pub2011

Image de prévisualisation YouTube

Source : Newsletter de l’Ambassade de France en Israel
Il y a une réponse aux Qassam / Yossi Yehoshoua & Yaron Sasson – Yediot Aharonot

La réponse aux Qassam est désormais disponible : les forces de sécurité ont achevé la dernière série d’essais du système Dôme de Fer, conçu pour intercepter les missiles et les roquettes de courte et moyenne portée. Selon des responsables de haut rang de la défense et de Tsahal, ces essais ont été courronés de succès.

Le système Dôme de Fer est destiné à protéger le territoire israélien des missiles et des roquettes dont la portée ne dépasse pas les 70 kilomètres, qu’il s’agisse de roquettes Qassam tirées depuis Gaza ou des Katioucha ou Grad lancés depuis le Liban. Il a été développé dans le cadre du plan de défense à plusieurs niveaux des forces de sécurité, un plan qui comprend également le système « Sceptre Magique » contre les missiles de moyenne portée et le système Flèche pour la longue portée.

La dernière série d’essais a été précédée par une autre effectuée il y a six mois, mais les essais de ces dernières deux semaines, conduits dans le Néguev, étaient les plus complexes jusqu’à présent et comprenaient des tirs parallèles vers des cibles civiles d’un grand nombre de salves de roquettes de types Fajr, Grad et Qassam. Rafael (l’autorité israélienne de développement d’armements et de technologie militaire) et le ministère de la Défense sont particulièrement satisfaits de la capacité de Dôme de Fer à intercepter plusieurs roquettes tirées parallèlement de directions différentes. Le système est également capable de calculer la trajectoire du projectile ennemi et d’éviter le lancement d’un contre-missile s’il estime que le projectile ennemi va tomber sur une zone inhabitée.

Les deux premières batteries devraient intégrer le dispositif de la défense aérienne de l’armée de l’air dès novembre prochain, et selon des responsables de la défense, une seule batterie est capable de défendre la ville de Sdérot contre les roquettes. Toutefois, on n’envisage pas à ce stade de déployer ces batteries dans les régions limitrophes de la bande Gaza, car en ce moment aucune menace concrète ne pèse sur cette zone. Elles n’y seront déployées qu’en cas d’escalade exceptionnelle. Cette décision est basée sur des considérations opérationnelles et sur le fait que le tir d’un seul missile ennemi risque de révéler l’emplacement exact de la batterie, ce qui révélera quelles localités sont protégées et lesquelles ne le sont pas. En cas d’escalade, il est facile de déployer ces batteries rapidement.

Le président du conseil régional d’Eshkol, limitrophe de Gaza, a réagi durement à la décision de ne pas déployer Dôme de Fer dans le sud. « Le gouvernement doit respecter sa propre décision et ne pas abandonner les habitants », a-t-il déclaré. Les habitants des cinq conseils régionaux limitrophes de la bande de Gaza envisagent de déposer un recours devant la cour suprême suite à cette décision./.

Articles similaires

Tags: , , , , ,

Une Reponse to “Il y a une réponse aux Qassam …”

  1. guedj dit :

    Le prix d’une vie !
    On connaissait la Dame de fer. Voilà le Dome de fer, un moyen de défense sophistiqué et coûteux pour déjouer les missiles de l’ennemi. Cerise sur le gâteau, si l’on peut dire,ce système de défense est capable de déceler si le missile à neutraliser risque de tomber sur des zones habitées et c’est important si l’on compare le prix estimé d’un Quassam de base et celui de Dâme de Fer…
    L’Etat hébreu ne recule pas devant la dépense, lorsqu’il s’git de protéger sa population. Et on le sait, déjà, depuis les négociations pour échanger Guilad Schalit à des centaines de terroristes palestinien…
    Marc Guedj

Laisser une reponse

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>