pub2011

Dr Zvi Tenney

Dr Zvi Tenney

L’Institut Global Creativity souligne dans son rapport du 5/1/12, les performances de Tel-Aviv dans le domaine des hautes technologies. Il y met l’accent sur le dynamisme et la créativité des entrepreneurs israéliens, et fait figurer Tel-Aviv aux côtés de Londres, Sydney, Stockholm et Shanghai sur la liste des centres mondiaux de l’innovation.
Ci bas de plus amples détails dans l’article de Laure Onno ….Plutôt flatteur non ?

Tel-Aviv, proclamée moteur du progrès par l’institut Global Creativity

Tel-Aviv est à la pointe du progrès, c’est ce que confirme l’institut Global Creativity, qui souligne les performances impressionnantes de la ville israélienne dans le domaine des hautes technologies. Il met ainsi l’accent sur le dynamisme et la créativité des entrepreneurs israéliens.

Le GCI, l’institut Global Creativity, a mis une nouvelle fois en évidence la contribution de la métropole israélienne au progrès technologique en la faisant figurer aux côtés de Londres, Sydney, Stockholm et Shanghai sur la liste des centres mondiaux de l’innovation.

Son indice, qui mesure le potentiel d’innovation d’une nation, se résume à 3 T : Technologie, Talent et Tolérance. Et à en croire les conclusions de l’institut, le T de Tel-Aviv, semble se marier à merveille, avec ces 3 critères.

« Nous avons utilisé cet indice, mais nous nous sommes également concentrés sur les données qui permettent de détecter quelles seront les villes les mieux placées pour exploiter leur côté créatif dans le futur », précise-t-il.

Selon son directeur de recherche, le GCI a pour vocation d’aider les régions à comprendre où elles en sont. «Même quand les temps sont favorables, précise-t-il, vous devez vous soucier de ce qui adviendra après ».

Pour ces experts, c’est l’incroyable dynamisme de la société Israélienne qui fait d’elle un moteur du développement technologique, en tous points remarquables.

Et si Israël compte moins d’habitants que New York City, l’Etat Juif est celui qui exploite le mieux dans la région, et de loin, son PIB en termes de recherche et développement.

Le PDG d’une start-up basée à Tel-Aviv, a son explication : « les Israéliens font des affaires en 5 secondes. En fait, il n’y a pratiquement aucun préambule, lors des réunions. Ils sont très directs ».

Au cours des 3 premiers trimestres de 2011, 422 start-ups israéliennes ont soulevé 1,57 milliards de dollars de capital-risque. Une audace payante au vu des résultats toujours spectaculaires. De quoi faire dire à certains, que l’obligation du service militaire en Israël donne à de nombreux jeunes Israéliens un gout prononcé pour l’avancée technologique ; avec à la clé, la pleine expression de leur inventivité, dans un pays où l’armée n’a d’autre choix que de se doter d’une technologie de pointe.

Petits par la taille, géants par les idées : Tel-Aviv et Israël, sont bel et bien le moteur incontournable du progrès.

Les écrivains ont par ailleurs mis en évidence deux principaux exemples de l’innovation israélienne.

Le premier exemple est le logiciel de reconnaissance faciale appelé Face.com, fondé par Gil Hirsch et trois autres collègues à Tel Aviv. « Face.com a vraiment fait des vagues quand Facebook a intégré son site », indique le rapport.

«Deux applications spécifiques de Facebook, Photo Finder et Photo Tagger, ont engendré des appels d’autres plateformes impatientes de travailler avec cette technologie », ajoute-t-il.

Le deuxième exemple de la capacité d’innovation technologique de Tel Aviv est Waze, un navigateur GPS à la pointe. Le logiciel, développé par Ehud Shabtai et deux autres chercheurs, en 2009, optimise les routes de conduite avec des pilotes qui contribuent à informer les utilisateurs en temps réel. Selon l’article, «depuis son arrivée aux Etats-Unis l’année dernière, 2 millions d’utilisateurs ont utilisé ce partage de données et Waze travaille actuellement à développer des partenariats avec les diffuseurs ».

Ce n’est pas la première fois que Tel-Aviv est mentionnée aux côtés des villes les plus populaires au monde. En 2010, le magazine National Geographic avait publié une liste des 10 villes du monde ayant les meilleures plages. Tel Aviv figurait alors aux côtés de Barcelone, Rio de Janeiro, Nice (la Riviera française) et Cape Town.

L’article du prestigieux magazine déclarait : « Elle est la Miami Beach de la Méditerranée. Tel Aviv est le contrepoids dionysiaque à la Jérusalem religieuse ».

Aussi surnommée « le Petit New York au bord de la mer », la ville apparaît comme l’entité israélienne qui se tourne vers l’Occident. On dit de ses habitants qu’ils font la sourde oreille aux escarmouches régionales pour se vouer à une dynamique plus positive.

Dans sa « bulle », la ville est réputée pour ses espaces de détente, de loisir, ses restaurants, discothèques et ses clubs qui sont ouverts jusqu’à l’aube.

La même année, le guide de voyage Lonely Planet nommait Tel-Aviv n° 3, après New York et Tanger, sur la liste des meilleures villes du monde, faisant ainsi l’éloge de la métropole côtière comme un lieu d’épanouissement, riche de son art et de sa culture libérale.

Alors que Tel-Aviv se préparait à célébrer son 100e anniversaire en 2008, le New York Times l’a surnommé « la capitale cool de la Méditerranée », ajoutant que la ville « a au cours des années de plus en plus travaillé sa capacité à recevoir, et [que] cela commence à se voir ».

http://www.israelvalley.com/

Articles similaires

Tags: , , , ,

Une Reponse to “Dr Zvi Tenney : Tel-Aviv, proclamée moteur du progrès par l’institut Global Creativity Par Laure Onno”

  1. betty L dit :

    NOUS SOMMES TOUS FIERS

Laisser une reponse

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>