pub2011

synagogue Dar Bichi

Les Juifs libyens semblent fiers de leur patrimoine et même nostalgiques de leur foyer ancestral.

synagogue Dar Bichi

David Djerbi, un Juif originaire de Tripoli, qui a quitté la Libye en 1967, à la suite de la Guerre des Six jours, a reçu dimanche l’autorisation du Conseil national libyen de transition (CNT) de retourner dans son pays afin de lancer la restauration de la grande synagogue, Dar Bichi, située dans le centre historique de la capitale libyenne.

David Djerbi, se présente comme le premier Juif à revenir en Libye depuis la révolte populaire qui a entraîné la chute de Kadhafi en août. David Djerbi est aussi un représentant de l’Organisation mondiale des Juifs de Libye.

Dès le début du soulèvement contre le régime de Mouammar Kadhafi, David Djerbi, s’est employé à défendre la cause du CNT en Afrique du Sud, qui n’a reconnu l’instance de transition qu’à la fin du mois d’août, et à venir en aide aux victimes de la guerre dans les hôpitaux de Benghazi, dans l’est du pays.

Djerbi souhaite aider les dirigeants intérimaires à reconstruire la Libye perdue de son enfance en favorisant la tolérance religieuse qui existait entre juifs et musulmans au Maroc et ailleurs au Maghreb. Il veut aussi que la synagogue Dar Bichi devienne un symbole de réconciliation entre Libyens juifs et musulmans.

David Djerbi a fait une série d’entrevues avec les responsables du CNT sur les perspectives de réinsertion des Juifs dans la Libye de l’après-Kadhafi.

Alors qu’il avait 12 ans, Djerbi et sa famille ont fui Tripoli en 1967, la guerre des Six-Jours ayant nourri l’hostilité des Arabes contre Israël et provoqué des agressions contre les Juifs de son quartier.

Mouammar Kadhafi avait expulsé le reste des 38.000 Juifs libyens deux ans plus tard en confisquant leurs biens. Depuis, la plupart des synagogues de Tripoli ont été détruites ou transformées en mosquées. Sur la côte, des cimetières juifs ont été rasés pour faire place à des immeubles de bureaux.

synagogue Dar Bichi

Aujourd’hui s’eléve encore la synagogue Dar Bichi. Néanmois l’inscription en hébreu qui la surmonte, « Ecoute, Israël », n’est presque plus lisible et des pots de peinture vides jonchent le sol. L’emplacement des bains rituels est decenu un dépôt d’ordures où des chats errants cherchent de quoi manger à côté dans l’endoit où setrouvaient autrefois les rouleaux sacrés de la Torah.

En 2007, les autorités libyennes avaient arrêté David Djerbi et interrogé lors d’une précédente visite dans le pays, où il venait déjà s’enquérir des moyens de restaurer la synagogue.

David Djerbi, Juif libyen exilé depuis 44 ans, rêve de restaurer cette synagogue qui lui rappelle certains souvenirs de son enfance libyenne.

A présent, David Djerbi dit chercher à devenir membre du CNT pour y représenter une population juive encore inexistante. Le retour des Juifs en Libye et leur représentation au CNT seront sans doute des questions délicates dans un pays musulman dont l’ancien dirigeant fut, des décennies durant, un contempteur virulent d’Israël sur le plan international.

Psychotérapeuthe installé en Italie, David Djerbi dit recourir aux enseignements de la psychothérapie pour tenter de nouer des liens avec la population libyenne. « Je dois les regarder droit dans les yeux » di t-il. « L’antisémitisme a été enraciné si profondément par Kadhafi que les gens ont besoin de s’en extraire. J’essaie de les transformer par mon comportement », indique-t-il en s’adressant en arabe aux habitants de son ancien quartier.

