pub2011

Département d'Etat américainWashington – Le déficit commercial des États-Unis s’est alourdi pour atteindre 53,1 milliards de dollars, son plus haut niveau en près de trois ans, sous les effets d’un recul des exportations supérieur au déclin des importations.

Le déficit s’est creusé de 4,5 % en juin par rapport à mai, en raison principalement d’une baisse de 2,3 % des exportations, lesquelles ont totalisé 170,9 milliards de dollars.

deficit-usa


Les biens et matériaux industriels menaient le déclin tandis que les exportations de biens de consommation se hissaient à un nouveau montant record de 15 milliards de dollars en juin, selon les chiffres publiés le 11 août par le Bureau de l’analyse économique du ministère américain du commerce.

Malgré la tendance à la baisse, les exportations demeurent l’une des grandes forces motrices de l’économie, a affirmé la ministre du commerce par intérim Rebecca Blank.

« Bien que les chiffres de juin n’aient pas atteint le niveau espéré, les exportations ont progressé à un rythme régulier durant la première moitié de l’année, en croissance de 15,8 % par rapport à l’année dernière », a indiqué Mme Blank dans une note diffusée le 11 août.

Selon le ministère du commerce, les exportations américaines au cours des six premiers mois de 2011 ont totalisé 1.027,9 milliards de dollars, en nette augmentation par rapport aux 887,6 milliards de dollars enregistrés durant la même période de 2010.

L’économie est donc en bonne voie d’atteindre l’objectif que s’était fixé le président Obama, dans le cadre de son programme de redressement économique et de régénération d’emplois, de doubler les exportations avant la fin de 2014.

Les importations des États-Unis ont faibli de 1 % depuis mai pour totaliser 223,9 milliards de dollars, recul largement imputable à la baisse des importations de biens et de matériaux industriels. Toutefois, les importations de produits alimentaires, de fourrage et de boissons ont durant le même temps atteint un nouveau sommet de 9,2 milliards de dollars. La facture des importations s’est trouvée également légèrement allégée par une baisse du cours du pétrole brut.

Les chiffres de juin montrent une balance excédentaire des États-Unis avec Hongkong, l’Australie, Singapour et l’Égypte. Des déficits ont été enregistrés avec la Chine, l’Union européenne, le Mexique, le Japon, l’Allemagne, le Vénézuéla, le Nigéria, le Canada, l’Irlande, Taïwan et la Corée du Sud.

Le déficit commercial a accusé une hausse de 6,2 milliards de dollars par rapport à juin 2010, les exportations ayant augmenté de 12,9 % et les importations de 13 %.

Selon Mme Blank, en « cette période de fragilité de l’économie mondiale », le gouvernement Obama « continuera d’innover afin de soutenir la capacité concurrentielle des entreprises, de stabiliser l’économie, de consolider la classe moyenne et d’accélérer l’embauche dans l’ensemble de la nation ».

Articles similaires

Tags: , , ,

Laisser une reponse

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>