1962.

    Faut-il oublier que la France a respecté la langue arabe, l’imposant même au détriment du berbère, du tamashek et des autres dialectes, et a respecté la religion (ce que n’avaient pas fait les Arabes, forçant les berbères chrétiens à s’islamiser pour ne pas être tués, d’où le nom de « kabyle » – j’accepte).

    Faut-il oublier qu’en 1962 la France a laissé en Algérie, malgré des fautes graves et des injustices, une population à la démographie galopante, souvent encore trop pauvre, – il manquait du temps pour passer du moyen âge au XX ème siècle – mais en bonne santé, une agriculture redevenue riche grâce aux travaux des Jardins d’Essais, des usines, des barrages, des mines, du pétrole, du gaz, des ports, des aéroports, un réseau routier et ferré, des écoles, un Institut Pasteur, des hôpitaux et une université, la poste… Il n’existait rien avant 1830. Cette mise en place d’une infrastructure durable, et le désarmement des tribus, a été capital pour l’Etat naissant de l’Algérie .

    Faut-il oublier que les colons français ont asséché, entre autres, les marécages palustres de la Mitidja, y laissant de nombreux morts, pour en faire la plaine la plus fertile d’Algérie, un grenier à fruits et légumes, transformée, depuis leur départ, en zone de friche industrielle.

    Faut-il oublier que la France a permis aux institutions de passer, progressivement, de l’état tribal à un Etat nation, et aux hommes de la sujétion à la citoyenneté en construction, de façon, il est vrai, insuffisamment rapide. Le colonialisme, ou plutôt la colonisation a projeté le Maghreb, à travers l’Algérie, dans l’ère de la mondialisation.

    Faut-il oublier qu’en 1962, un million d’européens ont dû quitter l’Algérie, abandonnant leurs biens pour ne pas être assassinés ou, au mieux, de devenir des habitants de seconde zone, des dhimmis, méprisés et brimés, comme dans beaucoup de pays islamisés. Il en est de même de quelques cent mille israélites dont nombre d’ancêtres s’étaient pourtant installés, là, 1000 ans avant que le premier arabe musulman ne s’y établisse. Etait-ce une guerre d’indépendance ou encore de religion ?

    Faut-il oublier qu’à notre départ en 1962, outre au moins 75.000 Harkis, sauvagement assassinés, véritable crime contre l’humanité, et des milliers d’européens tués ou disparus, après ou avant, il est vrai, les excès de l’O.A .S., il y a eu plus de200.000 tués dans le peuple algérien qui refusait un parti unique , beaucoup plus que pendant la guerre d’Algérie. C’est cette guerre d’indépendance, avec ses cruautés et ses horreurs de part et d’autre, qui a fondé l’identité algérienne. Les hommes sont ainsi faits !

    Monsieur le Président, vous savez que la France forme de bons médecins, comme de bons enseignants. Vous avez choisi, avec votre premier ministre, de vous faire soigner par mes confrères du Val de Grâce. L’un d’eux, Lucien BAUDENS, créa la première Ecole de médecine d’Alger en 1832, insistant pour y recevoir des élèves autochtones. Ces rappels historiques vous inciteront, peut-être, Monsieur le Président, à reconnaître que la France vous a laissé un pays riche, qu’elle a su et pu forger, grâce au travail de toutes les populations, des plus pauvres aux plus aisées – ces dernières ayant souvent connu des débuts très précaires -. La France a aussi créé son nom qui a remplacé celui de Barbarie. Personne ne vous demandera de faire acte de repentance pour l’avoir laissé péricliter, mais comment expliquer que tant de vos sujets, tous les jours, quittent l’Algérie pour la France ?

    En fait, le passé, diabolisé, désinformé, n’est-il pas utilisé pour permettre la mainmise d’un groupe sur le territoire algérien ? Je présente mes respects au Président de la République, car j’ honore cette fonction.

    Un citoyen français,

    André Savelli,

    Professeur agrégé d’Histoire au Val de Gr?ce.

  20. Signorisssima dit :

    Il y a longtemps que je cherche à comprendre pourquoi les Français sont si gênés par les musulmans en France alors qu’ils ne l’étaient pas du tout qd ils se trouvaient en Algérie. Ils devaient s’y trouver très bien puisqu’ils ont eu tant de mal à la quitter. C’est vrai qu’ils l’avaient modelée à leur mesure. De même pour l’Afrique Noire et autres colonies.
    Dès l’instant que l’indigène était dans sa case, travaillait pour le blanc tout était bien dans le meilleur des mondes. Mais le monde a changé : les gens bougent. Les Français mangent chinois, japonais, merguez, couscous, etc…..Et bientôt les immigrés de quelque origine qu’ils soient ne voudront plus faire les boulots que les bon Français ne veulent pas faire. Trop dévalorisant pour eux.
    C’est bien triste tou ça
    Une fille d’immigrés « européens ».

