9 Comments

  1. 9

    gwadalei

    Je doute fort de la réalité historique de cette conversation tirée d’une pièce de Théâtre écrite par A. RAULT (Né dans les 60’s) et dont la première parition date de 2008.

  2. 8

    Hallie Duprat

    Merci pour cette liste je veux savoir est-ce que le regime citron fonctionne pour maigrir rapidement !

  3. Pingback: Diálogo de 400 anos atrás reflete a atualidade e poder dos dias atuais – Poder Guerra Destemor

  4. 7

    margoton

    « Diable Rouge »: pièce écrite en 2008! L’auteur prête donc à Colbert et Mazarin des propos très 21e siècle – et non l’inverse comme on veut nous le faire croire dans la diffusion de certains passages « qui n’ont pas pris une ride en quatre siècles » !!!

  5. 6

    Chris

    Pour ceux qui desire le livre , le titre est  » le diable rouge  » ecrit par Antoine RAULT , écrit en 2008 .

  6. 5

    Adjedj Georges

    une petite histoire:
    Un jour le tresorier general de l’empire dit a Cesar:
    -Cesar!Il n’y plus d’argent!Le tresor est vide!Que faire?
    Calmement Cesar repondit:
    -Pas de problemes,augmente les taxes!
    Le ledemain le tresorier,éssouflé,se présente chez Cesar:
    _ Cesar!le peuple pleure!Que faire?
    _ Pas de problémes,augmente encore les taxes!répondit César
    Le trésorier éxecute l’ordre et le lendemain…..
    _César!!les gents s’arrachent les cheveux!Se suicident!Que faire?
    _Pas de problemes!Augmente encore les taxes et les impots!
    _Mais c’est impossible!C’est dangeureux!Que va-t-il arriver?
    _N’ai pas peur!Execute!!!Et le trésorier éxécuta.
    Deux jours aprés le trésorier,heureux, annonca à César,qui s’inquiété de la situation de son peuple:
    _César, tu es génial!Les gents ne pleurent plus!Tout le monde rit!!Ils payent les taxes et ils ne se plaingnent plus!
    Alors César dit au trésorier:
    _Maintenant c’est dangeureux!!Annule toutes les taxes et impots!

    A bientôt
    G.Adjedj
    Sdérot
    Israel
    _

  7. 4

    Monique Dorel

    Cette lettre me parait historique, vous trouverez ci-dessous
    une autre lettre toujours d’actualité,que j’ai jointe pendant des années aux gros devis.

    Cette lettre,écrite par Vauban le 17 juillet 1683 à Louvois, « date » de deux siècles et demi plus tard, Le prix de vente au plus fort rabais est la plus mauvaise de toutes les solutions !

    A Louvois

    Monseigneur,

    Il y a quelques queues d’ouvrages des années dernières qui ne sont point finies et qui ne finirons point, et tout cela, Monseigneur par cette confusion que causent les fréquents rabais qui se font dans vos ouvrages, car il est certain que toutes ces ruptures de marchés, manquements de paroles et renouvellement d’adjudication, ne servent à vous attirer comme entrepreneurs que tous les misérables ou donner de la tête, les fripons et les ignorants et à faire fuir ceux qui ont de quoi et qui sont capables de conduire une entreprise. Je dis de plus qu’elles retardent et renchérissent considérablement les ouvrages, qui ne sont que plus mauvais car ces rabais et bon marchés tant recherchés sont imaginaires, d’autant qu’il est d’un entrepreneur qui perd comme un homme qui se noie, qui se pend à tout ce qu’on peut en matière d’entrepreneur, c’est ne pas payer les marchands chez qui des matériaux, mal payer les ouvriers qu’il emploie, friponner ceux qu’il peut, n’avoir que les plus mauvais parce qu’il se donne le meilleur marché que les autres, n’employer que les plus méchants matériaux, chicaner sur toutes choses et toujours crier miséricorde contre celui-ci ou celui-là.

    En voilà assez, Monseigneur, pour vous faire voir l’imperfection de votre conduite. Quittez la donc et au nom de Dieu : Rétablissez la bonne foi, donnez le prix des ouvrages et ne refusez pas un honnête salaire a un entrepreneur qui s’acquittera de son devoir, ce sera toujours le meilleur marché que vous puissiez trouver.

    signé : Vauban

  8. 3

    Françoise Coriat

    Qu’est-ce que « le diable rouge »? Qui en est l’auteur? La langue me semble bien moderne pour le XVIIème siècle!Non qu’il y ait à s’en effaroucher, au contraire, mais pourquoi ne donnez-vous pas vos références? Au demeurant,l’idée est bonne et une conversation sur ce thème a peut-être eu lieu mais, dans ce cas, il faut citer l’original.

  9. 2

    Alain

    Un réservoir inépuisable jusqu’au jour où……
    Tous ces impôts imaginables et tout ce qui en découla, provoquèrent presque quatre vingts ans plus tard l’inévitable et
    salvatrice Révolution Française,qui permis d’abolir les « Privilèges » d’une aristocratie jamais rassasiée.
    Je me permets à cet effet de reproduire,ici, cet extrait d’un précédent article dont l’auteur n’est autre que Arnold Lagémi, maître incontesté en la matière et qui s’intègre à merveille à cette situation:

    « Son ultime représentant fut confié au bourreau. Et l’on ne dira jamais assez le courage, l’inconscience, peut être, dont il fallut se munir pour oser l’audace de « lever la main » sur un homme, dont la majorité des Français croyait encore qu’il était « le lieutenant de D.IEU sur terre. » Cette élimination radicale n’a été possible que par un vaste consensus qui réunit les membres de la Convention dans le corps sans faille de la Nation retrouvée ».

    L’Etat, lui, c’est différent. On ne peut pas jeter l’Etat en prison. Alors, il continue, il creuse la dette ! Tous les Etats font ça. Alors le trou de la « sécu » nous allons payer.
    La taxe carbone, nous allons la payer. La taxe de ceci,nous allons la payer. La taxe de cela, nous la paierons aussi!!
    Mais au fait,qui se prend pour le lieutenant de D.ieu sur terre en notre bon royaume de France….

    J’entends des voix dans mon dos qui semblent dire: « Alain, tu raisonnes comme un fromage »!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Propulsé par Simon Amar pour Terredisrael Ltd.
Copyright © 2016 Blog terredisrael.com