pub2011

blog-tsahalLes soldats déployés aux points de passage entre la Judée-Samarie et Israël jouent un rôle de premier ordre pour la sécurité d’Israël.
Ils sont confrontés chaque jour au dilemme suivant : celui qui se trouve devant eux a-t-il simplement besoin d’entrer en Israël ou est-il en train de préparer une attaque terroriste ?
Brève entrevue avec les deux soldates qui le 7 mai dernier ont arrêté un Palestinien qui s’apprêtait à commettre un acte terroriste.

Deux soldates, la Caporal Stav et le Caporal Mercedes, ont permis de déjouer une attaque terroriste au point de passage de Qalandiya le 7 mai dernier, en arrêtant un terroriste armé qui s’apprêtait à s’infiltrer en Israël. Nous les avons interrogées quelques jours après l’évènement.

police-militaireLe Caporal Stav et le Caporal Mercedes

Le Caporal Stav, 19 ans, est née au nord d’Israël. Elle s’est engagée dans Tsahal à 18 ans, comme la plupart des Israéliens, et a intégré la police militaire. La semaine dernière, elle a arrêté un Palestinien qui tentait de faire passer des armes du côté israélien à un point de passage en Judée-Samarie.

“Mon travail au quotidien consiste essentiellement à aider les hommes et les femmes qui transitent par ce point de passage”, nous explique Stav, “mais ce n’est pas la première fois que j’arrête un Palestinien qui représente une menace pour  sécurité d’Israël… En dépit des difficultés, je suis très fière d’avoir cette responsabilité.”

Le Caporal Mercedes, 20 ans, quant à elle ne souhaitait pas servir aux points de passage, mais a peu à peu réalisé à quel point ce poste était important pour la sécurité d’Israël.

Aujourd’hui, elle se dit satisfaite, bien qu’épuisée par le rythme et l’intensité de son travail. La semaine dernière, elle a joué un rôle essentiel dans l’arrestation du terroriste palestinien. C’est elle qui a alerté le reste des soldats de la présence d’un suspect armé.

Archive : armement et munitions découverts à un point de passage entre Israël et la Judée-SamarieArchive : armement et munitions découverts à un point de passage entre Israël et la Judée-Samarie

Au mois d’avril uniquement, plus de 60 actes terroristes ont été recensés : 54 jets de cocktails molotov, deux engins explosifs découverts et détonés de manière contrôlée, deux attaques à coups de poignard et deux tirs sur des civils israéliens.

Ce post vous a intéressé  ?

  • Pour plus d’information sur la situation en Judée-Samarie, cliquez ici.
  • Pour obtenir les informations en temps réel, suivez-nous sur Twitter.

Articles similaires

Tags: , ,

3 Reponses to ““Dans la foule de Palestiniens, j’ai identifié le terroriste””

  1. Richter Elie dit :

    Que le DIEU UNIQUE bénisse ces deux soldates ainsi que leurs familles, Qu’Il, bénisse Israel- Tsahal- et les blogueurs de ce site…

  2. gerardszarlit dit :

    Nous pouvons etre fiers de nos soldats de Tzahal ! Souvent dans la banque parisienne ou je travaille je ferme les yeux et je m’imagine dans les merveilleuses rues de Jerusalem ou de Zefat me promenant a loisir , et rencontrant nos plus braves et beaux militaires du monde ! Encore bravo Tzahal !

  3. meller danielle dit :

    כל הכבוד Ces deux soldates ont fait un excellent travaille

Laisser une reponse

Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>