pub2011

Les chiffres que nous communique le Ministère de l’Intégration :

alya-10ans

Depuis 6 ans, loin de voir une augmentation, nous constatons une diminution du nombre d’immigrants arrivant en Israel.
2010 – 1.985 olim
2005 – 2.951 olim
Quelles en sont les raisons ?

Ce qui est encore plus douloureux est le pourcentage de retours : selon certaines sources 20 à 30% des olim retournent en France.
Chaque année ce sont des centaines de familles qui ont tout laissé pour tenter cette merveilleuse aventure qu’est l’Alya et qui retournent en France sur la point des pieds, honteux, déçus et aigris …
Quelles en sont les causes ?

Les chiffres de l’Alya francophone depuis 1919 - cliquez ici

Articles similaires

Tags: , ,

14 Reponses to “Le chiffre de l’alya des Juifs de France ne décolle pas !”

  1. SCORZONI dit :

    Les russes parlent russes entre eux et en votre présence !
    – avant eux et jusqu’a présent, on parle hongrois entre hongrois etc.. yiddish pour tout ashkénaze qui se respecte .
    Faut tout de meme pas se mélanger aux « excités  » pseuos français de netanya ou d’ashdod ou de beer shevaa .
    D’ailleurs chacun chez soi , un bon ashkenaze c’est tel Aviv et alentours
    et un bon Sépharade riche et français ..natanya ashdod
    et Encore sans responsabilités, car la mairie ou la gestion c’est encore pour les russes ou autres pas de sépharades .
    Prouvez moi le contraire !

  2. CHEN dit :

    L’Alya de France ne peut aller qu’en augmentant. Dès l’annonce du nouveau Président de la République, les décisions vont se prendre dès lors que nous savons qui sont les vrais ennemis du peuple juif.

  3. terredisrael dit :

    Cher Jacques
    vous vous posez la bonne question.

    L’Alya est une affaire personnelle …

    Faire son Alya n’est pas une chose si difficile, mais elle se prépare très sérieusement et longtemps avant …

    A 45 ans, l’aspect professionnel et l’aspect financier sont des plus importants.

    Voici des documents qui pourront completer l’information recue …

    http://www.terredisrael.com/IntroAlyaKlita.php

    http://www.terredisrael.com/MOSAlya_2.php

    Beatslaha

    Yossi Taieb

  4. terredisrael dit :

    Cher Jacques
    vous vous posez la bonne question.
    L’Alya est une affaire personnelle …
    Faire son Alya n’est pas une chose si difficile, mais elle se prépare très sérieusement et longtemps avant …
    A 45 ans, l’aspect professionnel et l’aspect financier sont des plus importants.

    Voici des documents qui pourront vous apporter conseil …

    http://www.terredisrael.com/IntroAlyaKlita.php

    http://www.terredisrael.com/MOSAlya_2.php

    Beatslaha

    Yossi Taieb

  5. jacques dit :

    Bonjour,

    Mon ALYAH est en principe prévu le 25 juillet prochain, mais j’avoue avoir des doutes vu tous les commentaires sur la rudesse et le sans pitié des Israéliens, décrivant ce pays pour les OLIMS au début en tout cas presque comme un Enfer! J’ai juste la chance de pouvoir exercer mon métier la bas tout en étant rémunéré par ma boite française (je suis en profession libérale, travailleur indépendant)! On me dit qu’il fait beaucoup d’argent pour pouvoir tenir, j’aurais besoin de vos lumières! Cependant cela fait trois que j’apprends l’hébreux en france et en Israel, même si je le parle pas couramment, je ne me débrouille pas trop mal pour un minimum(ayant pris des cours particuliers de manière intensive et je continue d’ailleurs)!

    Je me pose la question de savoir s’il ne vaut peut être pas mieux vivre pour essayer sans l’alyah pendant quelques temps avant de l’accomplir définitivement! J’ajoute que je suis célibataire (divorcé sans enfants) j’ai 45 ans, et j’enmmene ma mère avec moi, à sa demande! Merci de m’apporter quelques lumières, car j’avoue être en situation de réflexion! Mon envie date d’il y a presque 10 ans, et c’est mon amour d’israel et mon envie de vire dans un pays de juifs et de vivre à l’heure de ma religion qui est l’élément essentiel!

