pub2011

Rav Chlomo Aviner

Rav Chlomo Aviner

Je ne vaux pas grand-chose !
Je n’ai jamais rien fait d’important, il ne faut rien attendre de moi !

Mes amis sont admirés, brillants et exercent des professions respectables. Moi, je suis banal, c’est bien triste ! Je ne réussis pas. Personne ne m’estime ni ne me dit : « Félicitations ! » Mais je n’en tiens rigueur ni à Dieu ni aux hommes. Parfois, ils se moquent de moi et me bafouent, je me tais. Même lorsqu’ils ne disent rien, ils n’en pensent pas moins, j’en suis meurtri. Souvent, je leur fais du bien et ils me tournent le dos et m’offensent. Ce n’est pas grave, je me tais.
Pourtant il y a un lieu où je suis quelqu’un, c’est à la synagogue.
Quelqu’un comme tout le monde.
Assis dans un coin, je prie, je lis les Psaumes et j’étudie.
L’Eternel qui m’écoute est content de moi.
Je dis « Amen » et mon PDG le dit aussi.
Le Maître du monde est si grand et nous si petits qu’il n’y a plus de différences entre nous.

J’éprouve ce sentiment d’égalité le Chabbat et les jours de fêtes car comme alors personne ne travaille=, il n’y a ni PDG ni différences sociales, nous sommes tous en chemise blanche.

Mon épouse si délicate est habillée comme une reine.
Elle aime les vêtements pudiques et simples.
Oui, à mes yeux, c’est une reine, la plus belle de toutes les femmes, les jours profanes aussi.
Souvent, je m’étonne de ce que les gens aient pu se marier avec des femmes aussi laides, mais ce ne sont pas mes affaires, j’y pense, c’est tout.
Non seulement elle est la plus belle au monde mais encore la plus délicate et la plus sage.
Il y a tant de gens à problèmes !
Ici-bas, il est une fleur rare, mon épouse, la meilleure preuve que je vaux quelque chose puisqu’elle m’a choisi !
D’ailleurs elle a beaucoup d’estime pour moi.
Apparemment, elle a vu en moi quelque chose d’extraordinaire qui a échappé à tout le monde, à moi aussi. Sa délicatesse et sa sagesse ont rendu son regard pénétrant. Dès lors, que m’importe si hors de chez moi je ne suis rien ! Mon épouse qui me connaît mieux que quiconque fait de moi un roi, et je me demande bien pourquoi !

Bien entendu, ma petite fille si charmante qui ressemble à sa mère m’apprécie aussi. Pour elle, je suis tout. Lorsqu’elle s’accroche à moi, je suis un univers et l’univers a été créé pour moi.

Je souffre que tant de gens ne m’apprécient guère.
Pour eux, je souffre !
Ils n’ont rien compris.
Si sages, en apparence, ils ne connaissent pas la chose la plus simple, celle que mon Dieu et mon épouse connaissent.

Articles similaires

Tags: ,

2 Reponses to “Je ne vaux pas grand-chose ! Un cours du Rav Chlomo Aviner”

  1. Diane dit :

    A lire absolument!!!
    si possible avec humilité et modestie .

  2. meller danielle dit :

    J ai beaucoup aime cet article.Dany de Carmiel

Laisser une reponse

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>