  21. youcef dit :

    sitodepeluche :
    Tu dis que tu ne comprends rien en politique, je ne suis pas expert non plus,seulement saches que l’algerie etait colonisée et a chassé l’envahisseur ce qui est normal.
    les algeriens qui sont en france sont en situation réguliere et leurs demandes sont faites dans les differentes prefectures.
    de quel confort tu parles??
    le petrole appartient aux algeriens pas aux autres.
    un peu de bon sens;

  22. DOMINIQUE dit :

    Comme le France n’a pas reagi rapidement contre la deportation des Juifs etrangers, puis des Juifs francais, Elle n’a pas reagi rapidement quant a sa transformation en cours, a devenir prochainement un etat musulman.
    En 1977 , un ministre proposait de regler 10.000 Frs par famille musulmane, retournant en Algerie…
    Puis aucune mesure pour endiguer le flot des emmigrants d’Afrique du Nord.
    C’est peut etre trop tard pour renverser la tendance… et il faudra faire avec !
    Pour les Juifs de France , ils pourront toujours se refugier en Israel , si besoin de securite , il y avait !
    Mais les Francais catholiques ou autres , ou iront- ils se refugier lorsque la majorite francaise sera devenue musulmane ?!…

  23. Georeine dit :

    POUR AVIVA,
    Mon explication… ( entre les lignes )
    J’ai simplement commenté en quelques mots les remarques du Géneral De Gaulle.
    en m’ adressant aux personnes concernées c’est à dire à mes coreligionnaires afin qu’ ils prennent conscience des événements….. ( Traduction )
    a bon entendeur……. = VOUS AVEZ COMPRIS !….
    OUVREZ les YEUX ….. = PRENEZ CONSCIENCE DE CE QUI SE PASSE !….
    et AGISSEZ avant qu’ il ne soit trop TARD !!…… = QU’ ATTENDEZ VOUS POUR RENTRER A LA MAISON ( De Faire Votre Alya ) tant que vous avez la possibilité de le faire sans probleme et avant qu’ il ne soit trop TARD……
    Pensez à l’ avenir de vos Enfants et de vos Petits Enfants
    Pour ma part j’ avais pris conscience à l’ époque de ce qui se passait en France et en Europe. , et cela n’a fait qu’ empirer depuis …
    Je vis en ISRAEL, Nous avons fait notre Alya il y a 10 ans.
    Je ne porte pas la Kipa, mais nous sommes heureux de vivre en ISRAEL  » Chez NOUS  »
    Libre et sans Contraintes
    Un plaisir que j’ apprécie , C’est de pouvoir souhaiter CHABBAT
    CHALOM ou HAG SAMEAH à haute voix sans avoir à regarder qui me côtoie , C’était impossible de le faire ouvertement à Marseille dans un magasin ou dans la rue.
    Cordial Chalom,
    CHANA TOVA

  24. Arnold Lagémi dit :

    POUR ALAIN
    Votre commentaire m’a tellement intéressé qu’il m’a inspiré un article « POURQUOI DE GAULLE ETAIT IL ANTISIONISTE? » que j’ai transmis à Yossi. Merci de me dire si après lecture, vous nuancez, ce que j’espère, votre jugement sur de Gaulle qui pour être assurément antisioniste n’était pas, pour autant, antisémite, loin s’en faut!
    Je vous remercie bien vivement, Cher Alain, et vous assure de mon très cordial chalom.

  25. Alain dit :

    Pour Arnold Lagémi
    je vous cite :
    « Mais rien dans la vie, les actes ou les discours de de Gaulle, ne permettrait de supposer un soupçon d’antisémitisme;… »
    Quand de Gaulle dit dans son fameux discours de 1968 ou 1969, parlant des juifs : « peuple d’élite,sûr de lui-même et dominateur… » de qui parle-t-il? Non pas des israéliens uniquement mais du peuple juif dans son ensemble éparpillé sur toute la surface du globe. Et de Gaulle avait un langage très précis et savait très bien ce qu’il disait. S’il ne s’agit pas là d’un propos antisémite alors je me demande ce qu’est l’antisémitisme! Par ailleurs ce fameux discours que je vous invite à relire est lorsqu’on le lit avec attention plein de propos antisémites. Avant ce discours la presse française était très favorable à Israël et depuis, peu à peu, elle a viré de bord. De Gaulle porte la responsabilité du retour de l’antisémitisme en France. Il a permis aux ennemis des juifs de relever la tête et de trouver des arguments pour pouvoir mieux attaquer.

