pub2011
arrik-delouya Malgré le départ massif des juifs du Maroc avant et après 1956 date de l’indépendance du pays, leur héritage culturel est resté vivace et très présent dans la mémoire des marocains. On n’efface pas facilement une présence de plus de deux fois millénaire qui a marqué toute l’Afrique du Nord et plus particulièrement le Maroc.

Dans ce pays, la coexistence a toujours été fraternelle malgré la différence de culte ; en effet, les deux communautés partageaient les mêmes valeurs, vénéraient les mêmes cultes et saints et croyaient en un même destin. Cela est encore plus noté chez les communautés Amazighes (Berbères) où la notion d’antisémitisme n’existait pas. En effet leur droit coutumier (Izerf) méconnaissait de telles pratiques. Le citoyen juif était doué dans les affaires et de ce fait il était considéré comme le moteur de l’économie locale.

C’est pourquoi nos amis marocains et pour certains d’obédience Berbère, soucieux de retrouver leur mémoire culturelle, tiennent-ils à la rencontre de leurs anciens compatriotes juifs partis du Maroc.

C’est pourquoi L’Association israélienne pour la Préservation, la Diffusion et le Rayonnement du judaïsme marocain / Zohar et sa grande soeur l’APJM / Permanences du judaïsme marocains de Paris, ont-elles invité ce groupe de marocains afin de renouer les contacts et raviver cette mémoire commune qui a résisté au temps et aux multiples manœuvres de destruction

Cette rencontre s’inscrit dans l’amitié, la tolérance et la paix entre les peuples. Elle a pour but notamment :
• de découvrir Israël tel qu’en lui-même et dans son véritable visage que ne le font les médias, surtout vis-à-vis du conflit israélo-palestinien
• de constater l’esprit de tolérance entre communautés et surtout vis-à-vis des groupes minoritaires non juifs.
• de noter la position des juifs d’origine marocaine et leur aspiration à la paix.
• d’étudier les possibilités de bâtir des relations concrètes dans un but humanitaire et pour la paix.
• d’évaluer le degré de maturité de la démocratie israélienne, de sa promotion et des leçons à en tirer, de constater les performances du système d’éducation dispensé à toutes les communautés et ethnies d’Israël et enfin de constater les enseignements des réalisations Israéliennes tels que les starts-ups.

Coordination Marocaine: Moha Oustouh E-mail: oustoum@gmail.com
Coordination Française: Arrik Delouya E-mail: a.delouya@orange.fr
Coordination Israélienne: Moshé Bar Hen E-mail: activi@bezeqint.net

Articles similaires

Tags: , , ,

Laisser une reponse

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>