4 Comments

  1. 4

    charlin

    C’est bien noté : avec mes excuses et mon cordial Chalom

  2. 3

    terredisrael

    Cher Monsieur,
    Il serait bon de nous envoyer de tels articles par email a contact@terredisrael.com
    Laissons cet espace aux commentaires
    Merci

  3. 2

    BRAMI charles

    Enfin les U S A ont compris le danger IRANIEN cela fait un bail qu’ISRAEL A dénoncé leur ambition et le défi envers l’occident il n’est jamais trop tard de fair comprendre a ces illuminés qu’ils ne sont pas les maitre du GOLFE PERSIQUE
    CHACUN CHEZ SOI ET VIVRE DEMOCRATIQUEMENT
    PENDANT CE TEMPS QUE FAIT L’EUROPE FACE AU DANGER DE BLOQUER LE DETROIT D’ORMUZ ALLEZ MESSIEURS UN PEUT DE BON SENS

  4. 1

    charlin

    Article copié dans Le MONDE du 20/01/2012

    Contre l’Iran, l’armée américaine pourrait utiliser un escadron de dauphins

    Photo non reproductible d’un dauphin à l’entrainement
    « K-Dog », un dauphin entraîné par l’armée américaine dans le golfe Persique en 2003. Brien Aho/AP

    « On a des dauphins ! » Ainsi s’enthousiasmait récemment l’amiral américain à la retraite Tim Keating, au micro de la radio publique NPR. L’amiral détaillait les moyens militaires dont dispose la Navy pour empêcher un éventuel blocage par l’Iran du détroit d’Ormuz, par où transite un cinquième de la consommation mondiale de pétrole. L’Iran a menacé de miner ces eaux, en réponse à une pression internationale accrue sur son programme nucléaire.

    Or, la Navy dispose d’une petite « flotte » de dauphins, capables de repérer et signaler la présence de mines sous-marines. En 2010, elle en entraînait 80 dans la baie de San Diego, selon le Seattle Times.

    M. Keating a commandé la 5e flotte américaine à Bahreïn alors que montaient les tensions qui aboutirent à la guerre d’Irak. Il déclarait le 11 janvier à NPR :

    Keating : Ils sont incroyables, dans leur capacité à détecter des objets sous l’eau.

    NPR : Des dauphins avaient déjà été envoyés dans le golfe Persique durant l’invasion de l’Irak par les Etats-Unis.

    Keating : Je préférerais ne pas dire si nous les avons utilisés ou non. Ils étaient présents sur le théâtre d’opérations.

    NPR : Mais vous ne pouvez pas dire si vous les avez utilisés ou non.

    Keating : Je préfère ne pas le dire.

    Grâce à leur sonar, « les dauphins sont capables de différencier deux pièces de 20 et de cinquante centimes à l’aveugle, et peuvent détecter une sphère de métal de 8 cm, à plus de 100 mètres de distance », écrivait en 2003 le San Francisco Chronicle.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Propulsé par Simon Amar pour Terredisrael Ltd.
Copyright © 2016 Blog terredisrael.com