pub2011
freddy-eytan Ce n’est qu’après huit années de retenue, que Tsahal a lancé, en décembre 2008, une opération terrestre dans la bande de Gaza. Les combats ont duré 22 jours. Dix soldats de Tsahal ont été tués et 1300 sont morts côté palestinien.

Depuis la fin de l’opération « Plomb durci », le Hamas n’a pas cessé de s’équiper en armes sophistiquées dont des missiles antichars, et laisse des groupuscules du Jihad islamique attaquer régulièrement et sans distinction des villages israéliens. Plus de trente obus de mortier et une dizaine de roquettes Qassam ont été tirés en moins d’une semaine. Cette situation est intenable et ne peut plus durer en dépit du fait que Tsahal riposte à chaque attaque et son aviation lance des raids ponctuels.
Les Palestiniens, comme dans toutes les organisations terroristes à travers le monde partagent leurs missions entre la « lutte armée », orchestrée par le Hamas, et le « politique » dirigé par le Fatah. Depuis sa création, l’OLP emploie un double langage. Sur le terrain, le terrorisme est omniprésent et n’a jamais cessé, tandis que sur l’arène internationale, les dirigeants de l’Autorité palestinienne se conduisent en bons diplomates et gens modérés. Les chancelleries et l’opinion publique connaissent parfaitement le manège mais sont facilement dupes. Certes, la duplicité ne date pas d’aujourd’hui mais le regain de violence dans la bande de Gaza et demain à la frontière libanaise devraient inciter la communauté internationale à intervenir afin d’éviter une nouvelle escalade. Les réactions des chancelleries devraient être urgentes et sévères. L’ONU et les capitales européennes ne peuvent plus exiger de la retenue et nous condamner après coup en formant des commissions d’enquêtes comme celle du juge Goldstone.
Le gouvernement israélien a le devoir de protéger ses citoyens et ne pourra plus tolérer des attaques systématiques contre une population civile innocente. Israël souhaite l’accalmie mais deux ans après « Plomb durci », Tsahal est toujours capable de lancer une opération de grande envergure et mettre un terme définitif au régime du Hamas dans la bande de Gaza.

Source : http://www.jcpa-lecape.org/

Articles similaires

Tags: ,

2 Reponses to “Deux ans après « Plomb durci »- nouvelle escalade Par Freddy Eytan”

  1. André NAMIECH dit :

    Doit-on encore se faire des illusions en pensant que les « Nations Unies » comprendront d’où viennent les provocations qui, fatalement conduiront à de nouvelles ripostes israéliennes?
    Peut-on croire encore naïvement que l’ONU pourra intervenir préventivement pour empécher une nouvelle guerre israélo-arabe? On constate malheureusement les résultats absolument nuls de la présence des « casques bleus » au Liban(comme ailleurs), ce qui n’a pas empéché le Hesbollah de se suréquiper (contrairement aux résolutions de l’ONU, après la dernière guerre du Liban), ni à la France de prévoir des livraisons de canons anti-chars à l’armée (officielle) du Liban. Les preuves ne manquent pas qui démontrent que cette armée du Liban est sous les ordres du Hesbollah, et que toutes les armes sophistiquées qui sont livrées au Liban, se retrouveront entre les mains des terroristes de tous genres?
    La France a-telle perdu le sens de ses responsabilités vis-à-vis du Hesbollah? Ou bien emploie-t-elle, elle aussi, un double langage, en se disant « l’amie d’Israël? »

  2. Chokroun dit :

    Mr. Eytan,
    j’écoute tous vos commentaires avec beaucoup d’intérêt. J’aime vos analyses et votre ton modéré qui me confortent dans mes idées.
    En ce qui concerne ces attaques de harcèlement menées par les Jihadistes, ne pensez-vous pas que la riposte d’Israel dite Plomb Durci a surpris beaucoup d’Etats et les a détournés d’Israel. Il me parait beaucoup plus interessant de riposter violemment au quotidien en visant des implantations militaires ou plicières du Hamas et en évitant soigneusement les populations locales.Ces représailles au quotidien laissent assez indifférents les média internationaux du fait de leur caractère répétitif.De plus,toutes les instances du Hamas ne sont pas dissimulées et Israel peut de temps à autre taper à la tête de ce mouvement et le déstabiliser.
    Je crois qu’ainsi Israel rendrait plus crédible l’argument selon lequel il doit se défendre. Une opération comme Plomb Durci laisse le sentiment de vouloir tuer une mouche avec un marteau

Laisser une reponse

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>