  26. Ositodepeluche dit :

    Je ne comprends rien en politique, mais je me pose toujours la question suivante : Pourquoi les algériens ont voulu l’indépendance, pourquoi ont ils renvoyés les français d’algérie, et maintenant ils s’installent massivement en France ?
    Deuxième question : Pourquoi l’Algerie ne devient pas un département français d’Outre mer ? ainsi les français auront le pétrole, et les algériens le confort et la démocratie qu’ils n’ont pas chez eux. N’y a t’il pas un homme politique algérien qui y pense ?

  27. Arnold Lagémi dit :

    POUR AVIVA
    Bonne rentrée, votre forme éblouissante laisse présager une participation pleine de surprises et rebondissements.

    POUR ALAIN
    Ces propos du général de Gaulle doivent être remis à leur place. Leur auteur fait partie d’une génération à qui on a enseigné que « la France est fille aînée de l’Eglise. » Que ces paroles traduisent un anti judaïsme farouche ne fait pas de doute. Que cet « enseignement de la haine »comme le désignait Jules Issac soit devenu un anti sionisme véhément et que de Gaulle en reste l’initiateur est probable. Que cette attitude pour le moins réservée ait servi de support à une appréciation regrettable vis à vis des misérables Juifs polonais que vous citez est aussi possible.
    Mais rien dans la vie, les actes ou les discours de de Gaulle, ne permettrait de supposer un soupçon d’antisémitisme; le général ayant, entre autres,à ce sujet, rétabli les droits que d’autres, avaient honteusement supprimés. Si l’antisémitisme a souvent commencé par l’anti judaïsme, la critique de la religion juive ne mène pas forcément à l’antisémitisme.

  28. Alain dit :

    Pensez-vous que la phrase, je cite de Gaulle: « peuple d’élite,sûr de lui-même et dominateur » soit sensée?
    Toujours le même de Gaulle en 1920, à l’époque capitaine, se couvre de gloire en Pologne mais déclare au sujet des Juifs polonais: « Ils grouillent et sont tous épris de trafics ». A l’égard d’une population qui tentait de survivre aux pogroms et dont la grande majorité se trouvait dans un dénuement dramatique, ce jugement se révèle un peu court.Encore une phrase sensée,me direz-vous?
    Alors mon Général votre village ne s’appellera certainement jamais Colombey-Les-Deux-Synagogues mais qui sait,peut-être un jour Colombey-Les-Deux-Mosquées. En tout état de cause,c’est bien parti pour…

  29. FDIDA dit :

    Enfin quelque chose de sensé qui avait été dit par De Gaulle! Parce que pour le reste (Algérie, Israël), il n’avait pas fait preuve de beaucoup d’honnêteté!

  30. titine dit :

    malheureusement le mal est fait.

  31. Aviva dit :

    Merci vivement Yossi pour votre réactivité et votre talent.
    Georeine, je ne voudrais pas dramatiser ni vous faire de peine, mais « IL EST TROP TARD » parce que les bonnes âmes pleines de mansuétude, aveugles et sourdes à tous les niveaux de décision (gouvernement, tribunaux, avocats en mal d’affaires à traiter, associations de gauche etc…) n’ont jamais cessé de jouer aux petits pétainistes de service ; j’ignore d’où vous écrivez, mais je peux vous dire qu’en France, nos gouvernements successifs ont depuis un demi siècle chaque fois rajouté une couche de non sens à la précédente sur le sujet (et d’autres d’ailleurs). Vous ne pouvez plus prononcer les mots « musulman » ou « maghrébin » ou « africain » ni seulement exprimer votre gène devant boubous, voiles, hommes en savates et djellabas traînant désoeuvrés dans les rues ou sur les bancs des parcs publics, ni demander à un maghrébin ou à un africain de ne pas circuler sur les trottoirs à fond en moto pétaradante… etc…etc… sans être aussitôt passible des tribunaux. Un chat n’est plus un chat mais « un ou des jeunes »… les policiers ou les agents de sécurité sont systématiquement pris à parti et ne mettent plus leur nez dans bien des endroits où seules règnent les maffias d’incendiaires, de vendeurs de drogues, de voleurs en tous genres, de receleurs et même de tueurs ! Actuellement, beaucoup de belles et fortes paroles mais les actes concrets et nets, bien visibles ne suivent pas et sont même contrecarrés en toute impunité par toutes sortes de soit-disants responsables en réalité totalement irresponsables.
    Georeine, quand vous dites « AGISSEZ », il faut comprendre qui et comment ? Les conseils et les idées seront les bienvenus et étudiés avec la plus grande attention. Merci par avance.
    Shalom

  32. Georeine dit :

    A bon entendeur…..
    OUVREZ les YEUX et AGISSEZ avant qu’il ne soit trop TARD !!……

Laisser une reponse

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>