One Comment

  1. 1

    Alain Karsenty

    Que les pâtissiers me pardonnent mais il faut lire:
    « Cerise sur le gâteau et non gâteau sur la cerise » qui me paraît bien entendu, assez délicat, sinon impossible à réaliser.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Propulsé par Simon Amar pour Terredisrael Ltd.
Copyright © 2016 Blog terredisrael.com