    Pourriez-vous m’éclairer sur ces points? J’ai choisi l’alyah indépendant,alyah ou pas d’ailleurs, j’ai choisi NETANYA pour ma mère et pour une meilleure intégration pour qu’elle ne sente pas perdue!
    merci à tous! PESSAKH SAMEAKH LE KOULAM
    Jacques msika

  6. Josèphe dit :

    l’alya un rêve depuis toujours, un rêve devenu cauchemar avec ma familles.
    la vérité si je ment, le titre d’un film qui résume mon histoire, en vrai et faux……..
    situation: aucun des membre de ma famille ne parle et ne lis l’hébreu

    école:
    ag = agence juive.
    ag: vous pouvez intégré vos enfants dans toute les écoles il y a des classe préparatoire oulpan réponse faux. pas de budget pas d’effectif enfin presque une très bonne nouvel aujourd’hui ma fille a le droit a une heure de cour par semaine ( a Tel aviv ). j’ai trois enfants de plus de dix ans on ma proposer devant la réalité des fait de les inscrire au lycée français, super ! voila l’intégration je je voulais pour mes enfants. j’ai fait plus de 10 école et toujours la même évidence.

    les ministéres:
    ag: dans chaque ministère il y a toujours une personne pour vous aidez, faux et désespèrent.
    plus de quatre mois pour faire de simple formalités administratif.
    les information sur les sites internet sont obsolète et heure d ouverture fantaisiste.
    les ministères sont ouvert uniquement le matin, donc entre 8H et 12h un monde de dingue et aucun respect sur l’ordre de passage… rester magnanime.

    les banques:
    les plus chère du monde!

    le travail:
    un conseille soyez dans la haute technologie ou si non vous pouvez travailler pour 4,5 euro de l’heure net oui vraiment si vous avez un doute je vous conseille le site de l’ AMI . vous pouvez trouver plus ( 5000 nis:mois)soit 1000 euro brut mais vous devez parler trois langues parfaitement et avoir des connaissances et compétence sérieuse a équivalence en Europe vous perdre 5000 euro.

    Oulpan:
    très belle expérience mais jamais après 6 mois vous obtiendrais un hébreu de travail mais de rue.
    confirmer par vos prof. il faut plus de deux ans alors courage …… sauf si vous voulez travailler pour rien.

    habitation:
    tres tres chère, attention aucune norme les agent ressemble a des escrocs petite boutique sur rue sans vitre et d’une élégance a tout épreuve aller voir sur dizengov tel aviv. soyez prudent.

    alors vous devez croire que je n’aime pas mon pays, bien évidement que non je déteste le mensonge.
    la moitié de l’information donner avant mon départ et fausse. voila le problème.
    le taux de l’alya francophone et en chute libre – 11% .
    la désinformation le problème de chaque juif dans le monde et la désinformation des media alors ne l’appliquons pas a nous même.

  7. méfaresh01 dit :

    Chers amis israeliens, je partage l’opinion de « Vered » ci-dessus.
    Par contre, les chiffres auxquels je pense ne sont pas les mêmes.
    En effet, quel que soit le résultat de l’ élection de 2012, la France, sauf miracle, glissera sans cesse vers le statut de pays annexé par l Islam.
    Or, la prise de conscience de ce problème, si elle est nulle ou presque chez nos concitoyens « goyim », se fait jour dans notre communauté. En conséquence, je crois fermement qu’un pourcentage d’entre nous pense qu’après 2012, il FAUDRA prendre une décision.

    Je prends donc le risque de dire que le chiffre de 2000 à 4000 utilisé par « Vered » sera bien dépassé et qu’on atteindra sans doute 2 à 5 fois cette prévision. Un facteur peut être décisif :
    Le nom du candidat élu président……

  8. Vered dit :

    L’aliyah de France a baisse depuis quelques années,mais elle reprendra, au moins a son niveau de 2005, car il est peu probable que la situation en France s’améliore après les élections présidentielles pour la communauté juive.
    Ceci dit, une aliyah de 2000, 3000,même de 4000 personnes par an, ca ne change pas grand chose. L’intégration des juifs venus de France est difficile pour des raisons de différence de mentalité et de niveau de vie, la langue n’est pas le seul problème,et ca ne sert rien d’accuser les uns (olim) ou les autres (Agence Juive).
    Quant aux associations francophones dont parle Mikhal, ou sont-elles ? Autrement, d’accord avec elle pour le reste, pour le profil des olim hadachim actuels.

