3 Comments

  1. 3

    Scemama

    Y avait-il quoi de plus beau que d’ètre sous le talith de mon père
    (de mémoire bénie) à differents moments de la journée de KIPPOUR.
    La ferveur des « TUNISOIS » pour ne pas dire « TUNISIENS » dans nos differentes synagogues, et entendez bien il y en avait une dans chaque quartier à TUNIS.A Tunis plus d’une centaine.
    Nos parents étaient ce qu’il y avait de plus pieux.
    Toutes les coutumes et traditions tunisiennes étaient respectées à la lettre pour toutes nos solennités (nos fètes)
    La fin de kippour devant la grande synagogue de l’avenue de Paris
    à Tunis c’ était un spectacle à ne pas rater.
    De1950 à 1960 Quelle belle vie c’était à Tunis, mais après sechons nos larmes et pleurons plutot sur nos défunts qui sont au cimetière du borgel et dans le lequel on ne peut plus s’y rendre de crainte d’ètre de ceci de celà de ceci de celà.

    De Marseille 30 Septembre 2014.

  2. 2

    Volponi

    superba festa

  3. 1

    betty L

    NOUS souhaitons que toutes nos prieres puissent etre entendues sliha

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Propulsé par Simon Amar pour Terredisrael Ltd.
Copyright © 2016 Blog terredisrael.com