One Comment

  1. 1

    Cohen David

    Bravo, cher Albert pour cette belle recension se l’ouvrage d’Alain Vincenot. L’histoire dea Pieds-noirs en Algerie est une tragedie. Il faut toujours y revenir et essayer de comprendre ce qui s’est passe en 1962. Mais parmi le million de Pieds-noirs il y avait 120 a 130 000 Juifs ce « rapatriement » fut encore plus difficile pour eux que celui de l’ensemble des Pieds-noirs, car eux avaient toujours eu une confiance inebranlable dans la France. Elle s’etait toujours manifestee,entre 1830 et 1962 et plus particulierement a partir de novembre 1940, juste apres l’abrogation du decret Cremieux qui les reduisait a l’etat de sujets francais. Ils ont ete dans cette triste periode les premiers a comprendre que Petain avait trahi la France et que la seule voie a prendre etait celle de la Resistance a l’occupant allemand. A leur tete on trouvait Temime, Bouchara et surtout Jose Aboulker. Trois Juifs sans compter les 250 autres de la salle Geo Gras. Ils ont avec d’autres civils francais courageux, favorise le debarquement des Americains le 8 novembre 1942, en Algerie et au Maroc, un tournant capital avec Stalingrad,de la Seconde Guerre mondiale. Il faut le dire surtout apres la parution du livre d’Eric Zemmour le suicide Francais qui semble dedouaner Petain.
    Bien amicalement a toi.
    David

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Propulsé par Simon Amar pour Terredisrael Ltd.
Copyright © 2016 Blog terredisrael.com