pub2011

israel & Moyen Orient - Ambassade d'Israel en France

Contexte général et international.   Course contre la mort en Syrie. L’actualité  française est aujourd’hui dominée par le sauvetage des deux journalistes français.  Si les médias français se félicitent de cette heureuse nouvelle, ils soulignent avec force combien la mort et la peur pèsent toujours sur des milliers de personnes des villes rebelles en  Syrie. SOS signatures pour le FN. Au niveau politique, la visite sous les « huées socialistes » du candidat Sarkozy jeudi à Narbonne fait l’objet de nombreux commentaires et condamnations, à droite comme à gauche. L’appel lancé hier par Marine Lepen aux Maires de France est aussi fortement relayé par les médias.  Au niveau international, la répression sanglante en Syrie,  les élections présidentielles en Russie et parlementaires en Iran font l’objet d’une attention particulière.       

Il neige sur la capitale d’Israël, Jérusalem

jerusalem-neige


La France contre la Russie de Poutine. Le titre de Une du quotidien catholique la Croix résume la tendance éditoriale française de cette semaine : «  La Russie prisonnière de Poutine ». Malgré l’hostilité croissante de l’opinion russe, Vladimir poutine devrait en effet redevenir dimanche, dès le 1er tour, Président de la Russie. Au niveau international, les Russes semblent être en accord avec la politique du bras de fer avec l’Occident, comme au temps des blocs Est-Ouest, au niveau intérieur : si l’économie libérale crée des richesses, leur répartition reste très inégale.

Le recul des valeurs démocratiques. Les nombreux reportages multidiffusés cette semaine sur radio France ou sur Arte insistent particulièrement sur la censure, la corruption et la régression des libertés d’expression et d’opinions. 

Israël en France. La couverture de l’actualité israélienne est aujourd’hui trop faible pour être traitée d’un point de vue éditorial représentatif. A Noter.  4 Israéliens sur 5 estiment qu’Israël ne doit pas attaquer seul l’Iran en cas d’une éventuelle option militaire. 42 % des Israéliens  considèrent l’aide des USA comme indispensable. (20 minutes)

 Dossier nucléaire iranien.   Les médias français ont peu traité cette semaine et le plus souvent de manière stigmatisante contre Israël ce dossier diplomatique majeur de l’agenda mondial.  

Elections législatives en Iran. 48 millions d’électeurs. 290 députés à élire. 3.400 candidats   
Le test des urnes ? Pas d’espoir de changement selon les médias français,  l’opposition ayant été consciencieusement laminée (La Croix). Pour éviter tout débordement, du type de la vague verte en 2009,   les autorités iraniennes ont fait savoir que ces élections se dérouleraient sous haute sécurité.

Une victoire assurée pour les ultras conservateurs indique entre autres le Figaro,  pour qui il s’agit d’une lutte de pouvoir entre le Président Ahmadinejad et le Guide suprême, l’ayatollah Khamenei.  

Une élection aux enjeux nucléaires ? Pour l’instant, les analystes et médias français considèrent que les résultats de ces élections parlementaires n’auront pas d’influence sur la position iranienne concernant son programme nucléaire militaire.  

Moyen-Orient.  Syrie.  Les deux journalistes français hors de danger. Exfiltrés au Liban, ils ont été pris en charge par l’Ambassade de France. Le président Sarkozy remercie les démocrates syriens et ceux des pays voisins. 

Les syriens aux portes de l’enfer. Comme de nombreux quotidiens aujourd’hui,  20 minutes accord  aujourd’hui une double page aux témoins de la répression du régime de Damas.

L’armée d’Assad a repris le contrôle de Homs. Un tournant ? La fin d’une bataille emblématique. Que va-t-il se passer? Vers la guerre civile, comme chercherait à la déclencher le clan Assad (Sébastien Laugénie, France Inter). 

