pub2011

Mercredi soir 9 et jeudi 10 Mai 2012, c’est Lag Baomer.

Tout comme les trois semaines, Le Omer était à l’origine une période joyeuse, entre la fête de la sortie d’Égypte et celle du don de la Torah

Néanmoins, le Talmud (Yevamot 62:2) nous enseigne qu’au temps de Rabbi Akiva, 24.000 de ses étudiants moururent d’une mystérieuse plaie d’origine divine, « parce qu’ils ne se respectaient pas mutuellement ». Les Juifs célèbrent Lag Ba’omer comme le jour où cessa cette plaie.
Certains, dont le Rav Adin Steinsalz (Source : »Personnages du Talmud »), estiment que cette plaie était l’armée romaine, et que la première génération d’étudiants de Rabbi Akiva mourut lors de la révolte de Bar Kokhba, dans laquelle Rabbi Akiva fut une figure majeure.
Peut-être estima-t-il que la défaite de Bar Kokhba trouve sa source dans l’incoordination de ses étudiants, « parce qu’ils ne se respectaient pas mutuellement« .

Cette interprétation rendrait également compte de la coutume d’allumer des feux de joie le soir de Lag Ba’omer, car ces feux étaient utilisés, à l’époque des faits évoqués, comme signaux en temps de guerre. la suite …

Articles similaires

Tags: , , ,

Laisser une reponse

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>