4 Comments

  1. 4

    kremer phil david

    Je veux juste mentionner un passage qui n’est pas de moi!
    Non dans une attitude de donneur de leçons, mais simplement après une longue réflexion due aux temps actuels de misère et de terrorisme.
    BIEN A VOUS!
    C’est le passage de JOB: Cet homme était intègre et droit; Il enseignait ses semblables et cependant perdit des serviteurs, ses fils sa femme et pratiquement tout son cheptel. Ceux qui se disaient ses amis lui dirent: D.ieu t’a mis dans l’affliction, et cependant tu lui es fidèle, et tu continue à le louer!
    Si JOB avait écouté les conseils de ses soi disant amis, que serait il advenu de lui? Mais D.ieu a vu sa fidélité, et lui a rendu honneur en mutipliant son cheptel, lui donna une autre épouse et des enfants! JOB put voir sa descendance jusqu’à la 4ème génération.
    Dans l’Ecclésiaste « SALOMON » il est écrit: Il y a un temps pour tout, un temps pour pleurer et un temps pour rire, un temps pour se lamenter et un temps pour danser!un temps pour perdre et un temps pour garder ou récupérer.
    Le temps de notre vie gérée par D.ieu, pourrait être employé à lui faire un peu plus confiance, et non à se confier en nos propres forces, car LUI SEUL, connaît par avance nos doléances, et le but de nos vies.
    Peut-on dans ce cas remettre nos destinées entre SES mains?

  2. 3

    jean elien

    quel beau méssage
    joie et contentement dans l’instant présent source de bonheur

  3. 2

    Sergeot

    Ces deux approches ne sont pas contradictoires, mais complémentaires.
    Il n’est pas dit qu’il faut être fataliste. C’est la course effrénée vers toujours plus qui est critiquée, en passant à côté de l’essentiel. Combien de patrons ou cadres ai-vu travailler comme des acharnés plus de 12h par jour au détriment de leur famille. Certains m’ont avoué être passé à côté de l’enfance de leurs enfants; temps perdu jamais rattrapé. ils sont aujourd’hui riches peut-être, mais si pauvre en amour filiale et familial.
    Pensez au mythe de Sisyphe.

  4. 1

    Chokroun

    Madame
    ce type de messages me gène terriblement car ceux-ci ouvrent la porte à toutes sortes d’attitudes parfois condamnables parce qu’elles ne s’accordent pas avec la justice élémentaire.
    – L’employé doit-il se contenter d’un salaire insuffisant alors que son patron semble baigner dans une aisance ostentatoire,
    – le malade doit-il accepter sa maladie comme une fatalité et doit on considérer la recherche médicale comme superflue Doit-on freiner les ambitions de ses enfants de vivre mieux , de s’élever dans leur carrière professionnelle etc, etc…

    je n’accepte ce fatalisme préconisé par la religion et invite tout être humain à rechercher le mieux pour lui en se gardant d’écraser son voisin pour y parvenir( aujourd’hui on dirait : tout en veillant à préserver son environnement humain et naturel) .

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Propulsé par Simon Amar pour Terredisrael Ltd.
Copyright © 2016 Blog terredisrael.com