pub2011

Sans amitié, une vie ne serait pas ce qu’elle est. Vivre sans ami ce n’est pas vivre. ?? ?????? ?? ?????? (Taanit 23)

L’amitié débute par une attirance due à des affinités, non seulement apparentes, mais aussi à la révélation d’une âme ressemblante, où l’on trouve l’écho que l’on cherche.

En Hébreu l’ami ,c’est le Haver ??? mais si l’on change l’ordre des lettres il peut devenir » « herev » ??? c’est-à-dire une épée
car l’amitié a son revers, si elle n’est pas donnée à la personne adéquate. Elle peut être très dangereuse, parce que dans cet élan spontané on découvre à l’autre le plus profond de nous même, toutes nos faiblesses, nos aspirations, nos chagrins, se fiant à sa bonté et sa discrétion . Ces secrets ne seront-ils pas divulgués, comment pouvons- nous en avoir la certitude? Et puis d’un jour à l’autre, ce Haver s’est changé en Herev, cet ami a utilisé tout ce qu’il savait contre nous, et notre âme se retrouve seule et blessée.
C’est ce que l’on dit dans notre prière « : ….Gardes moi d’un mauvais ami ».

Alors qu’une vraie amitié, c’est un attachement avec l’autre, parfois inexplicable. Cette amitié a des liens profonds qui nous apprennent à construire notre vie affective, en s’ouvrant aux autres suivant les occasions.

Elle se développe entre deux êtres, entre un mari et sa femme, entre deux femmes, entre deux hommes, entre une femme et un homme, à un niveau très élevé qui ne touche pas le physique, c’est pur et appartient aux sphères supérieures. Heureux sont ceux qui peuvent la trouver, c’est un des cadeaux, que la vie nous offre, un jour, sans s’y attendre.
Elle peut nous accompagner jusqu’au crépuscule de notre vie, nous apportant la chaleur qui remplacera le châle en laine, qui couvrira nos épaules voutées.
Quand on a un ami, on est là pour le soutenir, le conseiller, sans aucun intérêt, inconditionnellement, parce que nos deux âmes se sont rencontrées, quelque chose s’est tissée entre elles.
Un exemple d’amitié, sans bornes, fut celle de David et Yonatan.
Elle débuta à la suite de la victoire de David qui avait tué le Philistin Goliath (Chemuel chap: 18 verset 3)
« Yonatan fit un pacte avec David, parce qu’il l’aimait comme lui-même » « il retira son manteau et le donna à David, ainsi que son costume et jusqu’à son épée, son arc et sa ceinture »
A ce moment naquit un profond attachement, entre eux, qui dura jusqu’ à la mort de Yonatan. C’était une amitié basée sur l’admiration, l’estime, l’affection, le dévouement, et l’honneur de deux grands guerriers.
A la mort du Roi Chaul et de son fils Yonatan , dans les combats contre les Philistins, David composa cette douloureuse élégie sur Chaul et Yonatan. (Chemuel B Chap.I verset 19)  » ….comment sont-ils tombés les vaillants…. »

Aristote fait une intéressante typologie des différentes sortes d’amitiés, qui sont toujours au goût du jour. Après avoir montré toutes les difficultés rencontrées pour définir l’amitié, il détermine trois grandes sortes d’amitié: l’amitié basée sur l’utile, puis sur l’agréable et enfin sur le Bien. La première, est bien sûr, la plus basse sorte qui est éphémère et ne dure que tant que l’utilité est réciproque. La deuxième, est fragile, puisqu’elle dépend beaucoup des passions. La dernière sorte d’amitié, est évidemment l’amitié idéale puisque totalement vertueuse, chacun aime l’autre pour ce qu’il est.
L’amitié, c’est la joie de partager des moments de bonheur, comme de peine, de partager des loisirs, des idées passionnantes, des secrets. Si nous avons la chance de rencontrer une vraie amitié sur notre chemin, gardons-la précieusement, une amitié sincère peut nous donner la force de vivre.
On pourra terminer ce sujet, si vaste, avec la citation d’Alessandro Manzoni, ( le Comte de Carmagnola)
 » Un des plus grands bonheurs de cette vie, c’est l’amitié ; et l’un des bonheurs de l’amitié, c’est d’avoir à qui confier un secret »
Soyons loyaux, sincères et surtout fidèles, notre amitié n’en sera que plus belle.

Efrate Schreiber
Relations Extérieures
Du Centre CHI.L.D de Haifa (Chi.L.D à HAIFA)
Décembre 2009

Articles similaires

6 Reponses to “L’amitié, c’est capital! Par Efrate Schreiber”

  1. gerard dit :

    Et quelle joie sans bornes de debarquer a Tel Aviv pour quelques mois et la aussi un autre ami fidele connu a l’armee m’attendra au Shouk Hacarmel ! et dans cet endroit magique et pittoresque nous avalerons des falafels avec de la sauce techina ! o que la vie est belle quand nous sommes entoures d’amis de part le monde !

  2. samama dit :

    j’ai retrouvé une amie d’enfance quel bonheur!!!après 60ans rien à changer, nous nous sommes retrouvées comme deux petites filles, que cette amitié retrouvée persiste le plus longtemps possible

  3. johnny dit :

    c’est à l’âge adulte que l’on se fait de vrais amis enfin c’est mon cas.j’ai des amis aisés et je les aime pour eux pas pour leur fric et j’en ai d’autres pas très riches et remplis d’amour.Où sont passés les amis d’enfance? certains sont morts d’autres sont partis sans laisser d’addresse.

  4. efrate dit :

    a mes cheres amies Josiane et Miri

    merci pour vos reponses elles sont sinceres
    et je vous offre toute mon amitie sincere ecrivez moi !
    efrate@bezeqint.net

  5. miri dit :

    Magnifique!!! superbe et tellement vrai je vous admire pour cette description formidable de l’amitie

  6. NEJAR JOSIANE dit :

    C est vraiment une explication des plus justes sur l amitie, c est une merveilleuse explication.
    je pense que les vrais amities ne se cultivent que dans l enfance et l adolescence et a l age adulte le monde est different il y a trop l interet qui prime.
    KOL TOUV

Laisser une reponse

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>