pub2011

Jérusalem-capitale (Israël)  Pierre Caïn  

Yom Hashoah est un deuil  national.  Il ne doit pas être célébré dans le silence.

Bien au contraire, disent nos maitres, il faut saisir l’occasion pour s’exprimer. C’est fait largement depuis deux jours sur toutes les chaines de l’audio visuel, et au cours des cérémonies commémoratives de la Shoah .

Le Sage de  Kohelet dit : ‘Il y a un temps pour tout.. un temps pour se taire et un temps  pour parler ‘

Alors parlons…

Le Chef d’état-major de l’Armée d’Israël , Benny Gantz assure à l’occasion de Yom HaShoah, que «le souvenir de la Shoah guide Tsahal à chaque instant et conduit les troupes à la victoire à chaque fois.» (… )

Tsahal tire de la mémoire de la Shoah une force militaire et une éthique qui nous guident à chaque instant et nous a conduit de victoire en victoire. Cette alliance inébranlable du corps et de l’âme nous a toujours été chère, et particulièrement ces derniers temps. Le souffle révolutionnaire remet en cause la stabilité du Moyen-Orient et donne lieu à une situation complexe avec l’ouverture de nouveaux fronts et à une réalité où Israël et les Juifs dans le monde sont la cible d’attaques.

En tant qu’enfants, petits-enfants et arrière petits-enfants de survivants de la Shoah, nous nous tenons maintenant debouts en uniforme de Tsahal, l’Armée de Défense d’Israël, pour protéger l’État d’Israël : une nation qui a été et qui est toujours l’essence même de nos espoirs et de nos rêves.

En ce jour, nous renouvelons notre serment à ceux qui ont vécu les horreurs de la Shoah et la promesse que le peuple juif ne sera plus jamais sans défense. (lire en pièce jointe )

Shaul Oren  arrivé à Auschwitz en 1943 et vivant en Israel depuis 1968 ,

écrit dans son livre ‘Comme un feu brûlant’ (1) :

Je cite :

‘S’il y a eu cette catastrophe, la plus grande de tous les temps,  si tant de souffrances ont atteint  tant d’hommes peut-on l’ignorer ? Qu’en est –il de l’avenir ?

Les  hommes  qui l’ont subie n’y étaient  pas préparés, mais le sommes – nous  davantage  à présent ?

Alors il faut savoir que ceux qui l’ont perpétrée étaient des hommes mariés , pères de familles , disciplinés  et respectueux de leurs supérieurs , fréquentant l’église ou le temple.  Des hommes qui avaient appris les règles de la bienséance et de la  morale, qui aimaient les arts , la musique et la philosophie. C’étaient des hommes civilisés qui volaient  et tuaient sans pitié., avec hargne et zèle, en utilisant tous les moyens de la science et de la technique : la propagande pour le mensonge et la haine, le gaz pour étouffer, la médecine pour stériliser  et faire des expériences humaines

Je cite toujours :

Toute la catastrophe s’est produite au  niveau de l’homme.

Les hommes ont  tout fait  de leurs propres mains  ou de leur silence.

Tout aurait pu   être arrêté   à n’importe quel moment.

Pour cela il aurait fallu être    formé et informé,    mais c’était le désert….

On doit savoir   que le remède existe,  où on peut le  trouver

et que sans lui le mal peut renaître,   se développer sans aucun frein    et engendrer  des catastrophes semblables.

Les survivants doivent faire tout leur possible pour que de telles horreurs ne se reproduisent pas, afin d’accomplir le vœu des victimes , de telle manière que leur souffrance et leur mort n’aient pas été vaines , mais qu’au contraire elles aient fait avancer l’humanité vers une réparation profonde et complète. »

Shaul Oren  poursuit : ‘le peuple juif   a  tellement   cru   au bien  qu’il n’a pas su apprécier l’existence du mal ,   qu’il a méconnu ses dangers ,  qu’il s’est laissé berné par les nazis jusqu’ au bout ,    qu’il ne pouvait imaginer Auschwitz.

La  shoah n’a finalement pas entamé sa foi en un avenir d’espérance pour l’humanité entière, mais désormais   cette foi devrait être  plus lucide.’

__________________________________

Dans chaque génération, il y a des Juifs qui pensent que leur génération constitue une exception, et que nos ennemis auraient renoncé à vouloir nous détruire… Cette illusion dangereuse risque de nous aveugler face aux desseins criminels de ceux, qui voudraient, aujourd’hui comme hier, « rayer Israël de la carte »..(2).

Nous ne cessons de dire   « Plus jamais ça ».

