One Comment

  1. 1

    GUEDJ Gzston

    DONALD TRUMP L’ISLAMISME ET L’ISLAM
    Su j’ai bien compris l’idée de Donald Trump est d’interdire l’immigration des musulmans du fat que musulman et islamistes sont synonymes et adeptes de la même idéologie criminelle mettant e0n péril la sécurité et l’identité des nations.
    S’il est vrai que le musulman que nous côtoyons quotidiennement et avec lequel nous entretenons de véritables relations d’amitié est difficilement confondu avec l’islamiste criminel mais il n’est pas moins vrai qur l’un et l’autre se confondent dans la même idéologie l’islam et fidèle à sa loi ; la charia
    Dans un article Daniel Pipes nous rapporte l’acte de foi de Khaled Abou Fadl un islamiste professeur de droit dans une université américaine : l’islam et la charia sont indissociables. L’un ne va pas sans l’autre.
    La charia approuve entre autres choses ; l’exécution pour apostasie et traiter le non musulman de citoyen de seconde zone.
    La charia qui fonde la légitimité de l’islam contraint chaque musulman à observer ces deux préceptes : traiter le non musulman comme un inf érieur et de ne pas prendre le risque de transgresser les principes de la charia sous peine d’exécution sans autre forme de procès. Il en résulte que le musulman le plus paisible est un islamiste en puissance
    N » dans un village de colonisation de l’Algérie française j’ai vécu au milieu de musulmans qui étaient nos amis et que nous considérions quelquefois comme des frères.
    Une tradition ancestrale en Afrique du Nord amenait les mères juives à allaiter avec leurs bébébés des bebés berbères devenus au fil du temps musulmans. Mon père avait un frère de lait ainsi qu’u,e de mes sœurs et un frèez avaient des frères de lait qui avaient vraiement des liens fraternels.
    Dans mon jeune temps je m’amusais ) écrire ce qui me paraissait le ridicule de cette ambiguïyé de nos amis ) trouver un équilibre entre leur fraternité et leur crainte de la légitimité de l’islam.
    Khaled Abou Fadl écrit : musulman est la traduction de Allah . Cela à l’air de rien mais cette simple traduction implique les règles de la djihad qui fait de chaque musulman un islamiste dans l’obligation d’imposer l’islam là où ilse trouve.
    Alors je crois que Donald Trump a raison.
    Se laisser aller à la naïveté de croire que l’on peut faire la différence entre le musulman et la barbarie islamique est unr erreur fatale.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Propulsé par Simon Amar pour Terredisrael Ltd.
Copyright © 2016 Blog terredisrael.com