Ftouh Souhail

Note : un article de Haaretz a parlé le 19 juin 2011 de la grande synagogue, Dar Bichi à Triploie

http://www.haaretz.com/jewish-world/libya-fighting-stirs-memories-of-country-s-jewish-past-1.368364

Articles similaires

Tags: , , , ,

5 Reponses to “David Djerbi, un Juif libyen dans son pays après 44 ans d’exil”

  1. BRAMI charles dit :

    IL FAUT TOURNER LA PAGE TELLE QUELLE SE PRESENT AUJOURDH’UI .
    LAISSONS FAIRE LES ARABES SI ILS VEULENT ETRE UN PEUPLE LIBRE
    ILS VIENDRONT D’EUX MEME A DEMANDER AUX EX JUIFS LYBIENS DE RESTAURER LA SYNA ….S’il reste des juifs en lybie il faut tout faire pour les rapatrier en ISRAEL
    TUNISIEN DE NAISSANCE J’ai compris que nous n’avons plus rien a faire hélas pour eux car nous nous sommes adaptés dans les pays d’accueil qui nous ont permis de s’installer …
    il faut informer Mr BERNARD HENRY LEWI DE CECOMPORTEMENT….

  2. Parayre Viviane dit :

    La synagogue restaurée, c’est de l’argent dépensé pour rien. Les touristes n’auront pas eu le temps de la visiter qu’elle sera déjà détruite ! Sinon, ce sera un lieu de plus pour favoriser des attentats !

  3. mimouni dit :

    nous somme deja pas sur de notre avenir en france et dans bien d autre pays europeens alors ce monsieur djerbi qui voudrait que les juifs de libye retournent en libye ca me semble farfelu qu il veuille restaurer la synagogue je veux bien encore pour des eventuels touristes le reste a mon avis na pas de sens

  4. La MAZALE. 013. dit :

    Entièrement d’accord avec Viviane Parayre ,
    Son analyse est exacte, pourquoi chercher des problèmes ???….
    Nous avons notre Pays Israel , ceux sont là nos véritables racines !
    Nous pouvons Garder au fond de notre Coeur les souvenirs de notre jeunesse où nous sommes nés, Mais surtout ne cherchons pas à retourner dans ces pays ….
    Pour ma part je considère faire insulte a la mémoire de tous nos Soldats qui ont donné leur Vie pour créer et défendre Israel.
    Alors construisons ICI en Israel , Utilisons notre énergie pour Israel !.
    Nous sommes en ISRAEL alors nous devons rester dans notre PAYS.
    Ce serait un mauvais exemple pour tout ceux qui désirent faire leur Alyia,
    Alors que nous essayons de les motiver à venir nous rejoindre sur la terre de nos ancêtres .

  5. Parayre Viviane dit :

    Je trouve que prétendre que Mr David Djerbib est un exilé depuis 44 ans est une erreur historique. Tous les juifs de la planète se considèrent exilés de leur terre d’ ISRAËL, ils souhaitaient et souhaitent encore  » la loi du retour « . « l’année prochaine à Jérusalem » . Dire que Mr Djerbib est un exilé de la Libye cela me paraît absurde et incohérent . Qu’il ait ses racines et ses souvenirs en Libye est une chose mais dire que c’est un exilé çà en est une autre . Avec tous mes respect pour Mr Djerbib, je pense que son action de désir de vouloir réhabiliter une synagogue est caractéristique d’une grande nostalgie et d’un besoin de revenir aux sources de l’enfance au temps où le bonheur existait parmi Juifs, Chrétiens et musulmans . Mais cette idée me semble Utopiste et est vouée à l’échec. Le monde musulman devient Islamiste à l’extrême et le volcan de la haine contre les Juifs en premier et les Chrétiens en second est en train de chauffer et bientôt de cracher sa larve .Ce n’est pas parce que le régime de Kadaffi est tombé, que l’antisémitisme est tombé avec. L’endoctrinement contre les juifs n’est pas prêt à s’éteindre . Pas plus en Libye qu’ailleurs , Mr David Djerbib voudrait changer la face des Libyen pour revivre son passé. C’est une Grosse erreur que de croire que la Libye est derrière son passé totalitaire et qu’elle va laisser des juifs revenir sur son territoire. Mr Djerbib risquerait d’être déçu une fois de plus.

Laisser une reponse

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>