pub2011

gunter-grass

« Le poète allemand Günter Grass sera interdit d’entrer en Israël », affirme le ministre de l’Intérieur Eli Yishai dimanche, après que ce prix Nobel ait écrit un poème controversé accusant Israël de menacer la paix mondiale. Yishai a affirmé à JSSNews avoir déclaré Grass, 84 ans, «persona non grata.» Le ministre a utilisé une loi autorisant le ministère de l’Intérieur d’interdire l’entrée aux anciens nazis. Grass a servi dans la SS pendant la seconde guerre mondiale.

« Les poèmes Grass sont des tentatives pour inciter à la haine envers l’Etat et le peuple d’Israël, et, ce faisant, favorise l’idéologie à laquelle il donna l’expression, quand il portait l’uniforme SS », a déclaré Yishai à JSSNews. « S’il veut continuer à disperser ses œuvres haineuses, je propose qu’il le fasse en Iran, où ils auront un public favorable. »

La fureur a commencé la semaine dernière avec la publication d’un poème de Grass, qui dénonce Israël comme étant « la plus grande menace à la paix mondiale » et qui « cherche à anéantir la nation iranienne. »

Le ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman, s’est lui aussi plaint de ce nazi. « Afin de se faire de la publicité et de vendre quelques livres, il est prêt à sacrifier une fois de plus les Juifs, » a expliqué Lieberman lors d’une conférence de presse ce matin.

L’Iran a d’ailleurs salué, samedi, le Prix Nobel de littérature allemand. Dans une lettre adressée à « l’écrivain distingué Günter Grass », le vice-ministre de la Culture Javad Shamaqdari a rendu hommage à l’écrivain allemand pour avoir « dit la vérité », et a espéré que cela « réveillera(it) la conscience occidentale endormie », selon les médias iraniens.

Né en 1927, à Dantzig, Grass est enrôlé dans les jeunesses hitlériennes à 15 ans. Il s’engage dans le service armé, et est affecté à une batterie antiaérienne comme auxiliaire de la Luftwaffe, puis au service du travail du Reich, avant son incorporation comme « fantassin porté » dans la Waffen SS, en octobre 1944. Mais Grass n’a révélé ce pan de son histoire qu’en 2006.

La presse israélienne, de gauche comme de droite, a condamné la publication du poème. En Allemagne, le quotidien berlinois Die Welt titrait en Une mercredi « Günter Grass, l’éternel antisémite ». D’autres commentateurs se sont interrogés sur la sénilité de l’écrivain âgé de 84 ans.

Lola Perez – JSSNews

Source : http://jssnews.com/

Articles similaires

Tags: , , , ,

Une Reponse to “Günter Grass, l’éternel antisémite, persona non grata en Israël Par Lola Perez”

  1. simonviolet dit :

    pourquoi est-ce qu’il se met à délirer de la sorte?
    je le comprends quand il parle de katyn ou des millions de civils allemands réfugiés ,violés ou tués et qui n’étaient pas tous coupables,et qui sont aussi des victimes,mais pourquoi raconter n’importe quoi sur israel,la detsruction de l’iran,c’est de la provocation ou de la sénilité

Laisser une reponse

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>