  9. Dovd'aco dit :

    C’est vrai que c’est dur comme dit le proverbe; avant c’etait touriste maintenant c’est olé Hadash.
    Mais enfin l’agence juive n’a pas à « POUSSER » les candidats à apprendre l’ivrit, ils savent pertinament qu’ici on parle , on ecrit, on lit en hébreu il faut aussi se prendre en main et que le premier mot à apprendre c’est savlanout. pour reprendre une phrase celebre de Kennedy je crois. Ne dites pas: qu’est-ce qu’Israel doit faire pour moi? mais que dois-je faire pour Israel ?
    Maintenant que les francais parlent leur langue maternelle , c’est un peu normal, qu’est- qu’ils parlent les russe entre eux ? avant, pendant, et aprés l’oulpan. et partout en Israel.
    Shabbat shalom

  10. CHEN dit :

    Oui, le plus important est d’apprendre la langue pour ne pas être à la merci des autres. C’est ce que fait une jeune famille,
    depuis un an, en prenant des cours à domicile.
    C’est un bon point pour réussir son alya.

  11. meller danielle dit :

    Apres l oulpan les deux premieres annees etaient les plus dures puis je me suis integrees et le 31 juillet cela va faire 43 ans que j ai fait mon alliah. Mes enfants sont nees ici et a la maison nous ne parlons qu ivrit.Dany de Carmiel

  12. tal dit :

    je veux juste ajouter quelque chose en ce qui concerne les retraites on ne peux pas réellement parler d’intégration car en général ils sont entre eux et c’est leur enfants qui les aident par contre on peut parler d’intégration que lorsque il faut travailler en Israël dans les sociétés israéliennes et avec tous les changements qui en découlent par rapport a la France et

    un point primordial c’est l’oulpan il est indispensable d’apprendre la langue du pays pour tout……

    TAL

  13. amouyal dit :

    bonjour n’y a t il pas aussi un petit manque de preparation , l’agence juive par exemple ne pousse aucunement les candidats (declarés un an a l’avance ) a preparer un oulpan en france alors que cela serait judicieux , par contre le delegué n’oublie pas de preciser de suite qu’on peut construire de bon arrangements en terme de fiscalité ……..

    il faudrait peut etre reinjecter du sionisme a tous les niveaux

  14. vaknin mihal dit :

    etant donne que je vis depuis plus de 35ans cette merveilleuse aventure qui se nomme Alya{apres avoir travaille au ministere de l’integration je continue en tant que volontaire a aider les immigrants des 4coins du monde et bien sur specialement les francophones}je peux parler d’une facon objective de l’Alya francophone.depuis quelques annees nous assistons a une nouvelle alya de France qui se diffencie des anciennes vagues d’alya..il y a d’une part les familles orthodoxes qui s’installent directement dans des regions religieuses{programme de Shalom Vah}ou a Jerusalem…il y a les retraites qui pour la plupart ont deja achete leurs appartemment{Ashdod…Natanya…Jerusalem}et qui a mon avis s’integrent plus facilement vu leur retraite qu’ils recoivent de France..il y a les familles de classe sociale moyenne qui pensent en venant en Israel changer leur qualite de vie mais la elles se heurtent a de nombreux problemes dont le plus chaud est celui de l’habitation{loyer trop eleve..ou achat d’appartemment aussi au dela de leurs moyens}…le mari decide de retourner en France afin de pouvoir surmonter ce probleme…la femme se retrouve seule avec ses enfants qui sentent l’absence du pere et de la degerent tous les problemes…education….divorce{je peux temoigner que ce phenome de divorce aupres des familles francophones n’existe que depuis ces 5dernieres annees.
    les francophones ne sont pas assidus a l’oulpan…ils s’imaginent qu’ils peuvent continuer a vivre en Israel sans apprendre la langue.
    ils se lancent trop vite dans le secteur prive sans connaitre les lois financieres….
    l’etat essaie de faire le maximum avec l’aide des associations francophones qui se sont crees combien de journaux francais avons nous?{a mon avis un peu trop}
    on peut se poser la question comment se sont integres les anciens immigrants sans panier d’integration…sans aucune aide..ils etaient sans doute plus motives…..
    je pourrais encore analyser mais je prefere m’arreter afin de ne pas fournir une polemique.
    personnellement je continurai de tout mon coeur a aider les immigrants a Ashdod
    shabat chalom et moadim lesimha

Laisser une reponse

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>