pub2011

Cette conférence a été donnée par le Dr Danielle Guedj dans le cadre du Bnai Brith Loge Bonei Israel.
Compte tenu de son interêt, nous la publions avec son accord.

Générations, approche sociologique
Il s’agit d’un groupe de personnes ayant à peu près le même âge qui ont vécu les mêmes évènements majeurs du point de vue économique, politique, social et technologique et qui utilisent les mêmes moyens de communication.
J’ai décidé de vous en parler car l’année prochaine 2012 sera l’année européenne pour promouvoir la solidarité entre les générations.

Quelles sont les différentes générations qui se côtoient en ce moment.
1) la génération silencieuse: les ainés ou les seniors
nés avant la fin de la deuxième guerre mondiale donc avant 1945
2) Les boomers nés après la guerre du fait du baby boom qui fait toujours suite a un grand conflit ou à une catastrophe
Les vieux boomers nés entre 1946 et 1956
Les jeunes boomers nés entre 1956 et 1966
3) La génération X née entre 1966 et 1976, on l’appelle aussi la génération sandwiche. X veut dire négation, négation des valeurs précédentes.
4) La génération Y née entre 1976 et 1986, dénommée aussi génération du millenium. Y vient du fait qu’elle fait suite à X et n’a pas de signification intrinsèque.
5) On parle déjà de génération Z pour la génération de nos tout petits.

Du fait de l’allongement de l’espérance de vie, les différentes générations se côtoient plus dans la vie de tous les jours et dans le travail.
Comme auparavant, il y a conflit entre les jeunes qui veulent innover et prendre le pouvoir et les plus âgés qui ne veulent pas le changement ou tout au moins le changement drastique et qui s’accrochent à leurs prérogatives et au pouvoir.
Mais il y aussi le problème des retraites, la génération X active étant moindre que celle des boomers, les X ont l’impression de travailler pour entretenir les générations précédentes et se révoltent. Les générations précédentes qui ont travaillé et beaucoup travaillé pour avoir une retraite paisible s’inquiètent d’ou conflit.

Il faut donc essayer de combler le fossé entre les générations:
Donner aux seniors l’impression qu’ils servent encore à quelque chose en leur donnant des possibilités de travail léger ou de bénévolat, en encourageant les grands parents biologiques ou d’adoption ou voisins à s’occuper des petits afin de décharger leurs parents et leur permettre d’être actifs à temps plein.
Mais pour cela il faut aussi que les plus jeunes fassent confiance aux plus âgés, qu’ils acceptent de prendre en compte leur expérience et que les uns et les autres aient plus de patience les uns envers les autres.

Articles similaires

Tags: , ,

Laisser une reponse

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>