pub2011
Le Ministre israélien de l’Energie et des Ressources en Eau, Mr Uzi LANDAU, est arrivé aujourd’hui au 6 ème Forum Mondial de l’Eau de Marseille. Après ce Forum, le Ministre rencontrera de hauts responsables européens à Strasbourg.

Il participera à cette occasion, aux côtés de son homologue de Singapour, le Dr. Vivian Balakrishnan et en coopération avec Singapore Environment, à une table ronde sur le management des ressources en eau.

6eme-forum-mondial-eau

Le Ministre Uzi Landau assistera à la séance plénière du Forum mondial et rencontrera, entre autres, des acteurs internationaux et français dans les secteurs de l’eau, comme Veolia et son PDG Antoine Frerot, ou Henri Proglio, le President d’EDF avec lequel il évoquera aussi les relations bilatérales très étroites entre la France et Israël dans les domaines de l’énergie.

Le Ministre Uzi Landau inaugurera le pavillon israélien, mis en place par le ministère des affaires étrangères israélien, et assistera à une réunion entre hommes d’affaires israéliens et français.

Le Ministre Uzi Landau sera ensuite l’invité de la communauté juive de Marseille.

A la suite du Forum mondial de l’eau, le Ministre Uzi Landau se rendra à Strasbourg où il rencontrera de nombreux hauts responsables européens parmi lesquels Gunther Oettinger, commissaire européen à l’énergie, Elmar Brok, le président de la commission des Affaires étrangères et de l’industrie du parlement européen, ainsi que Amalia Santori, présidente de la commission européenne de la Recherche et de l’énergie.

Avant la visite, le Ministre Uzi Landau fait remarquer qu’Israel est l’un pays leader dans les technologies liées à l’eau. 93 % des eaux usées d’Israël sont traitées et près de 80 % recyclées.

Source : http://nosnondits.wordpress.com/

Articles similaires

Tags: , ,

5 Reponses to “Forum Mondial de l’Eau : la visite du Ministre israélien Uzi LANDAU”

  1. jay63 dit :

    A noter un article du « monde » d’aujourd’hui sur l’agriculture israelienne et les technologie qu’elle développe pour faire face au manque d’eau, comme par exemple créer des plantes capable d’utiliser de l’eau saumatre.

    On y apprend aussi que, par manque de main d’oeuvre, 26000 thailandais sont employés sur les exploitations agricoles.

  2. Charly Chalom Lellouche dit :

    Communiqué de SIONA à propos de ce Forum où une fois de plus Israël est mis sur la sellette :

    Paris, le 12 Mars 2012

    Nouveau Scandale

    Au 6ème Forum Mondial de l’Eau qui a lieu à Marseille le 13 Mars

    Alors qu’il y a plus d’un milliard d’êtres humains qui n’ont pas accès à l’eau potable, qu’au seul pays d’Haïti plus de 10 millions d’habitants, pratiquement la totalité de la population, n’a aucun accès à l’eau : pas de robinet, pas de toilettes, pas de douches !

    On reste confondu par l’information parue dans le « Journal du dimanche » du 11 Mars qui nous apprend que le représentant de la France, le ministre Mr Henry de Raincourt qui présidera la séance inaugurale de la conférence aurait l’intention d’évoquer deux zones sensibles « le lac Tchad et les territoires palestiniens où par endroits, les colons Israéliens consomment jusqu’à vingt fois plus d’eau que leurs voisins ».

    SIONA dénonce avec la plus grande vigueur de telles affirmations qui sont inexactes et dont le seul effet sera d’attiser encore plus le conflit Israélo-palestinien.

    Lorsque Israël a pris le contrôle de la Cisjordanie en 1967, seuls quatre des sept cents villes et villages pouvaient accéder à l’eau courante.

    Aujourd’hui six cent quarante et une de ces régions et plus de 96% de la population arabe de la Palestine ont accès à l’eau courante.
    Le vrai problème c’est que l’autorité palestinienne n’a pas été capable de mettre à niveau son réseau et faire bon usage des ressources qui lui sont fournies.

    Présenter en priorité le problème de l’eau en Israël et dans les territoires palestiniens alors que les habitants de dizaines de pays vivant dans d’immenses territoires en sont totalement dépourvus est un nouveau scandale !

    Pour mémoire, il faut rappeler qu’une délégation de SIONA Côte d’Azur a rencontré le 24 Février dernier Monsieur Lionnel Luca, le Président de la Commission Parlementaire sur l’Eau qui s’est déclaré choqué par l’appellation « apartheid de l’eau » dont il était totalement étranger et qui a estimé qu’une réouverture du débat parlementaire lui paraissait opportun.

    Lien sur le site officiel français « France Diplomatie » qui donne cet ordre du jour:

    http://www.diplomatie.gouv.fr/.....ference-de

  3. Michel Lipowski dit :

    A Eliae S:
    Vous avez certes raison, tout comme les agglomérations françaises et Lyon en particulier qui n’ont qu’un réseau unitaire qui mélange les eaux pluviale et les eaux d’égout. Ce qui fait que lors des épisodes pluvieux c’est ce vieux Rhône qui reçoit toute cette polution, les station de traitement de Pierre Bénite devant être bipassée car ne pouvant faire face aux traitement de tels débits.
    Sachez qu’en Israël et vous le savez bien, les épisodes pluvieux sont violents et engendrent des trombes d’eau. Sur la plaine côtière où sont situées les principales agglomérations, la collecte des eaux pluviales et leurs canalisations vers des bassins de collecte qui seraient forcément à des altitudes supérieures à ces villes, nécessiteraient des bassins de collecte intermédiares et des systèmes de pompage gigantesques.
    Le mieux étant de laisser ces eaux s’écouler naturellement vers la mer.
    SACHEZ ENFIN QUE LES EAUX PLUVIALES EN ISRAEL NE SONT PAS MELANGEES AUX EAUX USEES. IL EXISTE DEUX RESEAUX SEPARES, C’EST PAS MAL POUR UN PETIT PAYS TOUT NEUF!!!!!

  4. Shana dit :

    pour cela il faudrait peut-être creuser des fosses et faire installer des canalisations pouvant servir de « réserves »… je sais ; creuser dans le désert, ils ont déja donné ; mais bon, les résultats de leur dur labeur est tout de même édifiant quand on voit ce qu’ils ont fait pour les kibboutzim … je n’ai pas encore assez d’expérience dans le pays pour parler de cela, mais bon, c’est juste une idée. ici, en Belgique, nous n’avons pas ce problème… la flotte ne manque pas ! Mais tout de même, en province, les gens ont des citernes qui « récupèrent » l’eau de pluie.

  5. Eliane S. de Lyon dit :

    L’auteur de l’article aurait pu completer qu’il n’y a pas encore de plan de recuperation des eaux pluviales dans le centre et le sud du Pays et que la majorite des eaux pluviales des villes sont rejettees en mer … dommage !!!

Laisser une reponse

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>