Médias et opinion publique. Les médias français sont chaque jour mobilisés pour dénoncer et informer de l’horreur de la répression en Syrie. Si l’opinion est alertée, il faut noter l’absence de manifestations publiques de soutien à l’opposition syrienne dans le monde arabe et en Europe. Ce paradoxe entre la mobilisation extrême des médias et la mobilisation populaire inexistante est peut être la cause de l’impuissance diplomatique des pays engagés à résoudre ce conflit

A Noter. La Croix met en évidence un sujet peu évoqué dans les médias français. L’afflux de réfugiés syriens déstabilise les pays limitrophes, comme le Liban, la Jordanie et la Turquie.  

Les sujets non traités dans les médias français

Les médias français traitent aujourd’hui de peu de sujets d’informations retenus par les médias israéliens.

Contexte Proche et Moyen-Orient 

Terrorisme. Le Sud d’Israël à nouveau bombardé par les Palestiniens.  3 nouveaux obus palestiniens lancés depuis Gaza se sont abattus sur Israël. Les médias israéliens constatent que depuis le début de l’année, plus de 50 roquettes palestiniennes se sont abattues sur Israël, sans qu’aucune condamnation de l’ONU ne dénonce ces actes quotidiens de terrorisme.

????? ??????

Il neige sur la Capitale d’Israël. Depuis plusieurs jours, les médias israéliens consacrent leur Une à un phénomène rare en Israël : de la neige à Jérusalem. Ce week-end devrait voir une grande affluence dans la capitale d’Israël,  car il est de coutume que les habitants de Tel-Aviv viennent à Jerusalem non seulement pour voir, mais pour rapporter de la neige à Tel-Aviv.

 

????? ???? ???????? (?????: ???? ???????', ????? 24)

 

Dossier nucléaire iranien.  « L’Iran continue à avancer rapidement et avec arrogance dans son programme nucléaire, en méprisant totalement les décisions de la communauté internationale ». Pour les médias israéliens, les dernières déclarations du 1er ministre Netanyahou indiquent le message qu’entend porter Israël au président Obama. 

« Toutes les options sont sur la table«  répètent les USA par la voix du Porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney. Mais de prévenir aussi : “Il y a toutes sortes de conséquences potentielles à davantage d’activités militaires dans la région et en particulier en Iran ».

Le chaud et le froid. Les médias israéliens tentent de percevoir les prises de positions réelles à travers des déclarations parfois contradictoires. C’est ainsi qu’avant le discours attendu devant l’Aipac, la presse israélienne se fait l’écho des dernières déclarations de B. Obama,  rappelant que les populations arabes ont, depuis des années  été exposées à des rhétoriques anti-israéliennes et antisémites. « L’un de nos objectifs à long terme dans cette région est de faire en sorte que l’engagement sacro-saint que nous avons vis-à-vis de la sécurité d’Israël ne se traduise pas seulement en lui fournissant les capacités militaires dont il a besoin, pas seulement en lui permettant le genre de supériorité militaire nécessaire dans une région très dangereuse ». Des propos que confirme le président Shimon Pérès selon qui les liens de sécurité entre Israël et les USA, sont les meilleurs que nous n’ayions jamais eus.

Elections en Iran. Contrairement aux médias français, la presse israélienne considère que si les deux principaux dirigeants iraniens s’opposent en politique intérieure, sur le volet nucléaire, leur position est commune et partagée.

Iranian election officials at the ballot.

 

Corée du Nord, exemple ou contre exemple ?  La presse israélienne souligne  les différences d’interprétations de cet événement par les membres du gouvernement. C’est ainsi que Danny Ayalon, le vice-ministre israélien des Affaires étrangères,  considère que l’annonce d’un gel du programme nucléaire nord-coréen ne pouvait pas servir de modèle pour l’Iran. »La Corée du Nord a déjà franchi le cap de la capacité nucléaire, et nous ne voulons certainement pas que cela arrive en Iran ».

 David Banoun – Responsable de l’Analyse des Médias

Articles similaires

Tags: , ,

Laisser une reponse

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>