pub2011

Emmanuel Navon

Emmanuel Navon

Alors que nous sommes à la veille du premier tour du scrutin pour les élections législatives, je souhaite à la fois renouveler publiquement mon soutien pour Philippe Karsenty et l’expliquer une dernière fois.

Je ne connais que quatre des dix candidats de la 8e circonscription : Philippe Karsenty, Gilles Taïeb, Valérie Hoffenberg, et Daphna Poznansky. J’éprouve pour chacun d’entre eux le respect et l’estime qu’ils méritent pour leurs actions respectives en faveur d’Israël. Mon soutien pour Philippe Karsenty ne constitue pas un désaveu ou une sous-estimation des réalisations des autres candidats. Je soutiens Philippe Karsenty parce qu’il est le seul candidat dont les positions sont compatibles avec celles de la Droite israélienne.

L’UMP et le Parti Socialiste (qui soutiennent officiellement Valérie Hoffenberg et Daphna Poznansky) s’opposent sur presque tous les sujets mais leurs positions respectives sur le conflit israélo-arabe sont identiques à quelques détails près. Ces deux partis soutiennent la création d’un État palestinien en Judée-Samarie, considèrent que les communautés juives de Judée-Samarie sont illégales, en appellent au partage de Jérusalem, à une « solution » au problème des réfugiés palestiniens, et à un retrait israélien du plateau du Golan. Quant à Gilles Taïeb, il affiche ouvertement le soutien de Shaoul Mofaz, le chef du Parti Kadima. Shaoul Mofaz a voté en faveur de la destruction du Goush Katif, et il a déclaré au New York Times en avril dernier qu’il était en faveur de la création d’un État palestinien sur la totalité de la Judée-Samarie et pour l’expulsion des Juifs de Judée-Samarie.

En tant que membre du Comité central du Likoud et en tant que candidat aux primaires du Likoud pour les prochaines élections à la Knesset, je suis fermement opposé à ces positions scandaleuses et dangereuses. Certes, le Premier Ministre Benjamin Netanyahou a publiquement accepté la création d’un État palestinien dans son « Discours de Bar-Ilan » (en juin 2009), mais sa prise de position est contraire à la Constitution du Likoud ainsi qu’à la résolution adoptée par le Comité central du Likoud en mai 2002. Le Premier Ministre n’a jamais obtenu l’aval de son Parti sur le Discours de Bar-Ilan et, personnellement, je m’oppose à la création d’un 23e État arabe dans le cœur de la patrie du Peuple juif.

Philippe Karsenty est le seul candidat qui n’est pas associé à des partis ou à des hommes politiques qui en appellent à la création d’un État palestinien en Judée-Samarie. Il est le seul candidat dont les positions sont conformes à celles du Likoud, et c’est donc pour lui que le Camp national en Israël doit voter.

Le deuxième tour des législatives aura lieu le 17 juin, soit la veille d’un vote crucial qui doit se tenir à la Knesset. Dans ce vote, les députés devront se prononcer sur la légalisation à posteriori du quartier « Oulpena » à Beit-El. Si la loi ne passe pas, cinq immeubles de plusieurs étages seront détruits et des dizaines de familles seront expulsées de leurs appartements –des appartements construits par le Gouvernement israélien et achetés en bonne et due forme par leurs propriétaires.

Shaoul Mofaz a déclaré qu’il votera contre cette loi, et donc qu’il votera pour la destruction de ces immeubles et pour l’expulsion cruelle et insensée de ces familles –de la même manière qu’il vota pour la destruction du Goush Katif. L’UMP et le Parti socialiste considèrent également que ces immeubles font partie d’une « colonie illégale » et doivent être détruits.

Comment, donc, peut-on voter pour des candidats soutenus par Kadima, l’UMP ou le PS lorsqu’on appartient au Camp national en Israël ?

Philippe Karsenty est le seul candidat qui n’est pas associé à des partis français ou israéliens qui soutiennent la destruction du quartier « Oulpena » à Beit-El. Il est le seul candidat à déclarer ouvertement la vérité, à savoir que « l’État palestinien » existe déjà en Jordanie et que la création d’un deuxième État palestinien en Judée-Samarie constituerait un acte d’épuration ethnique contre les Juifs.

J’en appelle donc à tous les Franco-Israéliens qui se reconnaissent dans le Camp national à voter pour Philippe Karsenty.

Par Dr. Emmanuel Navon – JSSNews
Emmanuel Navon est Professeur de Relations Internationales à l’Université de Tel-Aviv et candidat aux prochaines élections à la Knesset.

Source : http://jssnews.com/

Articles similaires

Tags: , , , , , ,

Laisser une reponse

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>