 

Mais les  Juifs ont à nouveau à faire face à un défi hors du commun dont ils ne sont que trop coutumiers. La  haine  antisémite se répand comme une traînée de poudre et Israël est devenu le Juif des Nations : combien parmi les plus de deux milliards d’hommes souhaitent son extermination ( son  holocauste). Combien parmi le milliard six cent  millions de musulmans au cerveau  lessivé par la propagande , l’espèrent?  .Des  centaines de millions d’Européens ne préfèreraient -ils pas  qu’Israël disparaissse ? L’Amérique du Sud , l’Afrique, la Russie sont des réservoirs d’antisémites antisionistes.

Souvent Israel et  les Juifs  sont vilipendés par les nations dont les  habitants  ne savent   même pas ce que c’est qu’un Juif

C’est pourtant parce qu’ils étaient juifs que devant l’école d’Ozar Hatorah de Toulouse le rav Yonathan Sandler et ses deux garçons Gavriel et Arié et  Myriam Monsonego, 8 ans,  fille du Rav Monsonego  directeur de l’école,  ont été assassinés..

La famille du rav Yonathan Sandler, zal,  assassiné , a traversé la shoah en échappant aux rafles et à la  déportation .Mais à Toulouse ,où  ,après être monté en Israël,  Yonathan est retourné pour enseigner et restituer ce qu’on lui avait appris, sa mission de deux années s’est achevée au bout de cinq mois.

Aux informations, on a parlé de gens tués et on est passé à autre chose, explique sa tante Léa. Mais nous , on ne peut plus passer à autre chose  Yonathan et ses fils sont morts  parce  qu’ils étaient juifs » (3) 

            _______________________

Pourquoi s’étonner et se scandaliser aujourd’hui que l’on tue des enfants? A-t-on eu la moindre compassion pour les enfants de la famille Fogel égorgés à Itamar l’an  passé. Au contraire, (…) des excuses idéologiques ont été trouvées  à tous ces assassins.

Certains vont même jusqu’à diffuser de faux reportages montrant des enfants palestiniens assassinés, incitant ainsi à pratiquer une loi du Talion dépravée et sanguinaire.

Pourquoi les médias ne montrent-ils pas les enfants soldats enrôlés par la cause palestinienne et qui brandissent des armes en promettant avec obéissance de tuer du juif ?
Pourquoi diffuse-t-on plutôt des reportages, plus ou moins bidonnés, sur la souffrance palestinienne, sans voir que ces territoires  sont gangrenés par l’antisémitisme le plus sauvage, le jihad, la corruption? (d’après 4,

 

___________________________________________________

Aujourd’hui encore nous sommes soumis à la haine et la violence de toutes parts; mais ce qui empêche nos ennemis – l’Iran, la Syrie, le Hamas, Al-Qaïda ou le Hezbollah, pour n’en citer que quelques-uns – d’agir de la même façon que les nazis, c’est qu’Israël aujourd’hui existe.

C’est un État libre, un peuple fort, fort parce qu’il se souvient. Nos enfants n’ont plus peur, ils ne baissent plus les yeux.

Notre peuple est prêt à se battre, à défendre son droit d’exister, et ce n’est qu’ainsi qu’il a le plus de chances de trouver la paix avec ses voisins barbares. Jamais plus nous ne permettrons à quiconque de nous détruire, de nous humilier, de nous exploiter…
D-ieu nous protège sur notre terre, avec nos enfants: ils sont la plus belle réponse que nous puissions donner à tous ceux qui cherchent encore à nous nuire, grâce au flambeau de nos valeurs et de notre mémoire.(5)

Le « plus jamais çà »,  le « never again » de Menahem Begin, martelé à la télévision israélienne, au lendemain de la destruction d’Osirak, en juin 1981  ne doit pas être un vœu pieux. Et  tout particulièrement ici, en Israël, où  la moitié  de notre peuple est revenu sur sa terre

Les  Juifs ont toujours eu à faire face à des  défis  hors du commun .

 

La  haine  antisémite  mise au goût du jour,  devenue  l’antisionisme, et la déligitimisation de l’Etat d’Israël   se répand comme une traînée de poudre et   Israël est devenu    le Juif des Nations

Les habitants des  nations qui vilipendent  Israël et les Juifs   ne savent  souvent

même pas ce que c’est  qu’un Juif et où se situe Israël

Soixante-six ans après la destruction des Juifs par les nazis,     le peuple juif est entré dans une ère à nulle autre pareille  avec la création de l’Etat d’Israel et la constitution d’une souveraineté politique.

C’est une révolution considérable pour son statut et son image dans l’humanité.

