6 Comments

  1. 6

    EL ASMAR NATHAN

    A LAURA: Oublie de grâce la pape et le clergé écclesiastique.
    Comme le rappelle Bernard, chrétien baptiste, le Catholicisme est une organisation servant l’argent et le pouvoir. Cela est vrai, la religion a toujours été faite pour servir l’homme, et dont, l’homme est au centre, tel une « idôle ». C’est pourquoi, Yeshua condamna le cercle religieux rabbinique, de l’époque (pharisiens et sadducéens) au 1er siècle. Pour en venir à Yeshua, (de Iesous du grec) et Jésus en français, était JUIF de naissance et d’ascendance juive par la mère Miryam et le père, Yoseph descendant de la lignée du roi David, d’où il fût appelé Fils de David.
    Yeshua n’a jamais été palestinien. La palestine n’existait pas à l’époque de Yeshua, mais la JUDEE et la SAMARIE. Ce ne fût qu’à partir de l’an 134-135 (ap Yeshua), que l’empereur Adrien animé d’un fort assentiment anti sémite, combattant les juifs de toute la Judée ; renomma cette contrée « Syrie paleastina ». Depuis cette date, au fil des siècles, les arabes vivants dans ses contrées, se baptisèrent « palestiniens ».
    Voilà, que Abbas, un arabe palestinien et descendant des philistins, est animé des mêmes idéaux mensongers, que le fût son prédécesseur, l’empereur Adrien.
    Ce peuple arabe palestinien est en réalité un peuple de moins que rien.

  2. 5

    Déborah ceschi

    Si JESUS était palestinien, pourquoi tant de chrétiens , catholiques, maronites ou autres, sont ils persécutés, tués dans les pays musulmans? Une autre question, l’Arabie saoudite, finance des mosquées partout en France, où des imams disent qu’il faut convertir , les infidèles « français » par la force ou les tuer, Si les chrétiens français, veulent construire des églises, des temples en arabie saoudite, qu’arrivera t-il à ces édifices? Quels seront les persécutions ou mises à mort infligées aux chrétiens de l’arabie saoudite, ou autres pays arabes, quels seront les tolérances vis à vis du respect du aux chrétiens dans ces pays? Réponse: NULLES!
    Et l’on parle de tolérance d’une religion qui veut spolier le monde entier de libertés, BRAVO la France! Bientôt nous serons tous islamisés!.

  3. 4

    Tamara

    Si l’Internationale pouvait dire la Vérité, la Vraie, et faire fi du Pétrole régnant, elle n’en serait que grandie et sauverait du marasme qui pourrait surgir, toute personne, de toutes confessions. Mais voilà, le pape et l’Eglise, qui pourraient si ils le voulaient, les représentants des autres religions, les « grands » de ce monde ont décidé d’être sourds et aveugles. Jésus est Juif, et n’a jamais donné les ordres de massacres depuis 2000 ans : c’est l’Eglise qui a sévi par ses actes d’abord, et son silence assourdissant ensuite. Et aujourd’hui, les Islamistes veulent en découdre avec le Peuple Juif qui ne demande que la Paix et la Sérénité, et surtout sa Terre légitime. N’est ce pas M. Abbas qui veut à tout prix refaire l’histoire et qui veut conter à qui veut l’entendre, mille sornettes. Quant à ses consors qui le conseillent, car M. Abbas ne fait et n’annonce rien sans « l’Au dela », ils n’agissent ainsi que par détestation des Juifs. Tamara

  4. 3

    tonkilaron

    Bonsoir. N’est-il pas écrit que le diable est le père du mensonge? Permettez à un membre d’une église réformée baptiste, de rappeler que dans la Bible, et donc dans la réalité, Jésus, fils de Joseph est juif, descendant du roi David. Né à une époque où la Palestine n’existait pas. Le jour de sa naissance est totalement inconnu (on penche pour le printemps en raison de la présence des bergers sur les paturages…???), en tout cas surement pas le 25 décembre, qui est un jour choisi par l’Eglise Catholique pour cacher le fête païenne du jour le plus court de l’année (toutes les fètes catholiques fixes sont là pour couvrir une fête païenne, surtout la toussaint et le jour des morts qui recouvre la fête des morts, païenne, qui n’a rien à voir avec la Bible) Par contre l’évangile de Matthieu est précis sur le lieu de Béthléem.
    Pour la Palestine, je vous invite à consulter la fascinante « Géographie Universelle » d’Elisée Reclus, écrite il y a en viron 130 ans qui ne parle qu’entre guillemets de la Palestine ( tome 9 page 757 et circomvoisines, je m’en suis servi pour écrire un article sur la gestation de l’état d’Israël: allez sur Gallica, ça vaut le coup pour ce rendre compte de l’existance des gens dans la région à cette époque: n’oublions pas que c’était la Syrie, province de l’empire ottoman. PS E Reclus était un anarchiste, ce qui n’ote rien à la valeur de cet ouvrage monumental)
    Dernier détail entendre parler du pape et de sa hiérarchie comme les seuls représentants du christianisme me donne des boutons: ces gens là ne sont que les membres d’une organisation de pouvoir et d’argent, habillés du manteau d’une prétendue religion faite pour les servir(et qui n’est surtout pas le christianisme), et prèts à toutes les compromissions pour un peu plus de pouvoir et d’argent même, et surtout, avec les musulmans (ils s’en f* ce n’est pas eux qui y habitent: ce ne sont que les lampistes de base qui subissent). Pour tout chrétien digne de ce nom le lieu importe peu, il n’est là que pour situer un évènement, mais surtout pas pour être adoré comme le font les catholiques. Pour autant, je respecte ceux qui ne pensent pas comme moi (chacun est libre comme l’a dit l’Eternel: « J’en prends aujourd’hui à témoin contre vous le ciel et la terre: j’ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives » (Deut. 30-19): sous entendu qu’on peut choisir la mort, mais il faudra en assumer les conséquences.
    Pour en revenir monsieur Abbas, je pencherai pour le fait qu’il soit en train d’essayer de créer une nouvelle religion, avec une nouvelle trinité qui vient de sortir du chapeau, il y a de l’avenir là dedans, ça peut lui rapporter gros, il risque quelques problèmes avec ces prédécesseurs (les successeurs d’un certain personnage d’un désert perdu ne sont pas des gens faciles), mais ça peut rapporter gros… Plus sérieusement, il est normal que la république d’Israël soit vigilante par rapport à de tels mensonges, et à travers ce pays c’est nous tous qui devons l’être pour continuer à lutter contre la bète. Amitiés. Bernard

  5. 2

    laura

    Ce n’est pas aux palestiniens d’écrire l’histoire des Chrétiens.
    Les seuls qui peuvent en parler se sont les papes et les évêques.

  6. 1

    laura

    Le seul problème pour les palestiniens, c’est que pour les Chrétiens, Jésus est Juif et rien que juif.
    Les papes et les évèques ne font que le repeter à chaque messe.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Propulsé par Simon Amar pour Terredisrael Ltd.
Copyright © 2016 Blog terredisrael.com