L’Europe, les continents du Vieux Monde ne l’ont ni compris ni encore accepté, qui cherchent avec rage à le renvoyer au vieux rôle de bouc émissaire. Mais ils sont en retard sur le réel

La souveraineté  d’Israel nouvellement acquise et son image transformée troublent  complètement  les nations  et les fait perdre leurs repères. (6)

Aujourd’hui on invente l’idéologie meurtrière suivante : c’est l’arabe palestinien, l’éternelle victime

Et au nom de l’humanisme et de la démocratie tout  ce que l’Arabe fait est permis et celui qui ose crier danger est ‘raciste’ (7)

Par exemple, on enlève en Grande Bretagne  l’enseignement de la Choa des programmes scolaires parce que cela pourrait offenser les musulmans qui la nient. (7a).. 

Emile Fackenheim disait : il est interdit  aux Juifs de donner à Hitler  des victoires posthumes. (8) 

. Non !  La création de l’Etat d’Israël  au  retour du peuple juif  sur sa Terre après 2000 ans n’est pas un événement fortuit.   Les textes  l’avaient prévue depuis longtemps. .  Une petite tribu a été choisie pour un destin unique et glorieux .Mais à la suite de quelques aventures, ses membres  sont chassés de leur Terre natale et  contraints d’errer dans le monde entier pendant des siècles, persécutés et quasi anéantis, Jusqu’ à ce que, enfin poussés par un souffle divin, ils décident de retourner sur leur Terre (8)  

Quel privilège exceptionnel  pour notre génération de  vivre en cette période de restauration de la nation hébraïque dans un monde nouveau,  celui de l’ère israélienne  et d’assister à  la fin d’un monde ancien de l’histoire juive où l’Etat d’Israel n’existait que comme être d’espérance !  .

Cela fait deux mille ans que le peuple juif a pleuré, prié Jérusalem. Et aujourd’hui le monde entier nous dénie le droit de Retour  sur notre Terre et veut nous délégitimer. Disons-le avec force la Terre d’Israel est notre terre, nous ne devons rien à personne.

Même s’ils y participèrent, Israël n’est pas la résultante de la Shoah et du mouvement sioniste. Après mille huit cents ans, les Juifs sont revenus pour être de nouveau des Hébreux, indépendants sur leur terre. Cette terre jurée par Hachem aux seuls Hébreux. Durant les deux millénaires de ce long exil, des générations de Juifs persécutés n’en n’ont jamais douté. Aujourd’hui, nous voyons le miracle de la réalisation des paroles de Notre Loi et de nos prophètes. Ces paroles nous préviennent que le combat n’est pas fini. Il sera encore douloureux et il pourra durer encore plus d’une génération. Mais il touche à sa fin. Ce n’est pas le moment de renoncer. Soyons sereins.

Notre  souveraineté, chèrement acquise,  demeure très forte.

L’affirmation et l’enseignement ici en Israel  de notre identité juive pluri millénaire , de notre force par notre unité et nos bonnes actions, attirera toujours davantage le respect des nations et continuera à nous protéger.

____________________________________________

Voilà, pour nous , qui sommes mis à l’épreuve de l’histoire contemporaine  , la définition de notre défi , 67 ans après Auschwitz

Ils n’ont pas gagné, les tueurs et menteurs.
Le peuple vit et continue de construire.
7 millions sont déjà arrivés en Israël
et ensemble nous y bâtissons et bâtirons
ce qui était l’espoir de toutes ces
générations, avec l’aide de D.ieu.
Que les 6 autres millions
rejoignent,
pour
bâtir
vite

!

                                 Je l’ai écrit en forme de coeur!     ( R.Y. Dufour , www.modia.org )   -

 

Pierre Caïn   19 avril 2012 27nissane 5772

* Références

*d’après 5

1. Ed L’Harmattan p.217 et 220

2. Pierre Itzhak Lurçat  L’Enjeu no.16, 26.4.06]

3. Maxime Perez Hamodia 18 Avril 2012  n°214 Le destin brisé des Sandler

4 Jean Szlamowicz, Mohamed %erah ; fruit vénéneux de terroristes du verbe, Meteor avril 2012 n°51

5. ,Avraham Azoulay ) LPH, LePtitHebdo n°548, 21 avril 2012 29 nissan 5772   Merci pour l’inspiration du  titre

6. Shmuel Trigano Les frontières d’Auschwitz, biblioessais,le livre de poche p. 224 

7. Rav Haim Dynovisz Israel et le Tribunal international de La Haye 7juil 2002 gGuysen israel News

7a..  www.modia.org

8. Emile Fackenheim La présence de Dieu dans l’histoire Ed . Verdier 1980 p.  146

Articles similaires

Tags: , , ,

Laisser une reponse

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>